Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1793 -0.19 % Dernière cotation : 08h26

EUR/USD : Une frilosité palpable sur les changes

mardi 12 mai 2020 à 11h42

(BFM Bourse) - Le spectre d'un regain de tension sur les sujets commerciaux entre Pékin et Washington, le manque de visibilité criant sur le déroulement de la sortie de confinement et la reprise d'activité après deux mois de mise sous cloche, le développement de la pandémie proprement dite - le sujet est loin d'être clos ! - font pression sur les classes d'actifs à risque en ce début de semaine, famille dont l'Euro fait partie. La monnaie unique continuait de végéter en bas d'un canal à proximité immédiate d'une zone technique de garde-fou très fragilisée (1,0785$).

Sur le front de la pandémie, et si les premières mesures de sortie de confinement dans de nombreux pays, dont la France, s'appliquent, la situation sanitaire est loin d'être entièrement maîtrisée. Aux Etats-Unis, la barre des 80 000 morts a été tristement dépassée, pour près d'1 350 000 cas détectés à ce jour. "De nombreux pays voient le nombre de cas progresser rapidement, à l'image de la Russie, du Brésil ou encore de l'Inde. La Corée du Sud et la Chine craignent également une seconde vague, avec un retour haussier du nombre de cas et notamment dans la ville de Wuhan où cinq nouveaux cas ont été recensés, soit le plus grand chiffre depuis le 11 mars dernier", alerte Vincent Boy, analyste de marché chez IG France. "De plus, certains Etats des USA sont surveillés de près, alors que le déconfinement se poursuit et que la tendance baissière de la propagation du virus n'est pas encore claire", poursuit l'analyste.

"Le président américain, qui accuse toujours ouvertement la Chine d'être à l'origine du virus, ne se dit pas intéressé par la renégociation de l'accord commercial avec la Chine.", note par ailleurs Vincent Boy analyste de marchés chez IG France.

Par ailleurs, "les inquiétudes autour des répercussions politiques et monétaires de la décision la semaine dernière d'une Cour de justice allemande de remettre en cause la politique d'un organisme européen restent persistantes", souligne Guillaume Dejean, analyste chez Western Union Business Solutions. Pour rappel, la monnaie unique souffre d'une décision de la cour constitutionnelle allemande, susceptible de remettre en cause la participation de la Bundesbank au programme de rachats d'actifs de la Banque Centrale Européenne: la plus haute juridiction allemande, saisie par plusieurs requérants eurosceptiques, ordonne au conseil des gouverneurs de la BCE de démontrer "de façon compréhensible et substantielle" qu'il n'a pas outrepassé les traités européens dans le cadre du programme lancé sous Mario Draghi (pourtant validé par la cour de justice européenne), faute de quoi l'Allemagne ne devrait plus y participer.

Côté statistique, peu de repères tranchants depuis le début de la semaine. Dans la nuit ont été publiés les indices des prix à la consommation et à la production en Chine, qui, données annualisées à respectivement +3.3% et -3.1%, ont clairement manqué des attentes pourtant pessimistes. Les cambistes continuent de digérer les derniers chiffres sur l'emploi américain, publiés vendredi (données fédérales).

Point d'orgue statistique de la semaine, ce rapport NFP (Non Farm Payroll) est naturellement catastrophique pour le mois d'avril, avec une économie restée sous cloche, mais les chiffres publiés ressortent à des niveaux moins abyssaux que ne laissaient augurer les différents consensus. La sanction est toutefois percutante: la barre des 20 millions de postes détruits dans le secteur privé (hors agriculture) a été franchie, et le taux de chômage, attendu en flambée à 16%, est ressorti à 14.7% de la population active, dans un pays qui baignait dans le plein emploi avant la pandémie de Covid-19.

"En avril, le taux de chômage a augmenté de 10,3 points de pourcentage pour atteindre 14,7%. C'est le taux le plus élevé et la plus forte augmentation au cours du mois de l'histoire de la série (les données désaisonnalisées sont valables depuis janvier 1948). Le nombre de chômeurs a augmenté de 15,9 millions pour atteindre 23,1 millions en avril", indique le US Bureau of Labor Statistics. "Les fortes augmentations de ces indicateurs reflètent les effets de la pandémie de coronavirus et les efforts pour la contenir", explique sans surprise le Bureau.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité outre Atlantique, l'indice NFIB des petites entreprises à 12h00 et surtout les différents indices des prix à la consommation pour avril, mesure phare de l'inflation à 14h30. Dans leur assiette la plus large, les prix sont attendus en baisse de 0,7%.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,0820$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après avoir traversé à la baisse, sans aucune forme d'hésitation, l'amplitude intégrale de la bande de travail (1,0785 - 1,10$) identifiée depuis de nombreuses semaines, et à validité hautement confirmée, l'Euro est techniquement sur une zone de support en bas de range. Les cambistes les plus actifs réaliseront que nous ne sommes plus sur un point d'entrée vendeur optimal. A terme, une rupture des 1,0785$, avec accroissement de la volatilité, viendrait ouvrir de nouvelles cibles baissières. Nous n'y sommes pas encore. L'heure est encore au bras de fer entre acheteurs et vendeurs du spot sur ce niveau technique davantage fragilisé.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.0785 USD et la résistance à 1.1000 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1000 / 1.1110 / 1.1440
Support(s) :
1.0785 / 1.0685 / 1.0630

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Une frilosité palpable sur les changes (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.20 % vs -2.41 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...