Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0854 +0.05 % Dernière cotation : 07h52

EUR/USD : Hémorragie stoppée, mais biais baissier persistant

jeudi 30 mai 2019 à 12h37

(BFM Bourse) - Stabilisation à la mi-journée pour le spot EURUSD, baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, avec une pause marquée dans l'hémorragie sur les classes d'actifs à risque dans leur ensemble. Les cambistes restent toutefois particulièrement nerveux, avec d'une part le retour au premier plan des problématiques budgétaires italiennes, et les craintes toujours aussi fortes concernant l'interminable conflit douanier (et désormais technologique) opposant Washington à Pékin.

Mardi, Matteo Salvini a reconnu que l'Italie était menacée d'une amende pour non-respect des règles européennes en matière d'endettement et de déficit. Le patron du parti d'extrême-droite italien (arrivé en tête dans son pays dimanche aux élections européennes) et actuel vice-président du conseil des ministres a indiqué qu'il ferait tout son possible pour s'opposer à ces règles qu'il juge dépassées.

La guerre commerciale entre Pékin et Washington, à laquelle s'est progressivement greffée une guerre froide technologique, prend un tour différent et d'autant plus inquiétant, depuis la menace brandie par les autorités chinoises de restreindre les exportations de "terres rares", cet ensemble de matières premières particulièrement stratégique, dont la Chine est de loin le premier exportateur mondial, et qui rentrent dans la composition des semi-conducteurs et autre équipements technologiques de pointe.

Rappelons que l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) avait déjà rappelé à l'ordre Pékin il y a cinq ans sur la mise en place de quota d'exportations sur les terres rares. La menace d'un nouveau resserrement du robinet ravive ainsi les tensions commerciales entre les deux pays, et fait entrer les discussions dans un nouveau chapitre.

Les craintes d'une fragmentation de l'économie mondialisée en deux camps bien distincts font naturellement craindre pour la croissance mondiale, et en particulier pour la Zone Euro, fortement dépendante des deux superpuissances économiques mondiales que constituent les pôles chinois et états-uniens.

Au chapitre statistique mercredi, trois chiffres français à signaler, qui ressortent contrastés. Si les dépenses des consommateurs au mois d'avril ont progressé de 0.8% en rythme mensuel, bien au-delà de la cible, l'indice des prix à la consommation, en données préliminaires pour le mois en cours, ne progressent que de 0.2%, un peu en deçà des attentes. Pas de surprise en revanche concernant les données préliminaires de la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) au premier trimestre en France à +0.3%.

La déception a surtout été grande du côté de l'emploi allemande, avec une destruction nette de 60 000 postes sur le mois d'avril.

Côté américain, l'indice de la Fed de Richmond n'a pas fait de vague, sans toutefois (de peu il est vrai) atteindre sa cible.

Aucun chiffre européen d'importance majeur ne figure à l'agenda ce jeudi.

Programme riche et dense en revanche, côté américain: à suivre tout particulièrement les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, les stocks des grossistes, la balance commerciale des biens, les données préliminaires du PIB à 14h30, les ventes de logements en cours à 16h00, et les stocks de brut à 17h00.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1140$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Côté graphique, le fameux canal descendant (représenté en noir), qui concentre l'essentiel des cotations depuis le début de l'année, a été réintégré, et le biais baissier de fond est une nouvelle fois réaffirmé. En cas de rupture des 1,1120$, une nouvelle salve vendeuse, en direction d'une zone proche des 1,1025$ prendrait corps. Avis négatif réitéré sur la paire de devises phare.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1137 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1026 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1236 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 111 pips et le risque de perte s'établit à 99 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1137 €
Objectif :
1.1026 (111 pips)
Stop :
1.1236 (99 pips)
Résistance(s) :
1.1220 / 1.1285 / 1.1490
Support(s) :
1.1120 / 1.1025 / 1.0850

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Hémorragie stoppée, mais biais baissier persistant (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+293.90 % vs +16.51 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...