Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 22h28

EUR/USD : Questionnement intense sur la thématique du retour de l'inflation

vendredi 19 février 2021 à 12h23

(BFM Bourse) - L'Euro regagnait quelques pips face au Dollar vendredi, avec le soulagement provoqué par les toutes premières estimations des indicateurs baromètres d'activité pour le mois en cours. A l'échelle de l'ensemble de la Zone Euro, le "PMI Services" est ressorti à 44.7, mais c'est du côté de l'industrie que la surprise est particulièrement agréable (57.7, significativement au-delà de consensus), grâce en particulier à la compostante allemande, au-delà des 60. Pour rappel, un score supérieur à 50 points signifie une expansion du secteur considéré.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête PMI Flash: «Les mesures de lutte contre la Covid-19 ont continué d'impacter fortement les performances du secteur des services de la zone euro en février, rendant une nouvelle baisse du PIB de plus en plus probable au premier trimestre 2021. Les effets du repli de l'activité dans le secteur des services ayant toutefois été nuancés par un renforcement de la croissance dans le secteur manufacturier, la contraction économique devrait être d'une ampleur bien plus faible que celle enregistrée au premier semestre 2020. De fait, la production manufacturière de la zone euro a enregistré en février l'une de ses plus fortes progressions de ces trois dernières années, grâce notamment à une très bonne tenue du secteur manufacturier allemand, dont les performances demeurent impressionnantes, et à une tendance au renforcement de la production dans le reste de la région."

Au coeur de la semaine pourtant, l'Euro, devise à risque par excellence, était pénalisé par la crainte d'un retour de l'inflation, ou plutôt d'un rythme trop rapide de remontée des prix, provoqué par reprise économique soutenue en particulier outre Atlantique. Et ce notamment au regard de la publication des ventes au détail, en très forte hausse au mois de janvier (+5.3% en rythme mensuel), très largement au-delà de la cible, selon les dernières données publiées par le Census Bureau mercredi. Des ventes largement gonflées par les chèques remis aux ménages les plus durement touchés par le crise du Covid (parachute money). L'indice des prix à la production a également battu les attentes, tout comme le rapport fédéral mensuel sur l'industrie.

Jeudi, le "Philly Fed" (23.1, au-delà des attentes), les mises en chantier de logements et les permis de construire, sont venus confirmer cet état des lieux. Et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, en légère hausse à 861 000 pour la semaine passée, militent encore pour un vote rapide au Congrès d'un nouveau plan d'aide budgétaire proche de l'enveloppe initialement proposée par Biden à 1 900 Milliards de dollars.

Cette "poussée" inflationniste à venir inquiète-t-elle pour autant la Fed ? "Pas en l'état actuel des choses", selon la recherche de Vontobel AM. "En réalité, il est probable qu'elle s'en réjouisse dans une certaine mesure puisque la hausse des prévisions d'inflation permettra de soutenir ses objectifs. Compte tenu du nombre d'emplois à recréer, elle ne compte pas se pencher de sitôt sur sa politique monétaire, mais il faudra surveiller attentivement la courbe de création d'emplois."

"Les points de vigilance de la Fed se situent davantage sur le rythme auquel les marchés des taux évoluent. La hausse des rendements des bons du Trésor n'est pas une mauvaise chose en soi. Du point de vue d'un investisseur obligataire, c'est même un signe très positif, et cela nous aidera à adopter un positionnement plus équilibré à l'avenir. Cependant, si les rendements souverains continuent d'augmenter, cela pourrait entraîner un resserrement des conditions financières et une chute des cours obligataires, qui pourrait se répercuter sur d'autres classes d'actifs."

A suivre cet après-midi les PMI by IHS Markit en données flash pour les Etats-Unis à 15h45, et les ventes de logements anciens à 16h00.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,2140$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le dépassement, en l'état, de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) nous invite à "temporiser". L'inscription d'une mèche (ombre) haute significative sur la bougie du jour viendrait le cas échéant changer la donne, mais nous n'y sommes pas encore. Avis neutre proposé dans l'immédiat: les cambistes actifs éviteront donc de prendre position dans l'attente d'un point d'entrée pertinent.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.2099 USD et la résistance à 1.2210 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.2210 / 1.2397
Support(s) :
1.2099 / 1.2000 / 1.1964

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Questionnement intense sur la thématique du retour de l'inflation (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +14.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...