Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1119 +0.03 % Dernière cotation : 15h34

EUR/USD : Eurostat confirme l'ampleur de la contraction du PIB au T1, les 1,0785$ prêts à céder

vendredi 15 mai 2020 à 12h23

(BFM Bourse) - Dans un environnement bien peu propice au goût pour le risque sur les marchés financiers, l'Euro continuait de jouer dangereusement les équilibristes en appuyant sur une zone de garde-fou très fragilisée à 1,0785$. La semaine aura été éprouvante pour les nerfs des cambistes, avec les mises en garde, cette semaine, du Dr Fauci devant les Sénateurs américains contre les risques d'une sortie de confinement trop rapide, l'idée écartée d'un passage des taux fédéraux en territoire négatif, et la suite d'une série de publications macroéconomiques noire de part et d'autre de l'Atlantique.

Justement, sur cette question macroéconomique, deux repères importants ce vendredi côté Zone Euro: les données préliminaires du PIB trimestriel en Allemagne (-2.2%) et pour l'ensemble de l'union monétaire (-3.8%), en ligne avec les attentes, d'une part. Et d'autre part, les données finales de l'excédent commerciale de mars pour la Zone Euro, légèrement au-delà des attentes, à 23.5 Milliards d'euros, dans un marché il est vrai déjà tourné vers les chiffres d'avril.

Sur cette estimation rapide du PIB, "Il s'agit du recul les plus importants depuis le début des séries statistiques en 1995. En mars 2020, le dernier mois de la période de référence, les mesures de confinement liées au Covid-19 ont commencé à être largement mises en place par les Etats membres. Au cours du quatrième trimestre 2019, le PIB avait augmenté de 0,1% dans la zone euro et de 0.2% dans l'UE." précise Eurostat.

Les nouvelles inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis ont une nouvelle fois constitué une mauvaise surprise, à savoir qu'elles sont ressorties à un niveau encore plus catastrophique qu'anticipé. Sur la semaine du 06 au 12 mai, près de 3 000 000 (2 981 000) nouvelles inscriptions ont été enregistrées, dans un pays qui ne commence qu'à peine à sortir d'un confinement, sortie déjà jugée bien trop précoce et risquée par le Dr Fauci. Pour rappel, le taux de chômage a bondi à 14.7% fin mars, et devrait poursuivre son ascension, dans une économie habituée jusque là au plein emploi, en particulier sur les deux dernières années civiles écoulées.

Quant aux prix à l'import, toujours outre Atlantique, ils ont baissé à un rythme moins fort que ne le laissait augurer le consensus. Les prix à l'importation aux États-Unis ont baissé de 2,6% en avril, a rapporté hier le Bureau américain des statistiques du travail, après une baisse de 2,4% en mars. Les deux baisses mensuelles ont été causées par la baisse des prix du carburant. Les prix ​​à l'exportation ont diminué de 3,3% en avril, après avoir diminué de 1,7% le mois précédent.

La Banque Centrale Européenne (BCE) a de son côté publié son traditionnel Bulletin économique, rédigé intégralement à la lumière de l'ampleur de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, tout en reconnaissant l'écart abyssal entre les scénarios les moins pessimistes, et les scénarios "catastrophe." Dès son préambule, l'Institution monétaire de Francfort donne le ton: "Compte-tenu de la forte incertitude entourant l'ampleur immense des conséquences économiques, les scénarios de croissance produits par les services de la BCE suggèrent que le PIB de la zone euro pourrait chuter de 5% à 12% cette année, en fonction de la durée des mesures de confinement et du succès des politiques dans leur but d'atténuer les conséquences économiques pour les entreprises et les travailleurs."

D'une façon générale, les inconnues sur le développement de la pandémie, alors que la barre des 300 000 morts dans le monde (cas recensés) est dépassée, pèsent sur le moral des investisseurs. 85 000 morts sont à déplorer rien que pour les Etats-Unis, principal foyer de contamination dans le monde, avec près d' 1 500 000 cas confirmés. Le développement de l'épidémie dans des puissances économiques émergentes (Inde, Brésil et Russie), en très vive accélération, donnent le vertige.

A suivre un programme riche et dense outre Atlantique ce vendredi, avec la production industrielle à 15h15 (+ le taux d'utilisation des capacités de production), après les ventes au détail,l'indice de confiance du consommateur (U-Mich), données préliminaires, et les stocks des entreprises à 14h30. Enfin, les prévisions de l'inflation (U-Mich), en données préliminaires, seront dévoilées à 16h00.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,0815$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Aucun changement sur les plans corrélés graphique, technique et comportemental:

Après avoir traversé à la baisse, sans aucune forme d'hésitation, l'amplitude intégrale de la bande de travail (1,0785 - 1,10$) identifiée depuis de nombreuses semaines, et à validité hautement confirmée, l'Euro est techniquement sur une zone de support en bas de range. Les cambistes les plus actifs réaliseront que nous ne sommes plus sur un point d'entrée vendeur optimal. A terme, une rupture des 1,0785$, avec accroissement de la volatilité, viendrait ouvrir de nouvelles cibles baissières. Nous n'y sommes pas encore. L'heure est encore au bras de fer entre acheteurs et vendeurs du spot sur ce niveau technique davantage fragilisé.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.0785 USD et la résistance à 1.1100 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1100 / 1.1110 / 1.1440
Support(s) :
1.0785 / 1.0685 / 1.0454

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Eurostat confirme l'ampleur de la contraction du PIB au T1, les 1,0785$ prêts à céder (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -4.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...