Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0679 -0.07 % Dernière cotation : 09h18

EUR/USD : Retour brutal sur moyenne mobile longue

lundi 7 février 2022 à 12h02

(BFM Bourse) - L'Euro / Dollar aura bénéficié la semaine passée d'un ton un peu plus hawkish de la part de Christine Lagarde, avec au final un gain de plus de 300 pips sur l'ensemble de la semaine, gains en grande partie engrangés à l'issue du Conseil des Gouverneurs de la BCE.

Sous pression après la publication, mercredi, d'une poussée inédite de l'inflation en zone euro (+5,1% sur un an au mois de décembre,+ 2,3% corrigée des prix corrigés de l'énergie, de l'alimentation de l'alcool et du tabac), Christine Lagarde a reconnu que la hausse des prix à la consommation était plus forte qu'anticipé, admettant également que les risques étaient orientés à la hausse, tout en répétant tabler sur un ralentissement d'ici la fin de l'année. La présidente de la BCE a par ailleurs assuré que le Conseil des gouverneurs de l'institution ne prendrait pas de décision précipitée en matière de politique monétaire mais n'a pas réaffirmé qu'une hausse des taux dès cette année était "très improbable", comme elle l'avait dit lors de la dernière réunion.

"La BCE a fait un pas de plus en estimant que l'inflation était plus élevée que prévu et qu'elle pourrait le rester plus longtemps que prévu, au moins pendant plusieurs mois", pour Vincent Manuel, Directeur des investissements chez Indosuez Wealth Management. "Ce qui a également changé", poursuit-il, "c'est la perception du marché de l'emploi, qui devrait à un moment donné générer des pressions à la hausse sur le niveau d'inflation, mais dans une mesure moindre qu'aux États-Unis ou au Royaume-Uni. Avec un taux de chômage record de 7 % et un taux de participation revenu au niveau pré-pandémique, le marché du travail est perçu comme très fort et pourrait conduire à une pression à la hausse sur les salaires, que la BCE ne voit pas encore. Cela peut être interprété comme un point critique qui aura un impact sur la politique de la BCE à l'avenir."

Vendredi, le point d'orgue statistique pour les cambistes était le rapport NFP sur l'emploi américain, qui dans son contenu a envoyé des signaux déroutants et pauvre en enseignements sur le degré de tension du marché de l'emploi outre Atlantique.

Le taux de chômage a - c'est une surprise - légèrement progressé à 4% de la population active, mais les créations de postes ont explosé les attentes, alors que plus tôt dans la semaine, l'enquête du cabinet ADP faisait ressortir un solde négatif. Un tel écart entre ADP et NFP est rare, et ce même si les méthodologies sont différentes. Le Bureau of Labor Statistics vient donc de publier 467 000 créations de postes, explosant littéralement le consensus (110 000). "La croissance de l'emploi s'est poursuivie dans les loisirs, l'événementiel, dans les services aux entreprises, dans le commerce de détail ainsi que dans le transport et l'entreposage", peut-on lire dans le dernier rapport.

Dans l'immédiat, l'indice Sentix de confiance des investisseurs en Zone Euro a progressé plus qu'anticipé, à 16,6 points. Christine Lagarde s'exprimera ce lundi, pour une audition devant la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen à 16h45.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1420$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Pour la première fois depuis le 16 juin (alors sur rupture brutale), le spot a côtoyé sa moyenne mobile à 100 jours (en orange), courbe de tendance de fond encore très significativement baissière. Les cambistes continueront d'adopter une posture de patience, dans l'attente d'un point d'entrée satisfaisant, alors que la consolidation amorcée à la fin du mois de novembre prend une forme très élargie.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1360 USD et la résistance à 1.1530 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1530 / 1.1674
Support(s) :
1.1360 / 1.1260 / 1.1116

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Retour brutal sur moyenne mobile longue (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +27.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...