Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2018 +0.68 % Dernière cotation : 16h44

EUR/USD : Vers une formation élargie de consolidation

vendredi 12 juin 2020 à 11h50

(BFM Bourse) - Un peu moins de nervosité sur les changes, sur l'Euro face au Dollar, que sur les principaux marchés d'actions de part et d'autre de l'Atlantique, et les principales référence de barils. L'Euro poursuivait la construction d'une phase de consolidation (probablement amenée à être élargie) autour des 1,1350$, alors que le Dollar continuait de subir le contre-coup des dernières prévisions économiques de la Fed, dans un marché qui a cessé de remiser sous le tapis les problématiques liées à l'avancée de l'épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis, et à une éventuelle seconde vague de contamination dans un pays qui a précocement mis en place des mesures de sortie de confinement, mesures décidées rappelons-le, à l'échelle de chaque Etat de la Fédération.

Pour rappel, la Fed a fait "l'essentiel" en milieu de semaine, en réaffirmant à l'issue du FOMC son soutien totale à l'économie, quoiqu'il en coûte, tout en rappelant que la reprise sera un "long chemin". Mais sans parvenir à alimenter encore et toujours l'appétence au risque. L'institution monétaire dirigée par J. Powell a présenté ses nouvelles perspectives pour l'économie américaine. Sur l'année 2020, une chute du PIB de 6.5% est envisagée, avec un rebond puissant en 2021 (+5.0%). Quant au taux de chômage, il est envisagé à 9.3% de la population active à fin décembre.

Sur le front de la pandémie de coronavirus, qui faisait depuis quelques semaines beaucoup moins les grands titres, la situation à l'échelon mondial est loin d'être stabilisée. Le compteur a repris au Brésil sur injonction de la cour suprême, et montre une poursuite de l'accélération, tandis que des foyers préoccupent aux Etats-Unis: de nombreux Etats connaissent une flambée des nouveaux cas, à des niveaux records pour certains (Arizona, Caroline du Nord...), et le docteur Fauci a rappelé que l'épidémie était loin d'être terminée.

Les espoirs d'une reprise ultra rapide outre Atlantique, en dépit d'un réputation de résilience de la première économie mondiale, sont clairement refroidies. D'autant que, comme nous le mentionnions plus haut, la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis est encore à un stade inquiétant. Selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité en la matière, la barre symbolique des 2 000 000 de cas recensés d'infection à SARS-Cov2 est franchie, pour près de 114 000 décès. Le nombre de nouveaux cas quotidiens, statistique essentielle à l'appréciation de l'avancée de l'épidémie, ne faiblit guère et reste ancrée à proximité des 20 000 cas quotidiens.

Côté macroéconomie, à suivre pour les Etats-Unis, les prix à l'import à 14h30, et l'indice de confiance des consommateurs (U-Mich), en données préliminaires à 16h00. Dans l'immédiat, les cambistes ont pris connaissance de la "dynamique" de la production industrielle en Zone Euro pour le mois d'avril, c'est à dire une période de confinement quasi généralisée dans les principales économies de l'union monétaire. Attendue en chute libre de 19% d'un mois sur l'autre, la production a évidemment chuté (-17.1%), mais moins que ne laissait augurer le consensus médian. Eurostat complète avec la chute, non pas en rythme mensuel, mais annuel, en comparant avec le volume de production d'avril 2019: la chute se chiffre alors à 28.0%.

A noter par ailleurs que le taux de chômage en Italie à la fin du premier trimestre pointait à 8,9% de la population active.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1315$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après un franchissement sans aucune hésitation, de la borne haute d'un range, le 28 mai, sur accélération de la volatilité et extension ascensionnelle consécutive, le spot a libéré un potentiel d'énergie acheteuse important, jusqu'à revenir, quasiment sur ses points hauts de début mars. Momentanément, une phase de respiration, sous une forme de consolidation en cours de définition, est envisagée.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1110 USD et la résistance à 1.1440 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1440 / 1.1570 / 1.1745
Support(s) :
1.1110 / 1.1000 / 1.0785

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Vers une formation élargie de consolidation (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.40 % vs +12.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...