Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1397 -0.15 % Dernière cotation : 21h06

EUR/USD : Prudence avant les dernières réunions monétaires de l'année

jeudi 13 décembre 2018 à 12h19

(BFM Bourse) - L'Euro / Dollar restait comprimé dans un range entre 1,1285 et 1,1490$, à l'approche des dernières réunions de politique monétaire de l'année de part et d'autre de l'Atlantique, et dans un contexte de montées et reflux de tensions autour de la guerre commerciale opposant Washington à Pékin.

La Banque Centrale Européenne conclut ce jeudi une réunion de son Conseil des Gouverneurs. Si un statu quo sur les taux est quasiment assuré (verdict à 13h45), les cambistes seront attentifs au contenu, et à la moindre inflexion dans les éléments de langage de la conférence de presse, dans le contexte de craintes de ralentissement de la croissance mondiale, avec les incertitudes autour de la guerre commerciale sino-américaine. Et surtout avec les risques de dérapage budgétaire français, depuis les annonces d'E. Macron lundi soir, dans une allocation, en réaction au mouvement de contestation des gilets jaunes.

C'est justement la question de la portée de la voix, désormais, d'E. Macron à l'échelle européenne, qui se pose après le début de réponse proposé lundi soir par l'Elysée aux gilets jaunes. La question d'un glissement par rapport à l'orthodoxie budgétaire bruxelloise, dont le Président français s'est pourtant fait l'ardent défenseur, se pose, pour la France, comme pour d'autres pays pouvant y voir une légitimation d'un desserrement momentané de la ceinture...

Par ailleurs, la BCE devrait confirmer ce jeudi la fin de son programme de rachats nets de dettes (QE) au 31/12. Ils ont progressivement baissé, et devrait cesser complètement en fin d'année. Les marchés y ont été préparés de longue date.

Pour sa part, le Comité de politique monétaire de la Fed se réunit la semaine prochaine et le scénario d'un nouveau relèvement des taux directeurs fédéraux est hautement probable. Le cas échéant, ce serait la quatrième hausse du loyer du Dollar sur l'ensemble de l'année 2018. Une attitude jugée "ridicule" par Trump, qui n'hésite pas à monter d'un ton dans ses critiques envers la puissante Banque Centrale... Cette dernière pourrait toutefois marquer une pause sur le premier trimestre 2019, tant les inquiétudes liées à la guerre commerciale sino-américaine sont fortes.

Sur la guerre commerciale avec Pékin justement, Donald Trump, qui n'en finit plus de souffler le chaud et le froid, s'est montré plutôt rassurant hier:

S'il a confirmé la date butoir du 1er mars pour la fin des négociations (et de la trêve commerciale), Donald Trump a également répété qu'il s'abstiendrait de prendre toute mesure douanière d'ici là. Il s'est par ailleurs montré optimiste sur l'issue des discussions et a même laissé entendre qu'il pourrait personnellement intervenir auprès du Département de la Justice, à la suite de l'arrestation de la directrice financière de Huawei, libérée sous caution mercredi après-midi. Et ce pour que cette affaire n'interfère pas dans les difficiles négociations commerciales.

Concernant les chiffres statistiques de mercredi côté européen, le taux de chômage en Italie s'est contracté un peu plus que prévu, à 10.2% de la population active, et la production industrielle en Zone Euro a progressé au mois d'octobre, en données définitives, de 0,2% en rythme mensuel, conformément aux attentes.

De l'autre côté de l'Atlantique, aucune surprise, bonne ou mauvaise, concernant les différents IPC (indices des prix à la consommation) aux Etats-Unis, statistique majeure de la journée, publiée une heure avant l'ouverture de Wall Street. L'indice est resté stable en novembre, en rythme mensuel. Hors alimentation et énergie, éléments jugés volatils, l'indice a légèrement progressé, de 0,2%, conformément aux attentes.

Aucun écart par rapport au consensus à signaler ce matin pour les données finales de l'inflation en novembre, en France comme en Allemagne.

A suivre les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis à 14h30.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1380$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Aucun changement sur les plans corrélés technique, graphique et comportemental:

En l'absence de nouveaux éléments techniques tranchants, nous continuons d'envisager dans l'immédiat une dérive autour de la moyenne mobile courte à 20 jours (en bleu foncé), dans un contexte de frilosité palpable.

Le biais de fond reste baissier, et à terme, une nouvelle rupture des 1,1285$ est envisagée. Les dégagements s'accélèreraient fortement le cas échéant.

Avis neutre dans l'immédiat: les opérateurs sur devises éviteront de prendre des positions sur le spot, dans l'attente de signaux clairs.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1285 USD et la résistance à 1.1490 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1490 / 1.1630 / 1.1745
Support(s) :
1.1285 / 1.1120 / 1.1025

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Prudence avant les dernières réunions monétaires de l'année (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+286.60 % vs -3.23 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...