Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1731 -0.43 % Dernière cotation : 15h48

EUR/USD : La perte d'appétit pour le risque se traduit sur les changes

vendredi 25 septembre 2020 à 11h58

(BFM Bourse) - L'assèchement de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers se mesure à l'aune de la progression des risques sanitaires de part et d'autre de l'Atlantique, d'un sentiment de moindre puissance de frappe potentielle des autorités monétaires, et des difficultés de négociations budgétaires au Congrès.

La multiplication de mesures de restriction de rassemblement, en particulier en France et au Royaume-Uni, constituent légitimement une source de crispation, dans le sens où elle agite le spectre d'un nouveau confinement totale dans certains pays. Le scénario n'est qu'une hypothèse, que le Premier Ministre Français Jean Castex n'a toutefois pas formellement exclue hier soir sur le plateau d'une émission politique de France 2.

A la situation sanitaire qui préoccupe très largement les marchés, s'ajoute le sentiment qu'une fois que les grandes Banques Centrales ont usé de leur arsenal, leur capacité à redonner de la confiance s'amenuise. En cas de confirmation de seconde vague épidémique sur les principales puissances économiques de la planète, quid en effet de la réponse monétaire ? C'est le sentiment qu'a, sans le vouloir, communiqué J. Powell, Président de la Fed, lors de la seconde partie de sa traditionnelle audition devant une commission de parlementaires américains mercredi.

Alexandre Baradez (IG Markets), a commenté: "Cette semaine est marquée par l'intervention du président de la Réserve Fédérale devant le Congrès américains. Ses interventions sont toujours surveillées de près par les marchés, surtout en période de hausse de la volatilité. Et les marchés restent clairement sur leur faim depuis la première intervention mardi : aucune annonce nouvelle en termes de politique monétaire et surtout un renvoi régulier des responsabilités de la relance économique au Congrès américains. Cela fait plusieurs semaines que les membres du FOMC indique qu'une nouvelle phase de soutien budgétaire est nécessaire pour soutenir la reprise économique et notamment la demande. Sachant que l'économie américaine n'a retrouvé que la moitié des emplois « détruits » depuis le début de la crise sanitaire."

Côté budget, de l'autre côté de l'Atlantique, si le scénario d'un shutdown s'est éloigné cette semaine, les difficultés de négociations autour du plan de relance et de la question fiscale sont âpres au Congrès. Frédéric Rollin conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM, avertit: "Une baisse drastique du revenu disponible américain à partir d'octobre est devenue possible. Les négociations entre Démocrates et Républicains sur la prorogation et les montants des assouplissement fiscaux patinent. Nancy Pelosi a récemment réitéré les exigences de la Chambre qu'elle représente et elle ne cédera plus un pouce. A l'approche des élections les plus partisanes de l'histoire moderne du pays, alors que nombre d'électeurs républicains sont opposés au welfare state, il y a peu de chance que le Sénat Républicain cède du terrain. Nombre d'investisseurs craignent un ralentissement de la consommation et les marchés se prennent de vertiges."

Au chapitre statistique jeudi, l'indice IFO du climat des affaire en Allemagne a certes progressé ce mois-ci, à 93.4, mais légèrement en-deçà des attentes. Pour rappel, le climat des affaires IFO est basé sur environ 9 000 réponses mensuelles d'entreprises des secteurs de la fabrication, des services, du commerce et de la construction. Les entreprises sont invitées à donner leur appréciation de la situation actuelle des affaires et leurs attentes pour les six prochains mois. Outre Atlantique, on signalera des nouvelles inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, à un niveau encore très ferme à 870 000. Les ventes de logements neufs (août) ont revanche dépassé les attentes.

A suivre les commandes de biens durables aux Etats-Unis à 14h30. Hors équipements de transports, ces commandes sont attendues pour le mois d'août en progression de 1.0%, après une hausse de 2.6% en juillet (11.4% en incluant les équipements de transport).

Dans l'immédiat, la monnaie unique souffre également de la publication d'une contraction significative du rythme de progression de la Masse monétaire M3, l'un des indicateurs clefs de mesure de l'inflation pour la BCE.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1460$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi les éléments techniques que nous proposions mercredi à la mi-journée sur la paire des devises phare.

La paire de devises Euro / Dollar a rompu une zone technique sensible (1,1745 / 1,1750$) que nous avions placé sous haute surveillance. Le signal est mécaniquement négatif. Un bémol toutefois: cette rupture n'est pas pleinement validée par des données de volatilité. Un pullback très court et précoce n'est pas à exclure. En cas d'accélération de la volatilité sous les 1,1745 / 1.1750$, la sortie par le bas d'une figure chartiste, ou assimilable, tracée depuis la fin du mois de juillet, serait pleinement validée. Avis négatif maintenu.

Cette rupture est désormais pleinement validée.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1642 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1441 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1711 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 201 pips et le risque de perte s'établit à 69 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1642 €
Objectif :
1.1441 (201 pips)
Stop :
1.1711 (69 pips)
Résistance(s) :
1.1745 / 1.1900 / 1.2000
Support(s) :
1.1570 / 1.1440 / 1.1110

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : La perte d'appétit pour le risque se traduit sur les changes (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.30 % vs -8.81 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...