Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1702 -0.34 % Dernière cotation : 11h52

EUR/USD : Après un mois de juillet à plein régime, la consolidation s'amorce

lundi 3 août 2020 à 14h15

(BFM Bourse) - L'Euro consolide sa puissante avancée face au Dollar en ce début de semaine, avec une mécanique toujours aussi décorélée des principaux indices actions de la Zone Euro (Francfort, Paris, Madrid, Milan), qui sont plutôt bien orientés pour leur part, dans le sillage d'indicateurs baromètres industriels encourageants.

Rentrons concrètement dans le détail de ces PMI industriels, indicateurs pour rappel calculés après dépouillement d'enquêtes passées auprès de directeurs des achats. Carton plein au sens du dépassement des cibles (consensus). En particulier, en Allemagne, le PMI industriel pour juillet ressort à 51.8 et pour la France à 52.4. Un bol d'air au-dessus des 50 points, qui sépare par construction, une contraction d'une expansion du secteur considéré. Pour l'ensemble de la Zone Euro, l'indicateur ressort à 51.8 en juillet, contre 47.4 en juin, et un point bas à 33.4 en mai.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente les derniers chiffres de l'enquête PMI: "Le secteur manufacturier de la zone euro a entamé le troisième trimestre sur une note très positive, la production enregistrant en effet sa plus forte hausse depuis plus de deux ans en juillet, portée par un rebond encourageant de la demande. De fait, les nouvelles commandes ont augmenté à un rythme plus soutenu que la production en juillet, tendance laissant anticiper une poursuite de la croissance des niveaux d'activité dans les usines de la zone euro en août. La hausse des carnets de commandes a également contribué à un regain de confiance dans le secteur, celle-ci retrouvant en juillet un niveau conforme au pic atteint en janvier dernier, soit avant la pandémie"

Des chiffres équivalents en provenance de Chine, ont également rassuré cette nuit.

Pour rappel, le Dollar a, sur l'ensemble du mois de juillet, clairement payé les errances du Président Donald Trump sur la gestion d'une crise sanitaire de Covid-19 qui a fait des États-Unis, à ce jour le pays le plus endeuillé de la planète, avec plus de 154 000 décès provoqués par l'infection par le SARS-Cov2. Le nombre de nouveaux cas quotidiens amorce enfin une décrue significative.

Par ailleurs, les tensions géopolitiques, diplomatiques, commerciales et technologiques - ces dossiers étant intimement liés - ont pesé sur la dynamique du billet vert sur le mois écoulé, et affecté son statut traditionnel de valeur refuge, au profit de l'or.

Vendredi les cambistes ont pu prendre connaissance, pour Zone Euro dans son ensemble, d'un PIB trimestriel en chute de 12.1%, dans la fourchette attendue. La vraie bonne surprise est venue de l'inflation. Hors alimentation, énergie, alcool et tabac, les prix en Zone Euro, en toutes premières estimations pour juillet, ont progressé de 1.2% en rythme annualisé, là où en moyenne, les économistes et analystes interrogés voyaient une progression beaucoup plus timide (+0,8%).

Les opérateurs ont également pu prendre connaissance des revenus et dépenses de ménages américains pour juin, en deçà des attentes pour les premiers et au-dessus pour les seconds. Tant mieux, le second est à plus fort "impact" sur les marchés, dans une économie où l'essentiel de la création de richesse est traditionnellement tiré par la consommation intérieure. Pour le reste, si le PMI de Chicago a largement dépassé les attentes, les données U-Mich de la confiance du consommateur et de l'inflation n'ont pas réservé de surprise majeure.

Les investisseurs auront un œil attentif cette semaine aux chiffres de l'emploi américain (enquête ADP mercredi, inscriptions aux allocations chômage jeudi et rapport fédéral mensuel vendredi).

A suivre pour les Etats-Unis ce lundi, le PMI manufacturier ISM à 16h00, ainsi que les dépenses de construction à 16h00 également.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1730$.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La paire de devises est encore dans la phase d'amorçage d'une figure de consolidation. Elle n'en a pas terminé d'en définir l'ampleur. Une bougie remarquable cette semaine, comme un marteau inversé par exemple, nous donnera cette semaine de précieux indices pour affiner une entrée à l'achat. Le timing n'est pas encore optimal pour ce faire. Nous avons dans l'immédiat le repère de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé).

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1570 USD et la résistance à 1.2000 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.2000 / 1.2155 / 1.2323
Support(s) :
1.1570 / 1.1440 / 1.1110

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Après un mois de juillet à plein régime, la consolidation s'amorce (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.20 % vs -3.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...