Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 20h02

EUR/USD : Mme Lagarde n'a pas le droit de décevoir...

jeudi 10 décembre 2020 à 11h17

(BFM Bourse) - Les forces continuaient de s'équilibrer sur la paire de devises Euro / Dollar, à l'approche de la très attendue issue d'un nouveau Conseil des Gouverneurs de la BCE, très attendue par un marché dopé aux taux bas. Verdict à 13h45 pour les décisions monétaires proprement dites, et à 14h30 pour la conférence de presse de l'Institution. L'idée sera de jauger dans quelle mesure, et avec quelle marge de manoeuvre restante, l'Institution dirigée par Mme Christine Lagarde a les moyens de son ambition et de sa philisophie "dovish" (accommodante).

Eric Bourguignon, Membre du Directoire de Swiss Life AM France, synthétise les attentes désormais partagés par le plus grand nombre. :

"Concrètement la Banque centrale annoncera très probablement lors de sa prochaine réunion une prorogation et une hausse de ses achats d'actifs via le programme d'achat d'urgence « pandémie" (le fameux PEPP) qu'elle pourrait abonder de 500 milliards. Elle devrait également s'engager à prolonger d'au moins un an les TLTRO qui lui permettent de refinancer à des conditions très favorables les banques de la zone euro et donc de stimuler indirectement la distribution de crédit."

"La BCE ne devrait en revanche pas procéder à de nouvelles baisses de ses taux directeurs qui se situent déjà à des niveaux presqu'incompressibles. Elle ne devrait pas davantage prendre de mesures destinées à affaiblir l'euro, dont l'envolée s'avère pourtant préoccupante, car l'Institution présidée par Christine Lagarde n'a jamais eu d'objectif de change quoiqu'il en ait coûté à l'économie européenne…", poursuit M Bourguignon.

Suspense également sur les politiques de relance budgétaire de part et d'autre de l'Atlantique. Si la situation semble s'éclaircir côté européen, avec des concessions de la part de la Pologne et de la Hongrie, qui se disent prêtes à lever leur veto, la navette des âpres discussions entre Républicains et Démocrates sur l'enveloppe du stimulus package n'est pas encore stoppée, en particulier sur la question de l'assurance-chômage.

L'actualité sanitaire a été marquée par les avancées du processus réglementaire pour l'homologation des projets de vaccins, notamment l'annonce par l'agence américaine du médicament que les données complètes du vaccin de BioNTech et Pfizer satisfont à ses attentes. Ce qui pourrait conduire à un feu vert de la FDA dès jeudi. Mais également par la hausse inexorable des cas de coronavirus, le nombre de cas diagnostiqués ayant dépassé la barre de 15 millions outre-Atlantique, soit un million de plus en cinq jours seulement...

Au chapitre statistique hier, peu de choses à se mettre sous la dent hier, les investisseurs restant sur la bonne note des chiffres de la fin de la semaine passée et de la première partie de la présente semaine, en particulier sur les commandes à l'industrie et la production industrielle allemande. Peu d'écart au consensus à signaler hier sur le solde de la balance commerciale allemande pour le mois d'octobre. En revanche, la mauvaise surprise est venue du rebond surprises des stocks de brut outre Atlantique, à +15.2 millions de barils.

A suivre également, outre Atlantique cette fois-ci, les prix à la consommation et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les 1,200$ que nous identifiions en résistance intermédiaire ont volé en éclats mardi 1er décembre, sur bougie remarquable marquant une mobilisation sans discontinuer du camp acheteur. Alors que la moyenne mobile à 100 jours (en orange) assure un soutien ferme, et que la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) accentue sa pente, les signaux acheteurs restent nettement positifs sur le spot. Une phase de respiration est néanmoins en cours, l'occasion de la définition d'un point d'entrée plus intéressant à venir. Nous ne manquerons pas d'y revenir.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.2000 USD et la résistance à 1.2155 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.2155 / 1.2397 / 1.2625
Support(s) :
1.2000 / 1.1900 / 1.1745

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Mme Lagarde n'a pas le droit de décevoir... (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +12.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...