Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1254 +0.03 % Dernière cotation : 15h08

EUR/USD : Les yeux des cambistes rivés vers le Wyoming

vendredi 24 août 2018 à 12h31

(BFM Bourse) - L'Euro / Dollar continuait de "latéraliser" sous les 1,16$, au lendemain d'un nouveau round de négociations commerciales peu fructueux entre Washington et Pékin, et à l'approche de l'allocution de J. Powell, Président de la Fed, dans le cadre du symposium de Jackson Hole.

Trump n'attendait de toute façon pas grand chose de ces deux jours de négociations. De façon symptomatique, au coeur du round de négociations - la date était déjà prévue - , Washington a officiellement appliqué des taxes de 16 Milliards de Dollars supplémentaires, comme prévu, sur une série de produits importés de Chine. Ce qui portera à 50 Milliards la valeur totale des produits taxés, sans compter les nouvelles menaces pour le mois de septembre, portant sur 200 Milliards de Dollars de produits chinois taxables. Ce qui porterait potentiellement le total à 250 Millards de produits chinois taxés par les USA. La Chine a immédiatement appliqué des représailles symétriques.

La question de la politique monétaire va continuer d'animer par ailleurs les débats des cambistes. L'intervention de J. Powell, ce vendredi, à 16h00 (Heure Française) sera une occasion franche de pouvoir répondre, plus ou moins diplomatiquement, aux récentes critiques acerbes formulées par Donald Trump contre la raideur de la stratégie monétaire américaine, qu'il accuse de faire gonfler le Dollar, et de pénaliser ses intérêts commerciaux, notamment face à la Chine.

Au chapitre macroéconomique, les cambistes ont pris connaissance jeudi des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 13 au 19 août aux Etats-Unis. Et elles sont bonnes, sans surprises, à 210 000 unités, soit 5 000 sous le consensus. Un chiffre qui confirme l'excellente santé de l'emploi américain. Pour rappel, le taux de chômage est repassé sous la barre des 4% de la population active, selon les données du Département du Travail fournies lors du dernier rapport mensuel (NFP).

Et c'est en particulier cette grande forme du marché de l'emploi, qui, conjuguée à l'atteinte de la trajectoire cible de l'inflation, qui soutient les probabilités d'une poursuite du processus de hausse des taux fédéraux. Un nouveau resserrement du robinet monétaire du Dollar est très largement attendu dès l'échéance de septembre.

Si la Fed venait à faire progresser le loyer du Dollar également en décembre, nous arriverions à quatre hausses de taux sur l'ensemble de l'année 2018. De son côté, la Banque Centrale Européenne (BCE) devrait maintenir ses taux à un niveau très bas, jusqu'à l'été 2019. D'où l'anticipation d'un différentiel de "rémunération" entre les deux devises, qui est naturellement favorable au Dollar.

Les critiques de Trump ne devraient pas avoir de conséquences directes, donc, sur la stratégie monétaire des Etats-Unis. La Maison Blanche n'a pas de toutes façons de levier direct sur la question, une fois nommé le Président de la Fed. Les critiques acerbes formulées à plusieurs reprises par Trump constituent un événement rarissime dans l'histoire des Etats-Unis.

Robert Kaplan, responsable de l'antenne de Dallas, a abondé mardi dans le sens d'une poursuite dans la fermeté de la politique monétaire américaine.

De ce côté-ci de l'Atlantique, les opérateurs ont pris connaissance de la publication des indicateurs d'activités PMI pour l'ensemble de la Zone Euro, construits à partir d'enquêtes passées auprès de directeurs d'achats. Si dans les services, le score est conforme aux attentes en première estimation à 54.4, le score pour l'industrie déçoit en baisse à 54.6, un demi point sous la cible.

A suivre les commandes de biens durables aux Etats-Unis à 14h30.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1570$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le spot EURUSD poursuit sa dérive, non sans une certaine volatilité, dans une bande comprise entre les 1,1490$, dépassés sans ménagement le 21 août, et les 1,1628$. Aucune prise de position ne sera tentée dans cette bande, en l'absence de signes techniques suffisamment clairs. Un dépassement des 1,1628$ provoquerait l'inscription d'oscillations au sein d'un range supérieur sous la zone de résistance graphique de 1,1745$. Avis neutre proposé dans l'immédiat.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1490 USD et la résistance à 1.1628 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1628 / 1.1745 / 1.1830
Support(s) :
1.1490 / 1.1285 / 1.1025

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Les yeux des cambistes rivés vers le Wyoming (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.90 % vs +1.41 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...