Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0571 -0.09 % Dernière cotation : 09h32

EUR/USD : Un ZEW allemand au plus bas depuis... mars 2020

mardi 15 mars 2022 à 12h20

(BFM Bourse) - Alors que le brut refluait très significativement, tout en restant ferme sous les 100$, l'Euro retrouvait un peu d'allant à court terme, en rejoignant une zone technique importante proche de 1,10$. Le biais de fond reste toutefois baissier, dans le contexte déstabilisant de l'invasion russe de l'Ukraine, et de ses conséquences sur les marchés, en particulier en terme d'inflation.

La Fed, qui achève demain une réunion clef de son Comité de politique monétaire (FOMC) devrait "entamer une campagne de plusieurs mois pour vaincre l'inflation qui pourrait voir le président Jérôme Powell agir encore plus agressivement après que la guerre de la Russie contre l'Ukraine ait poussé les prix encore plus haut", pour Eric Lafrenière, Gérant Actions US chez Richelieu Gestion. "En effet, la hausse des prix à la consommation s'est accélérée en février pour atteindre un nouveau sommet en 40 ans en raison de la hausse des prix de l'essence, de l'alimentation et du logement. Celle-ci devrait augmenter encore davantage après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Les retombées économiques de la guerre menacent de porter un coup double : une croissance plus faible et une inflation encore plus forte. Ceci va compliquer davantage le travail de la Fed."

Au-delà de la tentative de résolution complexe de l'équation qui consiste à limiter l'inflation sans casser la croissance au pire moment, la pression est également politique aux yeux de Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet Asset Management. "Jérôme Powell a reçu la bénédiction du président Joe Biden, des parlementaires des deux bords et de nombreux collègues de la Fed pour un nouveau cycle de resserrement. Les ménages de leur côté semblent de plus en plus préoccupés par un choc de prix du style de celui de 1970. Le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, a d'ailleurs appelé à un «retrait rapide de la politique monétaire». Le gouverneur Christopher Waller a quant à lui déclaré qu'il souhaitait un resserrement d'au moins 100 points de base d'ici le milieu de l'année. Et la gouverneure Michelle Bowman se dit prête à prendre des «mesures énergiques» pour ramener l'inflation à son objectif."

Si un relèvement de 25 points de base est quasiment acquis - il est en tous cas intégré par le marché -, "l'enjeu de la réunion est surtout de savoir combien il y aura de hausses de taux cette année. Cela exercera une influence à la fois sur l'évolution économique (par le relais du crédit, entre autres) et sur l'évolution des paires en dollar, comme l'EUR/USD", commente William Gerlach, Directeur France d'iBanFirst.

Côté statistiques, les opérateurs sur devises prendront connaissance à 13h30 d'un indicateur avancé de l'inflation, avec les différents indices des prix à la production outre Atlantique. Mais dans l'immédiat, le tourment provient de la publication catastrophique, manquant complètement des attentes au demeurant déjà pessimistes, de l'indice de confiance ZEW dans la première puissance économique de la Zone Euro.

L'indicateur, souvent appelé sous sa forme contracté "ZEW", est ressorti ce mois-ci en chute libre, à -39,3, au plus bas depuis mars 2020, c'est-à-dire depuis le mouvement de peur provoqué par la propagation du Covid-19. "La guerre en Ukraine et les sanctions contre la Russie assombrissent considérablement les perspectives économiques de l'Allemagne. L'effondrement des anticipations économiques s'accompagne d'une hausse extrême des anticipations d'inflation. Les experts s'attendent donc à une stagflation dans les mois à venir. La détérioration des perspectives affecte pratiquement tous les secteurs de l'économie allemande, mais en particulier les secteurs à forte intensité énergétique et le secteur financier", a commenté le président du ZEW (Zentrum fur Europaische Wirtschaftsforschung), le professeur Achim Wambach.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,0995$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La phase de transition entre le 04 et le 23 février, sous forme d'un glissement sans fédération, sous la moyenne mobile à 100 jours (en orange) est terminée. Le biais baissier de fond s'aligne avec le court terme, et le tracé d'une bougie remarquable par son corps rouge jeudi 24/02, illustre la ferme prise en main du camp vendeur. Avec 6 bougies au corps rouge sur les 6 dernières bougies, la dernière étant encore en cours de tracé, et une mobilisation vendeuse continue la semaine passée, le tableau reste sombre. Nous revoyons nos cibles baissières, à 1,0685$, puis le cas échéant à 1,0454$.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est positif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.0988 USD. L'objectif de cours de notre scénario haussier se situe à 1.0455 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1131 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 533 pips et le risque de perte s'établit à 143 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Positif à 1.0988 €
Objectif :
1.0455 (533 pips)
Stop :
1.1131 (143 pips)
Résistance(s) :
1.1000 / 1.1140 / 1.1260
Support(s) :
1.0848 / 1.0685 / 1.0454

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Un ZEW allemand au plus bas depuis... mars 2020 (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +26.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...