Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1863 +0.41 % Dernière cotation : 23/10

EUR/USD : Les 1,0785$ tiennent encore, pour combien de temps ?

mercredi 13 mai 2020 à 12h50

(BFM Bourse) - Le spectre d'un regain de tension sur les sujets commerciaux entre Pékin et Washington, le manque de visibilité criant sur le déroulement de la sortie de confinement et la reprise d'activité après deux mois de mise sous cloche de l'économie, le développement de la pandémie proprement dite - le sujet est loin d'être clos ! - font pression sur les classes d'actifs à risque en ce début de semaine, famille dont l'Euro fait partie. La monnaie unique continuait de végéter en bas d'un canal à proximité immédiate d'une zone technique de garde-fou très fragilisée (1,0785$).

Sur le front de la pandémie, et si les premières mesures de sortie de confinement dans de nombreux pays, dont la France, s'appliquent, la situation sanitaire est loin d'être entièrement maîtrisée. Aux Etats-Unis, la barre des 80 000 morts a été tristement dépassée, pour près d'1 400 000 cas détectés à ce jour. "De nombreux pays voient le nombre de cas progresser rapidement, à l'image de la Russie, du Brésil ou encore de l'Inde. La Corée du Sud et la Chine craignent également une seconde vague, avec un retour haussier du nombre de cas et notamment dans la ville de Wuhan où cinq nouveaux cas ont été recensés, soit le plus grand chiffre depuis le 11 mars dernier", alerte Vincent Boy, analyste de marché chez IG France. "De plus, certains Etats des USA sont surveillés de près, alors que le déconfinement se poursuit et que la tendance baissière de la propagation du virus n'est pas encore claire", poursuit l'analyste.

Le Dr Fauci a clairement, n'en déplaise à Trump, alerté les Sénateurs sur les risques d'un dé-confinement trop rapide. D'où une frilosité sur les principales classes d'actifs à risque ce mercredi. "Donald Trump a communiqué de façon très importante durant l'intervention du docteur Fauci, comme pour détourner l'attention mais a également insisté sur les probables sanctions que les Etats-Unis pourraient mettre en place à l'encontre de la Chine", a commenté M. Boy sur le sujet.

L'Euro pâtissait également mercredi de la suite du déroulé des indicateurs macroéconomiques. C'est au tour aujourd'hui de la production industrielle en Zone Euro, en données finales pour le mois de mars, de faire froid dans le dos des cambistes: la production s'est effondrée de 11,3% d'un mois sur l'autre (par rapport à février 2020), selon les données d'Eurostat. "En mars 2020, les mesures du confinement liées au Covid-19 largement mises en place par les Etats membres ont eu un impact significatif sur la production industrielle", explique froidement et laconiquement l'Institut statistique européen, qui détaille: "dans la zone euro, la production a diminué de 26,3% pour les biens de consommation durables, de 15,9%pour les biens d'investissement, de 11,0% pour les biens intermédiaires, de 4,0% pour l'énergie et de 1,6% pour les biens de consommation non-durables".

Un point sur les repères statistiques hier, bien peu engageants également: dans la nuit de lundi à mardi ont été publiés les indices des prix à la consommation et à la production en Chine, qui, en données annualisées à respectivement +3.3% et -3.1%, ont clairement manqué des attentes pourtant pessimistes. Outre Atlantique, les opérateurs ont dû composer avec les indices des prix à la consommation, mesures phare de l'inflation. Ils ont manqué les attentes, et ce quel que soit le panier de produits retenu. En particulier, dans son acceptation la plus large les prix ont baissé de 0.8% en rythme mensuel en avril.

A suivre outre Atlantique, l'indice des prix à la production à 14h30 ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Aucun changement sur les plans corrélés graphique, technique et comportemental:

Après avoir traversé à la baisse, sans aucune forme d'hésitation, l'amplitude intégrale de la bande de travail (1,0785 - 1,10$) identifiée depuis de nombreuses semaines, et à validité hautement confirmée, l'Euro est techniquement sur une zone de support en bas de range. Les cambistes les plus actifs réaliseront que nous ne sommes plus sur un point d'entrée vendeur optimal. A terme, une rupture des 1,0785$, avec accroissement de la volatilité, viendrait ouvrir de nouvelles cibles baissières. Nous n'y sommes pas encore. L'heure est encore au bras de fer entre acheteurs et vendeurs du spot sur ce niveau technique davantage fragilisé.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.0785 USD et la résistance à 1.1000 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1000 / 1.1110 / 1.1440
Support(s) :
1.0785 / 1.0685 / 1.0630

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Les 1,0785$ tiennent encore, pour combien de temps ? (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...