Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1415 +0.79 % Dernière cotation : 16/11

EUR/USD : Une réaction sans consistance, sur le spot

jeudi 16 août 2018 à 12h44

(BFM Bourse) - Comme nous l'anticipions, les probabilités de réaction haussière sur l'Euro / Dollar, fortes vers des niveaux de support, se concrétisent aujourd'hui par un léger rebond, sans aucune consistance. Le diagnostic de fond ne change pas d'un iota: l'Euro reste sous pression face au Dollar:

> à la fois en raison d'un différentiel de "rémunération" qui n'est pas prêt de s'arranger, tant des stratégies respectives de la Banque Centrale Européenne et de la Fed sont différentes dans leur nature;

> et à la fois en raison d'une perte d'appétit pour le risque, avec la guerre commerciale entre Washington et Pékin, et bien sûr la question turque.

Ce que l'on a appelé la question turque, abusivement peut être, se subdivise en réalité en plusieurs sources de craintes: celle d'une contamination de la crise financière turque au secteur bancaire européen, celle d'une crise économique durable de la 17ème économie du monde, et celle de surenchères de menaces douanières entre Washington et Ankara, qui révèlent en réalité des maux diplomatiques bien plus profonds...

Alors que les tensions commerciales entre Etats-Unis et Turquie se sont traduites vendredi par l'annonce par la Maison Blanche du doublement des taxes à l'importation sur l'acier et l'aluminium en provenance de Turquie, Erdogan a appelé mardi 14 août au boycott des produits électroniques américains. Le Président de la République de Turquie a appelé spécifiquement à boycotter l'Iphone, au profit de la marque sud-coréenne Samsung, et même du smartphone local, le Vestel.

Dans ces conditions, les salles des marchés voient leur appétit pour le risque bridé par la crainte de nouvelles surenchères de la part de la Maison Blanche, puis... d'Ankara... C'est sans fin ! Le Dollar, valeur refuge par excellence, en profite pleinement.

Les cambistes n'oublieront pas l'axe chinois, avec la guerre commerciale entre Washington et Pékin, dont on parle certes un peu moins depuis quelques jours...

Rappelons que c'est dans sept jours que les Etats-Unis vont officiellement taxer 16 Milliards de Dollars supplémentaires sur une série de produits importés de Chine. Ce qui portera à 50 Milliards la valeur totale des produits taxés, sans compter les nouvelles menaces pour le mois de septembre, portant sur 200 Milliards de Dollars de produits chinois taxables. Ce qui porterait potentiellement le total à 250 Millards de produits taxés par les USA. La Chine va dépêcher à la fin du mois un négociateur, selon une annonce du Ministère du Commerce. Une reprise du dialogue largement attendue (et crainte à la fois) par les marchés.

Excellente surprise côté consommation avec les chiffres très attendus des ventes au détail aux Etats-Unis, qui ont progressé bien plus qu'attendu, de 0.5% en rythme mensuel pour juillet, contre un consensus à seulement +0.1%. Hors automobiles, le rythme de progression des ventes au détail se monte à +0.6%. Une statistique à fort impact, dans une économie où traditionnellement, le principal moteur de création de la richesse est la consommation.

De quoi confirmer un peu plus la Fed dans la fermeté de sa politique monétaire, et d'augmenter un peu, s'il était nécessaire, les probabilités de deux hausses supplémentaires des taux fédéraux d'ici la fin de l'année.

L'indice manufacturier de la Fed de New York, indice dit Empire State, a plus fortement progressé que prévu ce mois-ci, à 25,6 points, au plus haut depuis octobre 2017.

Et l'Euro ne peut trouver de point d'appui suffisant ce matin avec l'excédent de la balance commerciale du mois de juin, en données définitives, qui n'a pas atteint, de peu il est vrai, la cible.

A suivre cette après-midi pour les Etats-Unis,une batterie d'indicateurs à 14h30, une heure avant l'ouverture de la Bourse, avec les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie, et les mises en chantier et permis de construire de logements.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi, les éléments techniques que nous proposions hier à la mi-journée sur la paire de devises phare:

Alors que nous nous sommes rapprochés de notre cible baissière des 1,1285$, les probabilités de rebond technique sur ces niveaux sont trop fortes pour continuer à conseiller des opérations short sur la paire de devises Euro / Dollar. Le point d'entrée graphique n'est plus optimal.

Naturellement, une rupture des 1,1285$ avec confirmation en données de clôture, viendrait ouvrir précocement de nouvelles cibles baissières, bien plus basses.

La monnaie unique reste donc sous pression, sans qu'aucun point d'entrée graphique baissier intéressant ne se dégage. Avis neutre proposé dans l'immédiat, comme hier. Les risques de stop sur prise de position baissière dans l'immédiat étant trop forts.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1285 USD et la résistance à 1.1490 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1490 / 1.1628 / 1.1745
Support(s) :
1.1285 / 1.1025

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Une réaction sans consistance, sur le spot (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...