Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1304 +0.01 % Dernière cotation : 05h40

EUR/USD : Les grands argentiers se font des noeuds au cerveau

mercredi 1 décembre 2021 à 12h27

(BFM Bourse) - Dans le contexte de craintes liées aux conséquences de la propagation du nouveau variant Omicron sur la reprise économique mondiale, et alors que l'inflation s'installe durablement de part et d'autre de l'Atlantique, l'appétit pour le risque restait très contracté au cœur de la semaine. Le biais baissier de l'Euro face au Dollar n'était pas démenti.

Ce variant, dont les scientifiques ne savent encore que peu de choses, est une épine dans le pied des grands "argentiers" de la planète, qui pour les principaux, commencent à peine leur chemin vers une normalisation monétaire. Autre composante de l'équation, une inflation qui s'installe.

Le patron de la Réserve fédérale, Jerome Powell a encore jeté un froid en reconnaissant, en réponse à une question sur la pertinence de maintenir le terme "transitoire" pour qualifier le pic d'inflation actuel, que le moment était venu de retirer ce mot... Pour le président de la Fed, tout récemment choisi pour un second mandat, si les hausses des prix est globalement liée aux problèmes d'approvisionnement, ces hausses se sont répandues plus globalement et le risque d'une inflation durablement plus élevée s'est accru. Autrement dit, c'est un peu tout le scénario mis en avant ces derniers mois qui est battu en brèche, et le grand argentier reconnaît qu'il va falloir discuter d'un retrait plus rapide des mesures de soutien non conventionnelles, sans même parler d'un resserrement des taux.

La problématique est sérieuse de ce côté-ci de l'Atlantique également. Publiée hier pour la Zone Euro, l'inflation corrigée des éléments volatils ressort en rythme annuel à 2.6%, contre un consensus à 2.3%, et 2.0% pour les données définitives du mois dernier... Concernant l'assiette de produits la plus large, incluant en particulier l'énergie, les prix bondissent de 4.9%, selon EuroStat.

Dans l'immédiat, le Dollar reflue légèrement face à l'Euro depuis la fin de semaine passée, en raison de doutes sur la demande de brut au niveau mondial pour les prochains mois. Par ailleurs, l'agenda statistique n'a pas aidé hier. Déception très nette à relever outre Atlantique, avec des cibles totalement manquées pour le PMI de Chicago qui reflue brutalement à 61.8 et surtout pour l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board), à 109,5. A suivre ce mercredi le PMI manufacturier ISM aux États-Unis à 16h00, juste avant les stocks de brut (16h30).

Dans l'immédiat, les cambistes viennent de prendre connaissance des données finales des indicateurs PMI industriels (enquêtes auprès des directeurs des achats) en Europe. Pour l'ensemble de la Zone Euro, les données ne s'écartent guère du consensus (58,4 contre 58,6 en première estimation pour novembre). Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête : "La croissance soutenue du secteur manufacturier de la zone euro indiquée par l'Indice PMI en novembre masque les fortes difficultés auxquelles les fabricants sont actuellement confrontés. En effet, si la demande reste élevée, comme en témoigne la nouvelle hausse soutenue des nouvelles commandes, les perturbations sur les chaînes d'approvisionnement se sont renforcées à un rythme inquiétant. Entravé par les pénuries d'intrants, le taux de croissance moyen de la production pour l'ensemble du quatrième trimestre affiche, pour l'heure, son plus faible niveau depuis un an et demi."

Parallèlement, complète-t-il, "la recrudescence de l'épidémie de Covid-19 vient assombrir les perspectives d'activité à court terme, risquant en effet de renforcer les perturbations sur les chaînes d'approvisionnement et d'entraîner un nouveau déplacement des dépenses des services aux consommateurs vers les biens de consommation, aggravant ainsi le déséquilibre entre l'offre et la demande."

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1330$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le courant vendeur a été vivement renforcé par la rupture d'une zone technique à 1,1530, sur marubozu le 10 novembre. Il s'agit d'un fait majeur, qui a eu pour conséquence une libération d'énergie vendeuse massive. Le court terme est aligné sur le moyen terme, baissier, sur la paire de devises Euro / Dollar, mais le point d'entrée n'est plus optimal, tant les probabilités de formation de rebond de contestation s'accroissent à ce stade. Les cambistes préféreront momentanément rester hors du spot dans l'attente d'un point d'entrée adéquat.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1150 USD et la résistance à 1.1360 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1360 / 1.1530 / 1.1674
Support(s) :
1.1150 / 1.1000

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Les grands argentiers se font des noeuds au cerveau (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.20 % vs +37.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...