Forex > Cours Devises > Cours Euro Dollar > EUR/USD : Les taux de l'italie sur leurs plus hauts historiques
Euro Dollar (EUR/USD)Euro Dollar (EUR/USD) EURUSD - FX0000EURUSDEURUSD - FX0000EURUSD
1.1763 +0.40 % Dernière cotation : Hier
Clôture veille : 1.1763 + Haut : 1.1774 + Bas : 1.1710
Point pivot : 1.1749 + Haut annuel : 1.1911 + Bas annuel: 1.0340

EUR/USD : Les taux de l'italie sur leurs plus hauts historiques

(Forex.tradingsat.com) - Le G20 se poursuit à Cannes et l'application des mesures du plan européen du jeudi 27 octobre dernier est désormais la priorité pour le monde entier, de même que la gestion de la dette souveraine de l'Italie dont un défaut mettrait un terme à la Zone Euro.

La Grèce est donc le premier enjeu et le vote de confiance de ce vendredi soir au parlement grec sera décisif. Il est à présent véritablement peu probable de voir la Grèce conserver son projet de référendum car l'octroie de la prochaine tranche d'aide (la sixième qui est prévue pour le mois de décembre prochain) est conditionnée à l'application à court terme du plan européen de restructuration de la dette grecque.

A ce sujet, il semble que le secteur privé ait décidé de ne pas attendre avec l'exemple de BNP Paribas (seconde banque de la Zone Euro par sa capitalisation) qui a enregistré 2.2 milliards d'euros de provisions pour dépréciation de dette souveraine grec que, soit une décote de 60%, au-delà du niveau des 50% du plan européen. Les banques anticipent donc l'effacement d'une grande partie de la dette grecque et la banque allemande Commerzbank semble avoir suivi la même politique de désengagement des dettes périphériques de son bilan.

Le défi d'infrastructure pour la Zone Euro n'est pas la Grèce mais il s'agit de l'Italie, troisième économie de la Zone Euro et avec une dette publique de 1900 milliards d'euros, le rapport dette publique sur PIB dépasse les 120% !

Les marchés financiers ne s'y trompent pas et les taux à 10 ans de l'Italie sont les seuls à rester au contact de leur sommet annuel, à la différence de l'Espagne, du Portugal et de l'Irlande. Sans la Banque Centrale Européenne (BCE) et ses achats de près de 180 milliards d'euros de dettes souveraines depuis l'été dernier, l'Italie serait probablement en défaut de paiement.

Le gouvernement de Silvio Berlusconi promet l'équilibre budgétaire pour 2013, il va donc falloir prendre des mesures drastiques dans un cadre de croissance économique très faible.

Face à cet enjeu de fond, la paire Euro Dollar a donc abandonné sa tendance haussière développée tout au long du mois d'octobre et n'a pas confirmé le franchissement de la résistance majeure à 1.40$.

Comme anticipé hier, les cours se sont stabilisés sur le support majeur à 1.3650$ et sont entrés dans une période de rebond technique dont il n'est pas très évident d'en prévoir l'amplitude. La baisse des taux de la BCE à 1.25% et la perspective de voir un cycle baissier s'engager pour les taux directeurs rendent encore moins probable un retour de la tendance haussière de la paire Euro Dollar. Notre opinion est neutre entre le support majeur à 1.3650$ et la résistance à 1.3855$.

Le conseil EUR/USD
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -

Graphique en données quotidiennes

EUR/USD : Les taux de l'italie sur leurs plus hauts historiques (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données horaires

EUR/USD : Les taux de l'italie sur leurs plus hauts historiques (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :