Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 12h08

EUR/USD : Un oeil attentif sur la rémunération des Treasuries

mardi 12 janvier 2021 à 12h31

(BFM Bourse) - L'Euro, l'un des baromètres de référence de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, continuait de refluer face au Dollar, alors que les campagnes vaccinales contre le Covid-19 en sont à des stades très disparates au sein des principaux pôles économiques de la planète, et que les différents "variants" du SARS-Cov2 (anglais, sud-africain, japonais) sont sources d'inquiétudes quant à leur contagiosité. Côté européen, l'Union Européenne annonce vouloir boucler les négociations avec Valneva pour son candidat vaccin. A ce jour, seuls les vaccins Pfizer-BioNTech Moderna ont reçu une homologation en UE.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) annonce ne pas envisager d'immunité collective avant la fin 2021 malgré l'arrivée des vaccins.

Aux Etats-Unis comme en Europe, comme c'était pourtant prévisible, le taux d'infection au Covid-19 reste élevé, avec les retombées à J+ quelques jours des déplacements et réunions des vacances de Noël. En outre, les autorités chinoises sont à nouveau amenées à des mesures vigoureuses. En quelques jours, la Province du Hebei a accumulé 360 cas confirmés. La ville de Shijiazhuang, qui compte 11 millions d'habitants, a été placée en confinement strict: il s'agit d'éviter une propagation à Pékin, la capitale chinoise étant littéralement ceinturée par le Hebei. En France, le démarrage encore balbutiant de la campagne de vaccination, et les inquiétudes quant à la découverte de nouveaux foyers de contaminations au variant anglais du virus dans le Maine-et-Loire invite à la prudence.

L'appétit pour le risque restait quelque peu contenu en raison des très fortes tensions des derniers jours de la Présidence Trump, alors que l'option d'une procédure de destitution est sur la table. "Bien que celle-ci ait peu de chance d'aboutir avant le 20 janvier, soit la fin du terme de Donald Trump, les démocrates souhaitent également faire en sorte qu'il ne puisse pas se représenter en 2024. Cela pourrait conduire à plus de tensions et les supporters de Donald Trump pourraient crier à l'acharnement.", prévient Vincent Boy (IG France).

Parallèlement, la hausse des rendements obligataires américains, provoquée par la perspective du mandat de Biden, qui sera marqué d'entrée de jeu, par des mesures budgétaires massives, provoque un regain d'intérêt pour le Dollar.

Au chapitre statistique, pas grand chose à se mettre sous la dent lundi. Déception hier matin avec l'indice des investisseurs (Sentix) en Zone Euro, à 1.3 point ce mois-ci, sous le consensus. Les opérateurs ont continué de digérer les chiffres décevants sur l'emploi américain publiés en fin de semaine dernière. Pour rappel, selon les dernières données du Département du Travail, l'économie américaine a détruit 140 000 postes dans le secteur privé (hors agriculture), contre une cible à +60 000. La déception est lourde, et c'est l'occasion de souligner encore une fois la fiabilité de l'enquête du cabinet en RH ADP, qui, deux jours avant chaque publication du rapport fédéral mensuel NFP, publie une étude. Les estimations d'ADP étaient une nouvelle bonnes. A noter que le taux de chômage baisse légèrement, à 6.7% de la population active américaine, toujours selon le Département du Travail.

L'agenda se densifiera dès demain avec les chiffres de l'inflation américaine (indice des prix à la consommation).

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,2145$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Cette rupture désormais validée de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) change le cadre technique qui prévalait jusqu'alors. Après plus de deux mois de hausse ferme ininterrompue, l'heure est au reflux sous la courbe de tendance de court terme précitée. Deux points d'appui identifiables techniquement se présenteront le cas échéant sur poursuite du reflux les 1,2115 et 1,2000$. Avis négatif émis.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.2147 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.2001 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.2211 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 146 pips et le risque de perte s'établit à 64 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.2147 €
Objectif :
1.2001 (146 pips)
Stop :
1.2211 (64 pips)
Résistance(s) :
1.2210 / 1.2397 / 1.2625
Support(s) :
1.2115 / 1.2000 / 1.1745

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Un oeil attentif sur la rémunération des Treasuries (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.50 % vs +32.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...