Forex > Cours Devises > Cours Euro Dollar > EUR/USD : Léger apaisement sur le dossier des barrières douanières de Trump
Euro Dollar (EUR/USD)Euro Dollar (EUR/USD) EURUSD - FX0000EURUSDEURUSD - FX0000EURUSD
1.1645 -0.07 % Dernière cotation : 18:00
Clôture veille : 1.1653 + Haut : 1.1665 + Bas : 1.1602
Point pivot : 1.1683 + Haut annuel : 1.2555 + Bas annuel: 1.1509

EUR/USD : Léger apaisement sur le dossier des barrières douanières de Trump

(Forex.tradingsat.com) - L'Euro retrouvait son seuil pivot vers 1,23$ vendredi à la mi-journée, à l'approche de la publication d'un nouveau rapport mensuel sur l'emploi américain (14h30). C'est la question de la fermeté du marché de l'emploi privé qui animera la dernière séance de la semaine, et plus précisément les conséquences de cette fermeté sur le ton de moins en moins accommodant de la Fed.

Pour rappel, c'est à l'issue de la publication du précédent rapport par le Département du Travail (celui de janvier) que la vague de prudence a pris corps, en raison d'un échauffement sur la dynamique des salaires, échauffement qui avait relancé la crainte d'un raffermissement de la politique monétaire.

Des craintes confirmées avec l'audition, la semaine passée, du nouveau Président de la Fed, J. Powell, devant les Parlementaires américains. Désormais, les probabilités de voir la puissante banque centrale états-unienne resserrer le robinet monétaire en agissant sur les taux fédéraux à quatre reprises sur l'année 2018 deviennent significatives.

Les opérateurs viennent d'avoir un avant-goût mercredi avec la publication de l'enquête sur l'emploi privé (hors secteur agricole) par le cabinet en ressources humaines ADP. Selon le cabinet, l'économie américaine a créé 235 000 postes, dépassant largement la cible pointée à 199 000. Quant aux inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour la semaine du 26 février au 4 mars, elles ont été publiées hier et ont dépassé la cible de 11 000, en progressant de 21 000 d'une semaine sur l'autre. Verdict ce vendredi, 14h30.

Côté européen, le grand rendez-vous jeudi était celui de la Banque centrale européenne, qui a maintenu ses taux directeurs et confirmé son programme de rachats d'actifs (QE) au moins jusqu'en septembre, au même rythme de 30 milliards d'euros mensuels. Le taux principal de refinancement a ainsi été laissé à zéro tandis, celui des facilités de dépôts est maintenu à - 0,4%.

Mais au-delà de ses annonces purement factuelles largement attendues, c'est le ton adopté par le Président de la BCE qui a rassuré les salles des marchés, sans pour autant relancer définitivement l'appétit pour le risque. M. Draghi a une nouvelle fois affirmé sa confiance dans l'économie de la Zone Euro, en abandonnant certains éléments de langage, comme celui de l'"horizon indéterminé" de la poursuite du programme de rachats d'actifs de la puissante banque centrale de Francfort.

Autre sujet chaud dans l'actualité qui anime les marchés financiers: Donald Trump a finalement fait l'annonce précise de ses relèvements de tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium. Ces hausses n'interviendront pas avant une quinzaine de jours, et certains pays pourront en être exemptés, en fonction des relations militaires bilatérales. Le Canada et le Mexique en sont dans un premier temps exemptés d'office, dans l'attente d'une renégociation du traité d'accord commerciale les liant, l'ALENA.

Au chapitre statistique ce matin en Europe, aucune surprise du côté de la balance commerciale, dont l'excédent pour le mois de janvier est ressorti sans écart significatif par rapport au consensus. En revanche, la déception est nette concernant la production industrielle française, en baisse de 2% en janvier (rythme mensuel), alors qu'en moyenne, les économistes et analystes interrogés tablaient sur une quasi stagnation.

A suivre donc, en priorité ce vendredi, le rapport fédéral sur l'emploi aux Etats-Unis à 14h30, ainsi que les stocks des grossistes américains à 16h00.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,2300$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Aucun changement sur les plans corrélés graphiques, techniques et comportementaux: la paire de devises phare poursuit ses oscillations autour d'un seuil graphique de pivot, vers 1,2323$, dont une définition durable en tant que support ou résistance est absolument nécessaire à la prise de position. En l'absence d'un faisceau de repères techniques tranchants, les opérateurs sur devises préféreront tout simplement rester hors du spot dans l'immédiat.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.2180 USD et la résistance à 1.2570 USD.

Le conseil EUR/USD
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 1.2570 / 1.2700 / 1.3000
  • Support(s) : 1.2180 / 1.2093 / 1.1916

Graphique en données quotidiennes

EUR/USD : Léger apaisement sur le dossier des barrières douanières de Trump (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Variation de l'emploi 1531963800
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...