Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1301 -0.64 % Dernière cotation : Hier

EUR/USD : Moins d'appétit pour le risque, la monnaie unique stagne

mardi 26 février 2019 à 12h07

(BFM Bourse) - L'Euro, devise dite "à risque" par excellence, tant elle est un baromètre fiable de l'appétit pour l'audace sur les marchés financiers, voyait sa bonne dynamique du début de semaine contrariée par le reflux des cours du brut, reflux provoqué par une intervention "trumpesque", et qui catalyse lui-même un mouvement de prises de profit sur les principaux marchés d'actions.

Trump a, sans filtre comme à son habitude, lancé un message laconique sur son réseau social préféré, à destination de l'OPEP, se plaignant d'une montée trop rapide des cours de l'or noir. "Gardez votre calme", a-t-il lancé à l'attention du cartel. "Les prix du pétrole montent trop. L'Opep, s'il vous plaît (...) gardez votre calme. Le monde ne peut pas encaisser une hausse des prix - trop fragile !", a ainsi tweeté Donald Trump vers 12h50.

Le baril de WTI, en baisse de plus de 3% hier à New York, cote actuellement 55,50$ environ, pour un baril de brut léger texan (WTI).

La monnaie unique bénéficiait pourtant en tout début de semaine d'une détente significative dans les tensions commerciales sino-américaines. La décision de Donald Trump de reporter l'augmentation des droits de douane sur des produits importés de Chine, initialement prévue le 1er mars, a clairement servi de catalyseur. À cinq jours de la date butoir, le président américain a levé son ultimatum sur le commerce chinois au vu des "progrès" enregistrés dans les négociations, relançant l'espoir d'un sommet avec le président chinois pour sceller un éventuel accord. De son côté, Pékin a également fait état de "progrès significatifs" lundi, au lendemain de six jours de pourparlers à Washington.

Au chapitre macroéconomique, la journée était très pauvre en rendez-vous majeurs lundi. A signaler les données définitives des stocks des grossistes américains pour le mois de décembre données publiés avec 17 jours de retard en raison du shutdown. Les stocks ont progressé en rythme mensuel de 1.1% contre 0.3% attendu. Les cambistes se focaliseront ce mardi sur l'indice de confiance des consommateurs américain, selon les résultats de l'enquête du Conference Board. L'indicateur est attendu en nette hausse à proximité immédiate des 125 points. Tout écart remarquable par rapport à ce consensus peut avoir des effets tangibles sur la paire de devises. Rendez-vous à 16h00.

Enfin, les probabilités désormais fortes de report de la date du "Brexit" (initialement prévu le 29/03), suite à une nouvelle rencontre entre dirigeants européens, ne jouent pas en faveur de l'Euro.

Tout se met en place pour l'engagement d'une phase de congestion latérale du spot.

A suivre également à 16h00 l'indice manufacturier de la Fed de Richmond.

A suivre demain matin le discours du Président de la Banque d'Allemagne (BuBa), M. Weidmann, régulièrement cité comme successeur potentiel de M. Draghi à la tête de la Banque Centrale Européenne (BCE). L'occasion d'affiner un peu plus les inflexions accommodantes de la politique monétaire européenne pour les mois à venir.

Le Gouverneur de la Banque de France, M. Villeroy de Galhau, lui aussi l'un des possibles successeurs de M. Draghi à la tête de la BCE, confirme que la puissante Banque Centrale basée à Francfort pourrait infléchir l'orientation stratégique de sa politique monétaire s'il en était besoin, dans un discours à Lisbonne.

Vendredi 15/02, l'économiste français Benoit Coeuré, membre du directoire de l'institution européenne a pour rappel affirmé que la BCE discutait de la possibilité d'une nouvelle salve de TLTRO ("Targeted long-term refinancing operations" ou "opérations de refinancement à long terme ciblées"). "Cela doit être utile pour maintenir les conditions de crédit dans la zone euro. Si nous sommes convaincus de cela, alors nous le ferons", a ajouté M. Coeuré.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1360$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Si nous conservons notre objectif haussier à 1,1490$, dans l'immédiat, le spot pourrait être sujet à des oscillations peu amples, latéralement, au coeur d'un range entre 1,1285$, notre niveau support de référence depuis de nombreuses semaines, et les 1,1490$. Avis neutre proposé dans l'immédiat: les cambistes préféreront reporter leurs prises de positions sur la paire de devises, qui ne présente pas actuellement de point d'entrée graphique satisfaisant.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1285 USD et la résistance à 1.1490 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1490 / 1.1630 / 1.1745
Support(s) :
1.1285 / 1.1120

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Moins d'appétit pour le risque, la monnaie unique stagne (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+286.30 % vs +6.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...