Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0577 -0.03 % Dernière cotation : 09h34

EUR/USD : Navigation périlleuse en biseau

jeudi 31 mars 2022 à 11h45

(BFM Bourse) - Toujours aussi volatile, la paire de devises Euro / Dollar refluait en sommet de biseau (wedge) à mesure que l'appétit pour le risque se tassait sur les marchés d'actions de part et d'autre de l'Atlantique, alors que les engagements du Kremlin de réduire "drastiquement" leur activité militaire dans la région de Tcherniguiv n'ont pas été tenus. Sur l'attitude de la Russie après la rencontre des deux délégations en Turquie, Thomas Giudici, co-responsable de la gestion obligataire chez AURIS Gestion, propose la lecture suivante: "si la déclaration de la Russie, qui dit à présent se concentrer sur le Donbass après avoir prétendument atteint ses objectifs initiaux, peut apparaître comme un aveu d'échec (même si une opération de désinformation n'est pas à exclure, comme cela a été le cas lors des exercices militaires pré-invasion), cela n'augure cependant en rien un apaisement du conflit. Au contraire, celui-ci pourrait même davantage s'enliser alors que, dans le même temps, les pays occidentaux font front commun et renforcent progressivement leurs sanctions." Les pourparlers devraient reprendre demain en Turquie. En attendant, Moscou "promet" un cessez-le-feu à Marioupol.

Dans l'immédiat, la question inflationniste (liée elle même à la géopolitique au demeurant) et les tensions sur le marché de l'emploi (elles-mêmes génératrices d'inflation, c'est sire la complexité de l'équation)... seront au cœur des débats. Premiers éléments de réponse ce matin avec une confirmation d'une accélération de l'inflation en France, au-delà des attentes, et demain avec le rapport fédéral mensuel sur l'emploi. Hier, l'enquête ADP (Automatic Data Processing) est ressortie en plein cœur de la cible, avec une mise en évidence de 455 000 créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture). Déception sur les données finales du PIB américain au quatrième trimestre à +6.9% contre 7.0% anticipé.

Pour la France, énergie et alimentation comprises, "l'inflation devrait dépasser 5% dans les prochains mois, avant de diminuer nettement" pour Charlotte de Montpellier, économiste d'ING. "Pour les prochains mois, nous nous attendons à une inflation qui continue d'augmenter, poussée par les prix de l'énergie et de l'alimentaire, mais aussi par des pressions inflationnistes qui se généralisent de plus en plus à tous les secteurs de l'économie. Nous estimons qu'un trimestre de croissance négative du PIB n'est pas à exclure. La demande va donc perdre de son dynamisme, ce qui va impacter le pouvoir de fixation de prix plus élevés par les entreprises, limitant les tensions inflationnistes. Nous prévoyons que l'inflation s'établira au-dessus de 4% en moyenne pour l'année 2022, mais redescendra ensuite rapidement et demeura en-dessous de la barre des 2% en 2023."

A suivre les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, les revenus et dépenses des ménages ainsi que les prix PCE (personal consumption expenditures), l'une des mesures de prédilection de la Fed pour apprécier le niveau d'inflation.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1130$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Tant que le spot cotera au-dessus des 1,10$, l'apport d'oxygène est assuré. En deçà, les arguments techniques ne manquent pas pour justifier les prises de positions vendeuses. Dans l'immédiat et en l'absence de point d'entrée graphique intéressant, les cambistes éviteront de s'exposer. Concernant la matrice de travail de fond elle reste inchangé. La phase de transition entre le 04 et le 23 février, sous forme d'un glissement sans fédération, sous la moyenne mobile à 100 jours (en orange) est terminée. Le biais baissier de fond s'aligne avec le court terme, et le tracé d'une bougie remarquable par son corps rouge jeudi 24/02, illustre la ferme prise en main du camp vendeur. Avec 5 bougies au corps rouge du 1er au 07 mars, et une mobilisation vendeuse continue en semaine 09, le tableau reste sombre. La confirmation de la formation d'un biseau (wedge) est en cours. Une navigation en son sein est encore à prévoir. On surveillera par conséquent ses deux bornes, représentées en noir sur notre graphique.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1000 USD et la résistance à 1.1140 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1140 / 1.1260 / 1.1360
Support(s) :
1.1000 / 1.0848 / 1.0685

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Navigation périlleuse en biseau (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +27.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...