Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1739 -0.32 % Dernière cotation : 12h06

Eur/usd : L'euro rebondit sur les 1,20 dollar

jeudi 4 janvier 2018 à 12h23
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Jeudi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne reprenait sa marche en avant : après un recul de 0,37% hier, le premier après cinq séances de hausse, l'euro gagne 0,31% contre le billet vert, à 1,2050 dollar. Le point bas de séance se situe pour l'heure à 1,2005. En un an, la hausse de l'euro/dollar tangente les 15%.

L'euro gagne par ailleurs 0,34% contre le yen, à 135,66, 0,17% contre le franc suisse à 1,1758 franc, et reste neutre face au sterling.

Saxo Banque donne son point de vue sur la faiblesse relative du billet vert : 'Malgré la plus grande révision du code fiscal américain en 30 ans adoptée par les législateurs à la fin du mois de décembre, le manque inquiétant de pressions inflationnistes pourrait maintenir le dollar en retrait dans les mois à venir', indique une note parue ce matin.

Dans ce contexte, les trois 'tour de vis' supplémentaires que la Fed pourrait, selon les derniers 'dot charts', effectuer cette année, pourraient revenir à deux seulement. Et pénaliser par ricochet le dollar.

A l'inverse, l'Europe se porte bien, si l'on ne tient pas compte de l'absence de coalition gouvernementale en Allemagne plus de 100 jours après les législatives, alors qu'un scrutin similaire se tiendra en Italie début mars. Ramené de 80 à 60 milliards d'euros au printemps dernier, l'objectif du montant mensuel des rachats d'actifs obligataires de la BCE diminue de nouveau en ce mois de janvier, à 30 milliards d'euros seulement.

La Banque Postale (LBP) AM relève aussi que d'avril à décembre 2017, la BCE n'a pas atteint les 60 milliards mensuels visés, mais une moyenne de 53,9 milliards, selon les dernières statistiques publiées. Dont, pour ce qui est des seuls titres souverains (c'est-à-dire hors obligations d'entreprises et 'covered bonds'), 44,9 milliards par mois.

'Conclusion : avec un QE de 30 milliards par mois jusqu'en septembre, si la BCE n'ajuste pas son CSPP (titres corporate, ndlr) ni son CBPP3 (covered bonds, ndlr), les achats de titres d'Etat baisseraient de 44,9 milliards par mois à 21 milliards. Une baisse conséquente de 53%', calcule LBP AM.

En clair : le bilan de la BCE s'est moins dégradé que prévu depuis neuf mois, un mouvement qui accélère fortement dès ce mois de janvier. La valeur relative de l'euro, qui reflète notamment la qualité du bilan de la banque centrale qui en a la charge, ne peut qu'en profiter.

D'autant que certains de ses membres éminents tiennent des propos 'faucon'. 'Le membre du directoire de la BCE chargé des opérations de marché, Benoit Coeuré, a déclaré le week-end dernier qu'il voyait une 'chance raisonnable' que les achats d'obligations ne soient pas prolongés au-delà de septembre', rappelle Saxo Banque.

Enfin, les indicateurs européens demeurent positifs : publié ce matin, l'indice composite final IHS Markit pour l'Eurozone de décembre est ressorti à 58,1 points, contre une estimation initiale de 58 et un chiffre de 57,5 en novembre. Il traduit la 'plus forte croissance économique depuis le début de l'année 2011 dans la zone euro'.

'L'accélération de la croissance économique de la zone euro se poursuit en cette fin d'année 2017', indique IHS Markit. Et son économiste principal, Chris Williamson, d'ajouter : 'Si les tensions inflationnistes ne s'accentuent pas en décembre, elles restent toutefois à leur niveau le plus élevé depuis plus de six ans, le renforcement de la demande permettant aux entreprises d'accroître leurs tarifs.' Un bon point pour l'inflation du Vieux Continent, qui tranche ainsi avec celle d'outre-Atlantique.

EG




Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.60 % vs -3.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...