Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1397 -0.15 % Dernière cotation : 21h38

EUR/USD : Miroir parfait de l'aversion au risque

lundi 17 décembre 2018 à 12h16

(BFM Bourse) - En difficulté à proximité d'un fragile niveau de support - il faudrait parler de garde-fou dans ce contexte - l'Euro continuait lundi de refléter la nature du rapport au risque qu'entretiennent les marchés, dans un contexte de craintes sur un ralentissement de la croissance économique du triangle Etats-Unis - Europe - Chine, à savoir l'ancienne "triade", où la Chine a pris la place du Japon.

Vendredi matin, les investisseurs, groggy, prenaient connaissance de deux statistiques majeures, illustrant la perte de vitesse de l'économie chinoise. Perte de vitesse relative, tant il faut contextualiser ces chiffres à l'échelle seule du géant chinois. La production industrielle y a nettement ralenti sa dynamique, en ne progressant "que" de 5.4% en rythme annualisé le mois dernier, contre une cible à 5.9% (croissance du mois d'octobre sur les mêmes bases). Par ailleurs, les ventes au détail pour le mois de novembre ont constitué également un déception relative, en progressant de 8.1% au mois de novembre, nettement sous les attentes (+8,8% en rythme annualisé).

Côté européen, c'est une batterie d'indicateurs d'activités (PMI) qui a alourdit davantage l'ambiance dans les salles des marchés. En données synthétique pour l'ensemble de l'union monétaire, le PMI services ressort à 51.4, largement sous la cible (53.4) et le PMI manufacturier ressort à 51.4 également, sous le consensus. Les indicateurs PMI sont construits à partir d'enquêtes passées auprès de directeurs d'achats, et constituent par nature un indicateur avancé de la santé de l'économie. On remarquera que les indicateurs se sont significativement rapproché de la barre des 50, point d'équilibre qui sépare la contraction de l'expansion, sur le secteur considéré.

Quant aux Etats-Unis, l'approche de la dernière réunion de l'année du comité de politique monétaire (FOMC) reste crispante: les critiques aussi acerbes que répétées de Donald Trump sur le rythme de relèvement du Dollar, auxquelles la Fed semble imperméable, posent tout de même question. Dans quelle mesure la puissante institution monétaire américaine est elle capable de poursuivre, de manière graduelle, ses taux directeurs, sans envoyer des signaux de souplesse ? La conférence de presse, mercredi, permettra d'en savoir plus sur le scénario d'une probable pause de la hausse des taux fédéraux sur le premier trimestre 2019, dans le cadre d'une guerre commerciale sino-américaine, dont l'issue n'est pas encore connue.

Côté chiffres américains en fin de semaine dernière, bonne nouvelle concernant les ventes au détail pour le mois de novembre. Un indicateur particulièrement suivi dans une économie où traditionnellement, le principal moteur de création de la richesse demeure la consommation intérieure. Ces ventes au détail ont progressé (+0,2% en rythme mensualisé) plus que ne l'entrevoyaient en moyenne, les analystes et économistes interrogés, plus timorés. Hors automobile, ces ventes ont progressé de 0.2%, soit une dynamique conforme au consensus.

En fin de matinée, les cambistes prenaient connaissance avec les données définitives de l'indice des prix çà la consommation en Zone Euro, pour le mois de novembre, ressorties en hausse de 1,9% en rythme annualisé, sous la cible de 2.0%. Hors éléments volatils toutefois (alimentation, énergie, alcool et tabac), l'indice ressort dans une dynamique parfaitement conforme aux attentes. Déception bien plus marquée en revanche pour l'excédent commerciale de la Zone Euro pour le mois d'octobre, en contraction marquée.

A suivre l'indice manufacturier de la Fed de New York (Empire State) à 14h30, ainsi que l'indice NAHB de l'immobilier résidentiel américain à 16h00.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1340$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous estimons que le support des 1,1285$ est suffisamment fragilisé pour céder. La phase de transition latérale en range, qui prévaut depuis le 21 novembre, autour de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), touche à sa fin. Dans ces conditions, une rupture formelle du seuil graphique évoqué provoquerait une accélération des dégagements - c'est sens de la tendance initiale - dans une accélération de la volatilité. Avis négatif proposé sur la paire de devises phare.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1338 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1120 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1401 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 218 pips et le risque de perte s'établit à 63 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1338 €
Objectif :
1.1120 (218 pips)
Stop :
1.1401 (63 pips)
Résistance(s) :
1.1490 / 1.1630 / 1.1745
Support(s) :
1.1285 / 1.1120 / 1.1025

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Miroir parfait de l'aversion au risque (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+286.60 % vs -3.23 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...