Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1169 +0.04 % Dernière cotation : 12h42

EUR/USD : Nouveau développement dans la guerre commerciale, l'Euro souffre

jeudi 2 août 2018 à 12h16

(BFM Bourse) - L'Euro, devise "à risque" par excellence, par opposition au Dollar "refuge" amplifie son recul, vers 1,1610$ à la mi-journée ce mercredi, avec de nouvelles menaces douanières de Washington à l'encontre de Pékin.

Robert Lighthizer, représentant au Commerce des Etats-Unis*, a annoncé que son pays réfléchirait à porter à 25% les droits de douane sur 200 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine dès septembre, contre 10% annoncé le 10 juillet, sur cette fameuse liste.

L'ensemble des classes d'actifs à risque, actions et pétrole compris, sont à la peine sur les marchés financiers.

Par ailleurs, la monnaie unique souffre d'un différentiel de "rémunération" qui n'est pas prêt de s'arranger. La Fed a très clairement laissé entendre hier, sans justement l'évoquer au demeurant, qu'elle ne se laissait pas intimider par les propos critiques de Donald Trump, et qu'elle poursuivrait son processus de resserrement du robinet monétaire.

Statu quo confirmé à l'unanimité sur les taux fédéraux, qui restent compris entre 1,75% et 2.00%, avant une très probable nouvelle hausse - la troisième de l'année - en septembre. La prochaine réunion du Comité de politique monétaire aura lieu les 25 et 26 septembre.

Les investisseurs avaient en effet hâte de savoir dans quels terme J. Powell allait répondre à Donald Trump, qui s'était permis plus tôt de critiquer vivement la stratégie monétaire de la Fed - un fait rarissime aux Etats-Unis, ou la Maison Blanche n'intervient traditionnellement pas dans les choix de la Reserve Fédérale.

Aucun mot de la part de la Fed sur le sujet, qui par la négative, réaffirme finalement son indépendance...

Pour appuyer ses choix, la puissante Institution monétaire a en particulier mis en avant la solidité du marché de l'emploi (strong labor market conditions dans le communiqué). Le ton d'ensemble du communiqué - aucune conférence de presse n'était prévue pour cette échéance de juillet - reste ferme, et un scénario à 4 relèvements des taux fédéraux prend de plus en plus corps. Les salles des marchés tablent sur un nouveau resserrement en septembre (le 3ème de l'année), puis un dernier en décembre (le 4ème de l'année).

Concernant l'emploi justement, l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing) a été particulièrement optimiste hier. Selon le cabinet, l'économie américaine a créé 219 000 postes dans le secteur privé (hors agriculture) le mois dernier, soit un bond de près de 40 000 unités, bien au-delà de la cible. A suivre ce jour comme chaque jeudi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour la semaine du 23 au 29 juillet, et demain, le traditionnel rapport mensuel fédéral sur l'emploi.

Au chapitre macroéconomique mercredi en Zone Euro, l'indice d'activité PMI manufacturier en données finales pour le mois de juillet est ressorti stable à 55.1 points, en conformité parfaite avec les attentes des analystes.

Ce matin, les cambistes ont composé avec la dynamique des prix à la production, qui ont progressé de 0.4%, légèrement au-dessus de la cible, pour le mois de juin sur l'ensemble de la Zone Euro.

A suivre la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre à 13h00 et pour les Etats-Unis: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, ainsi que les commandes à l'industrie à 16h00.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1610$ environ.

* Le représentant américain au commerce est responsable de la politique commerciale internationale des États-Unis au niveau bilatéral et multilatéral.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

A ce stade, nous pouvons constater que le niveau des 1,1745$ s'affirme davantage comme résistance. Il a une nouvelle fois fait opposition aux cours à la fin du mois de juillet, déclenchant un signal baissier. Nous maintiendrons dans l'immédiat notre objectif baissier, à proximité immédiate des points bas annuels, vers 1,1490$. On gardera à l'esprit que toute rupture de ce seuil sur bougie noire allongée viendrait étirer les cibles baissières de façon radicale. Avis négatif réitéré sur la paire de devises phare.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1615 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1491 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1669 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 124 pips et le risque de perte s'établit à 54 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1615 €
Objectif :
1.1491 (124 pips)
Stop :
1.1669 (54 pips)
Résistance(s) :
1.1745 / 1.1830 / 1.2000
Support(s) :
1.1490 / 1.1285 / 1.1025

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Nouveau développement dans la guerre commerciale, l'Euro souffre (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.30 % vs +8.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...