Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 22/10

EUR/USD : Phase de congestion à proximité des 1,2130$

lundi 15 février 2021 à 12h24

(BFM Bourse) - Ce lundi, sans repère ni en provenance de Chine, ni des Etats-Unis, en raison de jours fériés (respectivement pour le Nouvel An, et pour la commémoration de la naissance de George Washington), le spot EURUSD restait stable, congestionné dans une fine bande de transaction légèrement au-dessus des 1,2100$.

L'Euro reste soutenu par l'arrivée de Mario Draghi à la tête du gouvernement italien. Celui qui fut patron de la BCE a "habilement mêlé technocrates et responsables politiques, choisissant des personnalités compétentes dans tous les partis lui ayant offert leur soutien, sans faire appel cependant aux leaders", selon la recherche Aurel BCG.

Les cambistes digèrent par ailleurs les révisions à la baisse de création de richesse de ce côté-ci de l'Atlantique. Selon les projections de la Commission, publiées la semaine passée, "dans l'ensemble, le PIB devrait désormais augmenter de 3,7% en 2021 et de 3,9% en 2022 dans l'UE, et de 3,8% les deux années dans la zone euro. L'économie de l'UE atteindrait le niveau de production d'avant la crise plus tôt que prévu dans les dernières prévisions (dites d'automne), en grande partie en raison de la dynamique plus forte de la seconde moitié de 2021 et de 2022. La vitesse de la reprise variera cependant considérablement d'un pays à l'autre de l'UE. Certains pays ont plus souffert pendant la pandémie que d'autres, tandis que d'autres sont plus dépendants de secteurs tels que le tourisme, qui resteront probablement faibles pendant un certain temps. En conséquence, alors que certains États membres devraient voir leur production économique retrouver ses niveaux d'avant la pandémie d'ici la fin de 2021 ou au début de 2022, d'autres devraient prendre plus de temps." Tout en précisant naturellement que "ces projections sont sujettes à des incertitudes importantes et à des risques élevés, principalement liés à l'évolution de la pandémie et au succès des campagnes de vaccination."

Pour CIC Market Solutions, "ce scénario semble trop optimiste car il table sur un assouplissement des contraintes sanitaires dès le 2ème trimestre alors que la propagation des nouveaux variants et le retard dans la vaccination pèseront d'ici l'été."

La division de CIC en charge des activités de marché a étayé ses propos: "Si nous maintenons l'hypothèse d'une accélération en fin d'année, la rebond de croissance à attendre en 2021 devrait être inférieur à 3% (soit plus faible que la Commission et que le consensus). C'est notamment le cas pour la France (croissance inférieure à +4% en 2021 vs +5,5% pour la Commission), où nous considérons qu'un nouveau durcissement des restrictions ne pourra pas être écarté face à la propagation des variants (dont ceux brésilien et sud-africain qui représenteraient entre 4% à 5% des cas aujourd'hui avec une situation inquiétante en Moselle) et à la tension forte pour les hôpitaux (le nombre de patients en réanimation est aujourd'hui au niveau de fin octobre, juste avant le deuxième confinement). Au global, la croissance ne pourra accélérer qu'à partir du second semestre, en lien avec la levée des contraintes et le déploiement des plans de relance européen et nationaux, contraignant la BCE à rester durablement présente."

Côté statistiques, en fin de semaine dernière, peu de choses à se mettre sous la dent. L'indice "U-mich" en données préliminaires est ressorti à 76.2 pour la confiance du consommateur, en contraction surprise.

Dans l'immédiat, ce matin, la mauvaise surprise vient des chiffres de la production industrielle en Zone Euro pour le mois de décembre, en baisse plus prononcée que prévu d'un mois sur l'autre (-1.6%). En revanche, l'excédent commercial, toujours pour le mois de décembre, à +27.5 Milliards d'euros, a battu la cible. Le calendrier statistique s'étoffe demain avec le ZEW de ce côté de l'Atlantique, et l'indice manufacturier Empire State de l'autre.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1.2130$.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Un rééquilibrage des forces à très court terme s'opère sur la paire de devises Euro Dollar dont le profil reste baissier sous la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé). Le test de cette courbe de tendance de court terme est encore en cours. Les cambistes éviteront de prendre position dans l'immédiat dans l'attente d'un point d'entrée graphique plus intéressant. Le tracé d'une étoile doji d'école a matérialisé mercredi cette indécision toute temporaire. Avis neutre réitéré ce lundi.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.2070 USD et la résistance à 1.2210 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.2210 / 1.2397 / 1.2625
Support(s) :
1.2070 / 1.2000 / 1.1964

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Phase de congestion à proximité des 1,2130$ (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.50 % vs +35.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...