Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1219 -0.36 % Dernière cotation : 14h06

EUR/USD : Macroéconomie et négociations commerciales au programme

vendredi 1 mars 2019 à 12h07

(BFM Bourse) - Les forces continuaient de s'équilibrer parfaitement sur la paire de devises Euro / Dollar vendredi, dans un environnement il est vrai peu propice à la prise de risque sur les marchés financiers dans leur ensemble dans l'immédiat, et avec une actualité macroéconomique particulièrement riche, hier et aujourd'hui.

Au chapitre macroéconomique, la journée de jeudi a été dominée par la publication des données avancées (donc soumises à réajustement) du Produit Intérieur Brut (PIB) américain pour le quatrième trimestre 2018. En rythme annuel, au quatrième trimestre, le Produit Intérieur Brut américain a crû de 2.6%, soit un ralentissement prononcé, mais beaucoup moins qu'attendu (+2,2%). Des données particulièrement rassurantes, donc, et particulièrement attendues avec impatience: la publication accusait un retard d'un mois en raison du shutdown.

Par ailleurs, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 18 au 24 février sont ressorties en hausse, de 8 000 unités, sans s'éloigner significativement toutefois du consensus. Belle surprise concernant l'indice d'activité PMI de Chicago, en très vive hausse ce mois-ci, à 64.7, contre une cible à 57.3.

De ce côté-ci de l'Atlantique, déception importante sur les chiffres de la dynamique des prix en France, avec une stagnation sur février en rythme mensuel, en données préliminaires, contre +0,4% attendu. Cette déception est à conjuguer avec les propos Bruno Lemaire, Ministre français de l'Economie et des Finances, qui a fait une estimation à 0.2 point d'impact négatif cumulé de croissance, des conséquences du mouvement des "Gilets jaunes" sur l'activité économique, depuis le début du mouvement de contestation. Seules les dépenses des consommateurs en France pour le mois de janvier ont dépassé les attentes, en progressant en rythme mensualisé de 1,2%.

Programme riche aujourd'hui de ce côté-ci de l'Atlantique, avec, en particulier, et par ordre décroissant d'importance:

L'inflation, en première estimation pour le mois de février, est ressortie à +1.50% en données annualisées, conformément aux attentes des économistes. Le taux de chômage en Zone Euro a battu la cible, en se stabilisant pour sa part à 7.8% de la population active, avec des disparités toujours aussi importantes parmi les pays membres. Enfin, après dévoilement de l'ensemble des indicateurs d'activités PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats) pour l'industrie pour les principales économie de la Zone Euro, les données synthétiques pour l'ensemble de l'Union monétaire montrent une très légère progression, sans toutefois repasser la barre des 50 points, qui sépare par construction l'expansion de la contraction du secteur considéré, et sans s'écarter significativement de la cible (le consensus).

Pour les Etats-Unis le programme côté statistique est également riche, avec en particulier, les dépenses et revenus des ménages à 14h30, l'indice PMI manufacturier (ISM) à 16h00, les données révisées de la confiance du consommateur (U-Mich) à 16h00 également.

Les tensions géopolitiques intenses entre Inde et Pakistan, et l'absence d'accord signé à l'issue de la rencontre entre Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un, n'invitent pas à la prise de risque, de façon générale sur toutes les classes d'actifs dans l'immédiat.

Pour rappel, en ce qui concerne le sommet de Hanoi, force est de constater que le départ de Trump de la table des négociations, au moment critique du traitement des questions de dénucléarisation du nord de la péninsule, isonne comme un cinglant échec de l'autorité de l'ancien magnat de l'immobilier, visiblement plus efficace sur les négociations d'affaires. Il faut dire que la Corée du Nord, représentée par son dirigeant "suprême", selon la formule consacrée, a imposé en contrepartie la levée de 100% des sanctions, qui avaient suivi entre autres les différents épisodes de provocation du régime (essais balistique à proximité du Japon notamment).

Les cambistes vont continuer attendre nerveusement de nouveaux développements concrets dans l'interminable guerre commerciale sino-américaine. Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer s'est plu à souligner plus tôt dans la semaine que si les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis avaient progressé, le succès d'un éventuel accord dépendrait avant tout de sa mise en oeuvre effective, laissant entendre que le respect de leurs engagements n'était pas particulièrement le fort des dirigeants chinois...

Selon des sources au fait de l'avancée des négociations, qui se sont confiées à Bloomberg, un accord commercial sino-américain n'a jamais été aussi proche. Les représentants américains seraient même en train d'en préparer une version finale, que Donald Trump et Xi Jinping pourraient signer dans les semaines qui viennent. "Les États-Unis visent désormais un nouveau sommet entre les deux présidents aussi tôt que mi-mars", indique la source à l'agence spécialisée dans l'information économique et financière, précisant que "le planning a été compliqué par la nécessité, pour Xi, de diriger le Congrès National du Peuple début mars, ainsi que par d'autres voyages à l'étranger prévus de longue date".

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1.1375$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Si nous conservons notre objectif haussier à 1,1490$, dans l'immédiat, le spot pourrait être sujet à des oscillations peu amples, latéralement, au coeur d'un range entre 1,1285$, notre niveau support de référence depuis de nombreuses semaines, et les 1,1490$. Avis neutre proposé dans l'immédiat: les cambistes préféreront reporter leurs prises de positions sur la paire de devises, qui ne présente pas actuellement de point d'entrée graphique satisfaisant.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1285 USD et la résistance à 1.1490 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1490 / 1.1630 / 1.1745
Support(s) :
1.1285 / 1.1120 / 1.1025

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Macroéconomie et négociations commerciales au programme (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+283.70 % vs +12.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...