Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 18h28

EUR/USD : PIB T2 en Zone Euro révisé à la hausse, ZEW en contraction

mardi 7 septembre 2021 à 13h25

(BFM Bourse) - Les forces tendent à s'équilibrer à court terme sur la paire de devises Euro / Dollar depuis la publication pour moins déroutante du rapport mensuel d'août sur l'emploi américain.

Point focal statistique de la fin de la semaine passée, le rapport NFP (pour Non Farm Payrolls) aura en effet réservé son lot de surprises. Ce rapport fédéral mensuel fait ressortir deux choses:

Premièrement, une progression plus forte qu'anticipé des salaires horaires moyens (+0,6% d'un mois sur l'autre), probablement due à la tension de pans entiers de l'économie (bâtiment, restauration). Deuxièmement, une cible complètement manquée quant aux créations de postes dans le secteur privé, qui n'a "produit", hors secteur agricole, que 235 000 postes, contre un consensus optimiste à 720 000. Au mois de juillet pour rappel, l'économie américaine créait pratiquement 1 million d'emplois. Quant au taux de chômage a bel et bien poursuivi son reflux, pour atteindre 5.2% de la population active. Des chiffres finalement mi-figue, mi-raisin, qui ne vont ni alimenter le moulin des plus "colombes" ni des plus "faucons" de la Reserve fédérale.

Conclusion, selon John Plassard, le stratégiste de Mirabaud, ceux qui pariaient sur le début d'un tapering dès la réunion de la Fed des 21/22 septembre devront se raviser. "Cependant, le début d'une réduction des rachats d'actifs en novembre est toujours sur la table", estime le spécialiste, soulignant que les employés à bas salaires (dans le secteur des services) ne sont toujours pas revenus sur le marché du travail pour l'instant, mais devraient commencer à le faire lorsque les aides gouvernementales spéciales à l'emploi expireront prochainement. De ce fait, les chiffres de l'emploi de septembre et d'octobre devraient vraisemblablement se situer dans le haut de la fourchette des attentes («grâce à» la fin des aides gouvernementales spéciales et retour à l'école), estime-t-il "mais il faudra peut-être un moment pour que le consensus digère et comprenne pourquoi il y a eu un tel écart entre les attentes et le chiffre réel du jour..."

Dans l'immédiat, la révision à la hausse du Produit Intérieur Brut (PIB) en Zone Euro, à +2.2% en rythme trimestriel contre +2.0% pour la précédente estimation soutient la monnaie unique. Pour être complet sur le plan macroéconomique, l'indice ZEW allemand, de confiance dans l'économie est ressorti en nette contraction ce mois-ci, à 26,5, sous les attentes. Le président du ZEW, (Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung pour les germanophones), le professeur Achim Wambach, a commenté: "Les attentes ont de nouveau nettement baissé en septembre 2021. Bien que les experts des marchés financiers s'attendent à de nouvelles améliorations de la situation économique au cours des six prochains mois, l'ampleur et la dynamique attendues des améliorations ont considérablement diminué. Pénurie mondiale de puces dans le secteur automobile et pénurie de matériaux de construction dans le secteur de la construction ont entraîné une réduction significative des attentes de bénéfices pour ces secteurs, ce qui a pu avoir un effet négatif sur les attentes économiques".

Les initiatives restent globalement limitées sur la paire de devises à deux jours de l'issue d'une nouvelle réunion du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE). Si les éléments de langage seront naturellement surveillés, "peu de surprises sont attendues, alors que la BCE devrait attendre une modification au niveau de la Fed avant de changer sa propre politique monétaire", selon Vincent Boy, analyste de marché IG France.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1870$.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le rebond technique amorcé vendredi 20 août, dont le potentiel n'est peut être pas encore complètement pas épuisé, ne change rien à la tendance baissière du spot. Il en augmente même l'intérêt du point d'entrée baissier. L'idée générale reste baissière et les cambistes pourront initier des positions "courtes" sur la paire de devises Euro / Dollar en verrouillant une cible à 1,1485$.

Seul un franc dépassement de la moyenne mobile à 100 jours (en orange) viendrait valider une inversion comportementale.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1869 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1487 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1951 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 382 pips et le risque de perte s'établit à 82 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1869 €
Objectif :
1.1487 (382 pips)
Stop :
1.1951 (82 pips)
Résistance(s) :
1.1880 / 1.1970 / 1.2045
Support(s) :
1.1674 / 1.1620 / 1.1486

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : PIB T2 en Zone Euro révisé à la hausse, ZEW en contraction (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.10 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...