Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0811 -0.32 % Dernière cotation : 03/04

EUR/USD : Le Dollar séduit davantage

mercredi 18 mars 2020 à 11h43

(BFM Bourse) - L'Euro repassait sous les 1,10$ mercredi à la mi-journée, alors que le Dollar retrouvait un peu d'attrait avec l'annonce d'un plan de relance massif par Trump, et que les actions politiques et budgétaires en Europe peinaient à convaincre, en particulier par leur manque de coordination. Dans une Europe quasi paralysée, en raison des mesures, à plus ou moins grande échelle selon les pays, de confinement dans les principales puissances économiques de la Zone Euro, les actifs jugés "à risque" ne séduisent pas. L'incapacité des principaux marchés d'actions en Zone Euro à se placer dans le sillage du rebond de Wall Street hier pèse.

Dans un premier temps pourtant, jusqu'au 09 mars, les perspectives désormais quasiment réalisées d'un fort rétrécissement de l'écart de "rémunération" entre les deux devises du spot avaient profité à la monnaie unique.

La question qui se pose à ce stade, est celle de la coordination (de sa faisabilité et de ses chances de réussite) européenne, pour la gestion des frontières extérieures de l'Union Européenne, et des mesures budgétaires communes...

"La réaction nationale se place dans un contexte européen où la France et l'Allemagne n'ont pas pu parvenir à une action coordonnée au niveau de l'Eurogroupe ces dernières heures : pas d'utlisation du budget commun, ni de création d'instruments financiers communs, ni de mise à contribution particulière du Mécanisme Européen de Stabilité. La réponse européenne reste semble-t-il exclusivement l'apanage de la Commission de l'UE27, laissant les pays de l'Eurozone à leurs mesures individuelles." constate Julien Manceaux, économiste senior (ING).

Le bilan du coronavirus Covid19 est désormais, à l'échelle mondiale, de près de 200 000 cas confirmés, et de plus de 7 900 morts, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins. Si le nombre de nouveaux cas quotidiens en Chine tend à décroître, voire chuter (validation d'un palier), et que le taux d'utilisation des capacités de production reprend pleinement le chemin de la hausse, la propagation incontrôlable du virus à l'échelle de la planète rend encore indéchiffrable les conséquences sur l'activité économique. Les 4 principales puissances économiques de la Zone Euro (Allemagne, France, Italie, Espagne) sont particulièrement touchées. 2 503 décès sont à déplorer en Italie.

Au chapitre statistique mardi, le ZEW allemand s'est naturellement effondré, mais le niveau de profondeur abyssal (-49,5) était loin d'être anticipé par les économistes et analystes interrogés. L'indicateur, qui mesure le moral des investisseurs dans la première économie de la Zone Euro a touché un point bas depuis décembre 2011. Outre Atlantique, les ventes au détail de février se sont effondrées (-0,5%), contre +0,2% attendu, après +0,6% en janvier.

A suivre pour les Etats-Unis, les mises en chantier de logements et permis de construire à 13h30, les stocks de pétrole à 15h30, ainsi que les prévisions économiques de la Fed à 19h00. Il n'y aura pas de FOMC ni de conférence de presse de la Fed ce mercredi. Pour rappel, la Fed a abaissé ce weekend, hors calendrier consacré, de 100 points de base le loyer du Dollar. L'assouplissement monétaire depuis le début de la crise se chiffre désormais à 150 points de base, et la marge de manoeuvre restant se réduit drastiquement.

Publié ce matin, l'indice des prix à la consommation en Zone Euro est ressorti conforme aux attentes des analystes et économistes, en février (+1,2% en rythme annuel, quel que soit le panier de produits retenu). Par ailleurs, les cambistes doivent composer avec une contraction très nette, plus forte que le consensus, de l'excédent commercial pour la Zone Euro pour janvier, en raison notamment de l'effondrement de la composante italienne.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,0990$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La rupture des 1,1110$, par sa brutalité, annihile notre scénario de rebond au sein d'une vaste figure de consolidation (scénario présenté lundi). Sous une zone de convergence des moyennes mobiles à 20 (en bleu foncé) et 100 jours (en orange), la configuration se dégrade nettement. Avec pour particularité suivante: l'absence de garde-fou technique identifiable avant le points bas de février. L'avis restera négatif.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1012 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.0786 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1109 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 226 pips et le risque de perte s'établit à 97 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1012 €
Objectif :
1.0786 (226 pips)
Stop :
1.1109 (97 pips)
Résistance(s) :
1.1110 / 1.1440 / 1.1570
Support(s) :
1.0785 / 1.0850 / 1.0630

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Le Dollar séduit davantage (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.40 % vs -16.43 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...