Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0577 -0.03 % Dernière cotation : 09h10

EUR/USD : Les Banques centrales dans une position délicate

mardi 8 mars 2022 à 12h38

(BFM Bourse) - L'Euro / Dollar continuait de refléter l'assèchement brutal de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, les investisseurs délaissant la monnaie unique pour se porter davantage sur le Dollar-refuge. Les cambistes sont désormais focalisés sur les grands argentiers de part et d'autre de l'Atlantique, dont les trajectoires monétaires sont forcément chamboulées par "un choc inflationniste qui va rendre la situation particulièrement inconfortable pour les banques centrales", pour Thibault Prébay, Directeur général adjoint chez Financière Arbevel. Des Banques centrales qui se trouvent "entre le marteau et l'enclume", ose mêmeTHOMAS GIUDICI, co-responsable de la gestion obligataire chez AURIS Gestion.

"Engagées dans une phase de resserrement monétaire pour juguler l'inflation, inflation renforcée par la forte hausse du prix des matières premières liée à la situation géopolitique, elles doivent maintenant intégrer un scénario de ralentissement économique avec assez peu de visibilité, le risque étant de remonter les taux et de restreindre ainsi les conditions de financement alors que les risques sur la croissance augmentent", poursuit M GIUDICI.

Si du côté de la Fed l'équation est probablement moins complexe, c'est la question de l'angle du virage monétaire à venir qui se pose. Alors qu'une hausse de 50 pdb des Fed Funds faisait quasiment consensus il y a peu, un relèvement de 25 pdb seulement est le scénario désormais clairement envisagé, par J. Powell lui-même en audition semestrielle devant les Parlementaires. Premiers éléments de réponse le 16 mars à l'issue du FOMC (Comité de politique monétaire).

"Pour la BCE, qui tient sa réunion de politique monétaire cette semaine, la situation est plus complexe", selon T. GIUDICI, "car la zone est plus directement impactée par la situation russo-ukrainienne. Si les insinuations (et les non-dits) de Christine Lagarde en février militaient pour une BCE plus hawkish, elle pourrait finalement se rattraper aux branches des décisions de décembre qui prévoyaient une augmentation de l'APP (pour compenser le PEPP) jusqu'à la fin de l'année avant un possible premier relèvement de taux en 2023." Premiers éléments de réponse ce jeudi à l'issue du Conseil des Gouverneurs.

Hier au chapitre statistique, l'indice de confiance des investisseurs en Zone Euro (Sentix), est ressorti en chute libre à -7.0, au plus bas depuis novembre 2020. Sentix est un cabinet d'analyse spécialisé en finance comportementale. L'indicateur produit est calculé après dépouillement d'un questionnaire passé auprès de 2 800 investisseurs et analystes sur leur prévisions économiques en Zone Euro dans les six mois.

Pour rappel vendredi, le rapport NFP (Non Farm Payrolls), rapport mensuel fédéral sur l'emploi a mis en évidence des créations de postes très supérieures aux attentes (+678 000 dans le secteur privé non agricole) ainsi qu'une contraction plus forte encore qu'anticipé du taux de chômage, à 3,8% de la population active. Les tensions sur le marché de l'emploi américains sont encore fortes, et ce sont l'une des sources d'inflation à venir.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,0895$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La phase de transition entre le 04 et le 23 février, sous forme d'un glissement sans fédération, sous la moyenne mobile à 100 jours (en orange) est terminée. Le biais baissier de fond s'aligne avec le court terme, et le tracé d'une bougie remarquable par son corps rouge jeudi 24/02, illustre la ferme prise en main du camp vendeur. Avec 6 bougies au corps rouge sur les 6 dernières bougies, la dernière étant encore en cours de tracé, et une mobilisation vendeuse continue la semaine passée, le tableau reste sombre. Nous revoyons nos cibles baissières, à 1,0685$, puis le cas échéant à 1,0454$.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.0894 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.0455 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1001 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 439 pips et le risque de perte s'établit à 107 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.0894 €
Objectif :
1.0455 (439 pips)
Stop :
1.1001 (107 pips)
Résistance(s) :
1.1000 / 1.1140 / 1.1260
Support(s) :
1.0685 / 1.0454 / 1.0000

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Les Banques centrales dans une position délicate (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +26.53 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...