Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1839 -0.28 % Dernière cotation : 13h02

EUR/USD : Nervosité croissante, un oeil inquiet sur la pandémie en cours

mercredi 8 juillet 2020 à 12h07

(BFM Bourse) - Ambiance toujours aussi nerveuse sur le marché des changes, tout particulièrement sur la paire de devises Euro / Dollar, qui constitue un excellent - car fiable - baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers. Des marchés plus que jamais pris en étau entre entre d'une part des indicateurs macroéconomiques avancés qui laissent augurer une reprise plus rapide et vigoureuse qu'initialement anticipé, et d'autre part des statistiques très inquiétantes sur le front de la pandémie, qui constituent une menace, naturellement, pour lesdits scénarios.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avertit clairement: la pandémie est en phase d'accélération dans certaines régions du monde (Brésil, Etats-Unis, Inde, Australie) et le pic n'est pas encore atteint. En France, le Directeur Général de la Santé, Jérôme Salomon, appelle à "se préparer à une reprise de l'épidémie", dans une interview accordée au Figaro.

"De plus en plus de régions dans le monde se reconfinent ou referment au moins leur économie, du fait d'une recrudescence du nombre de cas mais également du nombre d'hospitalisations, à l'image de Melbourne, du Texas ou encore de Miami, pour n'en citer que 3", observe Vincent Boy, analyste de marché pour IG France.

Le coronavirus gagne ainsi dangereusement du terrain également en Inde, en Australie et au Brésil, où le Président de la Fédération, J Bolsonaro (extrême droite) a été testé positif au Covid-19. Celui-là même qui qualifiait de "grippette" la maladie provoquée par l'infection par le SARS-Cov 2. Il "s'est par ailleurs permis de retirer son masque pour montrer aux journalistes qu'il se portait bien durant de la conférence de presse destinée à confirmer l'information. Cela montre un peu plus l'inconscience du chef de l'Etat et permet d'expliquer la sombre réalité qui touche durement le pays le plus peuplé d'Amérique du sud.", selon M. Boy.

Au chapitre statistique, déception mardi matin pour les deux principaux chiffres statistiques en Zone Euro: la production industrielle allemande en mai n'a progressé de que 7.8% après un effondrement de 17.5% en avril (rythme mensuel); et la balance commerciale française a vu son déficit mensuel (mai) se creuser à -7.1 Milliards d'euros, davantage que ne le laissait augurer le consensus.

L'économie de la zone euro devrait s'enfoncer dans la récession cette année (-8,7%) et rebondir moins fortement que prévu (+6,1%) en 2021, selon les dernières prévisions de la Commission européenne qui avertit que la France, l'Italie et l'Espagne seront les pays les plus en difficulté. De son côté, l'INSEE avance un chiffre à -9%, dans une note de conjoncture publié ce matin: "Selon ces anticipations établies en juin et fondées sur les évolutions connues puis anticipées à cette date des conditions sanitaires et économiques, ce scénario conduirait à une diminution du PIB sur l'ensemble de l'année 2020 autour de –9 %, soit la plus forte récession depuis la création des comptes nationaux français en 1948."

A suivre ce mercredi outre Atlantique, les stocks de brut à 16h00 et les crédits à la consommation à 21h00.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1275$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Même terreau, même psychologie de marché.

Après un franchissement sans aucune hésitation, de la borne haute d'un range, le 28 mai, sur accélération de la volatilité et extension ascensionnelle consécutive, le spot a libéré un potentiel d'énergie acheteuse important, jusqu'à revenir, quasiment sur ses points hauts de début mars. Momentanément, une phase de respiration, sous une forme de consolidation nerveuse, est envisagée. Cette consolidation large a enfin défini son ampleur (1,1170 / 1,1440). C'est dans cette bande de travail que sont envisagées, désormais, des oscillations erratiques et nerveuses.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1110 USD et la résistance à 1.1440 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1440 / 1.1570
Support(s) :
1.1110 / 1.1000 / 1.0785

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Nervosité croissante, un oeil inquiet sur la pandémie en cours (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -1.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...