Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1304 +0.01 % Dernière cotation : 05h24

EUR/USD : La BCE ne fait pas face aux mêmes problématiques

jeudi 16 décembre 2021 à 11h47

(BFM Bourse) - La Fed a ouvert la voie vers la normalisation monétaire, en balisant un peu plus clairement le chemin. Elle envisage un arrêt du programme de rachats obligataires dès le mois de mars, et une progression de trois quarts de point de ses taux, en trois fois, sur l'année à venir. Et ce dans un but de lutte contre une inflation qui n'a plus rien de temporaire. Associée aux nouvelles projections économiques, cet engagement stratégique de la Fed n'a pas été jugé plus "faucon" que prévu. Il faut dire que ce virage (pas trop serré) était anticipé. "Plusieurs anciens membres de la Fed, comme William Dudley, Dennis Lockhart et plus récemment Narayana Kocherlakota, ont publié des tribunes appelant la Fed à durcir rapidement sa politique monétaire pour ramener l'inflation sur une trajectoire plus acceptable", notait Alexandre Baradez (IG France) avant l'issue du FOMC.

Finalement, "une décision assez en ligne avec les attentes" pour Ronan Blanc, Gérant analyste chez Financière Arbevel. "La Fed essaie de redevenir acteur de sa politique monétaire avec une certaine réussite (faute avouée à moitié pardonnée ?). Et heureusement pour elle , le pic d'inflation conjoncturel semble proche. La question à plus long terme est de savoir sur quel niveau elle pourrait atterrir passé ce pic. C'est sans doute là où elle sera attendue. Pour l'instant elle gagne du temps et le fait plutôt bien." Une décision "courageuse", pour John Plassard, (Mirabaud), pour qui la Fed "s'attaque enfin à la hausse de l‘inflation avant qu'elle devienne potentiellement incontrôlable. Les investisseurs ont salué cette décision en pariant que la Fed ne se retrouvera pas «behind the curve» en adoptant un ton largement plus hawkish (faucon) et en prévoyant 3 hausses de taux en 2022.

Faucon certes, mais guère davantage que ne les salles des marchés l'anticipaient. Pour la paire de devises qui nous intéresse ici, c'est l'attitude relative de la BCE qui sera potentiellement catalyseur. La Banque Centrale Européenne achève ce jour un Conseil de Gouverneurs. Mais de ce côté-ci de l'Atlantique, "la situation est très différente avec une Zone Euro qui connaît moins d'inflation et un marché de l'emploi moins tendu qu'Outre-Atlantique", relève l'équipe Capital Markets Stratégies chez Tikehau Capital. "La BCE est très attendue sur la suite du PEPP (Pandemic Emergency Purchase Programme) qui doit expirer en mars 2022. Pour éviter une marche trop prononcée avec le programme APP (Asset Purchase Programme où programme d'achats d'actifs) aux critères moins flexibles et ne permettant pas d'acheter des titres du gouvernement grec, un nouvel enchaînement sera annoncé. Il devra convaincre qu'il adresse les craintes des intervenants sur une possible fragmentation financière entre les pays dits « cœur » et la zone périphérique."

Verdict à 13h45 pour la décision de politique monétaire et à 14h30 pour la conférence de presse de Mme Lagarde et M de Guindos.

Dans l'immédiat peu de surprise sur la publication des indicateurs d'activité PMI dans les services et l'industrie, en premières estimations pour le mois en cours. En revanche, énorme décalage à signaler concernant l'excédent commerciale en Zone Euro pour le mois d'octobre. EuroStat le chiffre à 2,4 Milliards d'euros, contre une cible à 5,7 Milliards et un mois de septembre à +6,1, en données ajustées des effets saisonniers (données désaisonnalisées).

A suivre l'indice manufacturier Empire State et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30. Le rapport sur l'industrie américaine (volume de production et taux d'utilisation des capacités) sera publié à 15h15.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1310$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le courant vendeur a été vivement renforcé par la rupture d'une zone technique à 1,1530, sur marubozu le 10 novembre. Il s'agit d'un fait majeur, qui a eu pour conséquence une libération d'énergie vendeuse massive. Le court terme est aligné sur le moyen terme, baissier, sur la paire de devises Euro / Dollar, mais le point d'entrée n'est plus optimal, tant les probabilités de formation de rebond de contestation s'accroissent à ce stade. Les cambistes préféreront momentanément rester hors du spot dans l'attente d'un point d'entrée adéquat. Une rupture des points bas de novembre viendrait donner un signal.

Rupture qui signerait la fin d'une latéralisation en camisole, et qui peut être déclenchée par des annonces monétaires cette semaine, ou tout du moins par des inflexions dans les éléments de langage employés par les grands argentiers.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1150 USD et la résistance à 1.1360 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1360 / 1.1530 / 1.1674
Support(s) :
1.1150 / 1.1000 / 1.0785

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : La BCE ne fait pas face aux mêmes problématiques (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.20 % vs +37.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...