Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 19h54

EUR/USD : Des forces qui s'équilibrent à l'aube d'une semaine à fort enjeu

lundi 7 décembre 2020 à 12h07

(BFM Bourse) - La paire de devises Euro Dollar amorçait une consolidation, à l'aube d'une semaine à forts enjeux de part et d'autre de l'Atlantique sur les fronts sanitaires, politiques, diplomatiques, budgétaires et monétaires.

L'Euro, l'un des principaux baromètres de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, reflétait, sans subir de correction à ce stade, une psychologie de marché plutôt confiante dans la capacité d'un accord au Congrès américain sur la signature du plan de soutien. Un optimisme certain émane en effet d'outre-Atlantique, où l'hypothèse de voir débloqué d'ici Noël un nouveau plan de relance, d'environ 900 milliards de dollars, semble prendre corps au vu des déclarations récentes émanant de leaders des deux principaux partis. C'est l'un des grands enjeu de la semaine qui s'ouvre, tout comme l'issue jeudi 10 décembre d'un nouveau Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne. Verdict jeudi à 14h30 pour la conférence de presse.

Sur ce dernier point, lundi dernier, UBS, dans une note de recherche, disait s'attendre ce que le PEPP (Programme d'achat d'urgence face à la pandémie) soit prolongé de six mois et augmenté de 500 Milliards d'euros, passant de 1 350 Milliards d'euros à 1 850 Milliards d'euros. Toujours selon la banque suisse, le TLTRO (Targeted Longer-Term Refinancing Opérations) serait prolongé jusqu'à mi-2022. Verdict le 10 décembre pour voir dans quelle mesure les attentes d'UBS seront confirmées, et dans quelle mesure de façon plus générale la Banque Centrale Européenne a la possibilité de surprendre encore agréablement le marché dans son attitude dovish (conciliante, accommodante).

Franck Dixmier (Global CIO Fixed Income d'Allianz Global Investors) abonde ce lundi en ce sens. "Le message est clair : la BCE compte s'engager encore davantage pour soutenir l'économie, et continuer le programme PEPP (Pandemic Emergency Purchase Programme) tant que la crise sanitaire durera."

" En présentant une feuille de route très claire, la BCE offre une grande visibilité aux investisseurs, en ancrant toujours davantage les taux courts sur des niveaux bas et en influant sur l'ensemble de la courbe. Les nouvelles mesures sont déjà intégrées par les marchés, comme le montre la compression des spreads de crédit et de la périphérie.", poursuit M Dimier.

Au chapitre statistique, le moment fort de la seconde partie de la semaine passée était sans conteste la publication du rapport fédéral mensuel sur l'emploi. Si les créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture) ne se sont élevées qu'à 245 000 en novembre (loin des 610 000 d'octobre et des 480 000 de la cible), le taux de chômage a accéléré sa décrue, à 6.7% de la population active. Quant à la dynamique des salaires, elle amorce une accélération, à +0.3% en rythme mensuel d'un mois sur l'autre. De quoi rassurer quelque peu, après les déclarations de J Powell en début de semaine, sous forme de mises en garde suite à l'euphorie générée par les dernières actualités sur le front vaccinales.

Rappelons que la flambée épidémique, entre baisse des températures et fêtes de fin d'année, est hors de contrôle outre Atlantique. Selon les données de l'Université Johns Hopkins, dont les travaux font autorité en la matière, plus de 227 000 nouveaux cas ont été enregistrés vendredi en 24 heures. Un sinistre record. Autre record, non moins sinistre: les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé de la planète avec plus de 282 000 décès.

L'Euro a fait preuve de résistance aux prises de profits également grâce à des chiffres encourageants sur l'industrie allemande (commandes à l'industrie vendredi, production industrielle ce lundi). Les premières, publiées vendredi, ont progressé de 2.9% en octobre en rythme mensuel, selon Destatis, battant très largement les attentes (+1.4%) et les secondes, publiées ce matin, à +3.2% pour octobre, ont également très agréablement surpris.

L'indice Sentix de confiance des investisseurs en Zone Euro à bondi à -2.7 ce mois-ci, contre -10.0 le mois dernier.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,2100$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les 1,200$ que nous identifiions en résistance intermédiaire ont volé en éclats mardi, sur bougie remarquable marquant une mobilisation sans discontinuer du camp acheteur. Alors que la moyenne mobile à 100 jours (en orange) assure un soutien ferme, et que la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) accentue sa pente, les signaux acheteurs restent nettement positifs sur le spot. Une phase de respiration est néanmoins en cours, l'occasion de la définition d'un point d'entrée plus intéressant à venir.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.2000 USD et la résistance à 1.2155 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.2155 / 1.2323 / 1.2397
Support(s) :
1.2000 / 1.1900 / 1.1745

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Des forces qui s'équilibrent à l'aube d'une semaine à fort enjeu (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +12.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...