Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0811 -0.32 % Dernière cotation : Hier

Eur/usd : L'euro sous pression après l'annonce de Trump

mercredi 9 mai 2018 à 12h10
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes en Europe, la monnaie unique demeurait sous pression face à sa contrepartie américaine, et a d'ailleurs atteint un nouveau plus bas annuel, vers 1,1820. Si pour l'heure, la principale devise du Vieux Continent demeure quasi-neutre (+ 0,05%), à 1,1861 dollar, elle a perdu près de 4% de sa valeur en un mois. Egalement neutre contre le franc suisse et le sterling, l'euro prend cependant 0,58% face au yen à 130,14.

L'euro/dollar semble prendre un malin plaisir à faire mentir les pronostics : début 2017, il semblait devoir rejoindre la stricte parité. Puis la paire de devises a au contraire pris le chemin de la hausse pour atteindre, en février dernier, les 1,25 dollar. Un mouvement de hausse qui, ces trois dernières semaines, a été suivi d'une nette correction.

Il faut dire que la plupart des dernières statistiques semblent signaler qu'un plateau conjoncturel a été atteint en Europe, et que l'activité n'accélère plus, sinon qu'elle ralentit. Et ce en dépit du discours se voulant rassurant à ce sujet prononcé à Genève par le Belge Peter Praet, membre du directoire de la BCE.

A l'inverse, le taux de chômage est passé le mois dernier sous la barre des 4% aux Etats-Unis, au plus bas depuis 2000, alors que ménages et entreprises profitent des baisses d'impôts mises en place par l'administration Trump.

Dans ce contexte, le rendement du T-Note fédéral à dix ans, produit obligataire de référence aux Etats-Unis, dépasse les 3% depuis 15 jours environ, marquant ainsi un record depuis début 2014. De quoi susciter un regain d'intérêt des investisseurs pour les produits de taux américains, ce qui occasionne mécaniquement des achats de dollars.

En outre, Donald Trump a décidé que les Etats-Unis allaient se retirer de l'accord '5 + 1' sur le nucléaire iranien. La réinstauration de sanctions américaines contre l'Iran, qui commençait à juste à se rouvrir sur le monde, n'arrange pas les affaires des entreprises, plus européennes qu'américaines, qui étaient revenues sur ce grand marché émergent. Et vont probablement devoir plier bagages dans les mois qui viennent pour éviter les sanctions du Trésor américain.

'Disons-le tout net ; le contenu de l'annonce de la Maison Blanche sur la sortie des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien est plus dur qu'attendu', commentent ce matin les analystes de La Banque Postale AM.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.40 % vs -16.43 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...