Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 15h30

EUR/USD : Un nouveau cadre technique s'installe

mercredi 23 juin 2021 à 11h53

(BFM Bourse) - L'idée reste baissière avec le brutal enfoncement de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), alors que la Fed affermissait quelque peu le ton la semaine passée, laissant entendre le relèvement des taux directeurs, par deux fois, en 2023. Le potentiel de "rémunération" du Dollar pour les mois à venir, ou plus exactement, l'écart du potentiel de rémunération par rapport à l'Euro, s'en trouve renforcé. D'autant que ce message hawkish tranche avec la persistance d'éléments de communication dovish de la part de la BCE.

Justement, Christine Lagarde répondait pour sa part en début d'après-midi lundi aux questions de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen. Et les investisseurs ont visiblement été rassurés d'entendre la patronne de l'autorité monétaire européenne affirmer qu'un resserrement monétaire était prématuré en ce qu'il poserait un risque pour la reprise économique en cours.

Pour sa part, Jerome Powell, entendu hier après-midi à Wall Street devant le Congrès américain, était attendu après le durcissement relatif de sa communication à l'issue du dernier FOMC. Selon le propos liminaire, publié à l'avance, du président de l'institution, ce dernier met notamment en exergue "l'amélioration soutenue" de la situation économique aux États-Unis, tout en jugeant que si l'inflation a "progressé de manière notable" au cours des derniers mois, cette poussée devrait se dissiper, réaffirmant le scénario d'une hausse transitoire des prix.

Pour rappel, sans serrer la vis outre mesure, le Président de la Fed a dévoilé mercredi une partie de ses intentions, sans toutefois affoler les marchés obligataires. "Selon les nouveaux Dot plots (nuage de points des membres de la Fed), la Fed table désormais sur une première hausse des taux d'intérêt en 2023, plus tôt qu'anticipé auparavant", éclaire John Plassard, chez Mirabaud Securities. "Ses nouvelles projections montrent qu'une majorité de ses 11 principaux responsables prévoient désormais au moins deux hausses de taux d'un quart de point de pourcentage en 2023. 7 membres cependant voient une première hausse en 2022. Ceci est donc plus hawkish que prévu par les investisseurs". Plus "hawkish" (faucon, dans le jargon des investisseurs, par opposition à colombe), mais tout en ménageant un horizon encore dégagé pour les investisseurs...

Les cambistes composent ce mercredi avec les toutes premières estimations de indicateurs d'activités dans les services et l'industrie en Zone Euro (PMI by IHS Markit), qui sont ressorties pour le mois de juin non loin des attentes, légèrement au-dessus pour la composante industrielle.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, a commenté: "Les données de l'enquête préfigurent une croissance très soutenue du PIB de la zone euro au deuxième trimestre, suivie par un redressement économique encore plus impressionnant au troisième trimestre. Le dynamisme de la croissance, tant en Europe qu'à l'échelle mondiale, s'est toutefois traduit par un déséquilibre entre l'offre et la demande, les graves difficultés d'approvisionnement en matières premières et les pénuries de personnel auxquelles les entreprises sont confrontées les mettant dans l'impossibilité de répondre à la demande. Or, le renforcement continu du pouvoir de tarification des entreprises qui en résulte se traduira par une intensification des tensions inflationnistes au cours des prochains mois."

A suivre pour les États-Unis les PMI industriels et services (IHS Markit) à 15h45. A suivre également les stocks de pétrole outre Atlantique à 16h30. Hier, les opérateurs ont pris connaissance de l'indice manufacturier de la Fed de Richmond, en nette hausse ce mois-ci à 22 points, soit 4 points au-dessus de la cible.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1940$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les 1,2000$ ont été rompus sans ménagement, tout comme la moyenne mobile à 100 jours (en orange), dont une inflexion baissière de la pente est en cours. Le marubozu* noir de vendredi est la parfaite traduction graphique et technique de la psychologie de marché. L'idée reste négative sous la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé).

*Ce type de bougie, caractérisée par un corps long, sans aucune ombre, ou quasiment sans ombre, montre une mobilisation continue du camp (vendeur en l'occurrence) sur l'unité de temps en question.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1939 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1699 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.2001 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 240 pips et le risque de perte s'établit à 62 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1939 €
Objectif :
1.1699 (240 pips)
Stop :
1.2001 (62 pips)
Résistance(s) :
1.1964 / 1.2045 / 1.2266
Support(s) :
1.1848 / 1.1698 / 1.1620

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Un nouveau cadre technique s'installe (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.00 % vs +35.59 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...