Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2040 +0.86 % Dernière cotation : 18h28

EUR/USD : La formation d'un flag se poursuit

jeudi 27 juin 2019 à 12h38

(BFM Bourse) - Avec un pas en avant, un pas en arrière, tant sur les sujet commerciaux que monétaires, et avec le flou intégrale désormais quant à l'issue des discussions entre Trump et Xi JinPing ce weekend, les cambistes ont bien du mal à façonner un directionnel pour la paire de devises Euro / Dollar, qui constitue, comme nous l'anticipions, une phase de dérive en flag, annonciatrice à court terme d'un retour de la volatilité.

Les opérateurs sur devises ont dû composé avec une nouvelle saillie de Donald Trump lors d'une interview accordée à Fox Business. "L'économie de la Chine s'effondre, ils veulent un accord", a ainsi affirmé le président américain, brandissant -comme toujours- la menace de nouvelles taxes punitives sur 300 milliards de dollars de produits chinois, à 10 ou 25%.

Donald Trump ne s'est pas arrêté en si bon chemin et a également accusé l'Allemagne d'être un "partenaire défaillant" car elle "verse des milliards et des milliards de dollars à la Russie pour son énergie et malgré cela nous sommes censés protéger l'Allemagne" s'est-il emporté. Tout cela avant de partir au Japon où se tiendra à partir de vendredi un G20 particulièrement attendu au cours duquel le président américain doit rencontrer, samedi, son homologue chinois.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Munchin s'était auparavant déclaré (une nouvelle fois) optimiste quant à l'issue de ces discussions, en indiquant que les différents rounds de discussions ont permis jusqu'ici de couvrir "90% du chemin" vers la conclusion d'un accord.

Par ailleurs, sur le front monétaire, base de travail essentiel pour les allocations d'actifs par les gérants, la Fed a tenu, par l'intermédiaire de son Président, a tempérer ses récents propos accommodants, sans pour autant écarter l'idée d'un abaissement des taux directeurs d'ici le mois de septembre. La Federal Reserve a surtout voulu réaffirmer son indépendance, et son étanchéité à la pression venu de la Maison Blanche...

Au chapitre macroéconomique mercredi, aucun chiffre européen d'importance ne figurait à l'agenda. De l'autre côté de l'Atlantique, les commandes de biens durables (hors éléments de transport) ont progressé de 0,3% en mai, au-delà de la cible. Déception en revanche sur le solde de la balance commerciale de mai, qui accroit son déficit, à proximité désormais immédiate des -75 Milliards de Dollars.

Avec un pas en avant, un pas en arrière, tant sur les sujets commerciaux que monétaires, et avec le flou intégral désormais quant à l'issue des discussions entre Trump et Xi JinPing ce weekend, les cambistes ont bien du mal à façonner un directionnel pour la paire de devises Euro / Dollar, qui constitue, comme nous l'anticipions, une phase de dérive en flag, annonciatrice à court terme d'un retour de la volatilité.

Les opérateurs sur devises ont dû composé avec une nouvelle saillie de Donald Trump lors d'une interview accordée à Fox Business. "L'économie de la Chine s'effondre, ils veulent un accord", a ainsi affirmé le président américain, brandissant -comme toujours- la menace de nouvelles taxes punitives sur 300 milliards de dollars de produits chinois, à 10 ou 25%.

Donald Trump ne s'est pas arrêté en si bon chemin et a également accusé l'Allemagne d'être un "partenaire défaillant" car elle "verse des milliards et des milliards de dollars à la Russie pour son énergie et malgré cela nous sommes censés protéger l'Allemagne" s'est-il emporté. Tout cela avant de partir au Japon où se tiendra à partir de vendredi un G20 particulièrement attendu au cours duquel le président américain doit rencontrer, samedi, son homologue chinois.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Munchin s'était auparavant déclaré (une nouvelle fois) optimiste quant à l'issue de ces discussions, en indiquant que les différents rounds de discussions ont permis jusqu'ici de couvrir "90% du chemin" vers la conclusion d'un accord.

Par ailleurs, sur le front monétaire, base de travail essentielle pour les allocations d'actifs par les gérants, la Fed a tenu, par l'intermédiaire de son Président, a tempérer ses récents propos accommodants, sans pour autant écarter l'idée d'un abaissement des taux directeurs d'ici le mois de septembre. La Federal Reserve a surtout voulu réaffirmer son indépendance, et son étanchéité à la pression venu de la Maison Blanche...

Au chapitre macroéconomique mercredi, aucun chiffre européen d'importance ne figurait à l'agenda. De l'autre côté de l'Atlantique, les commandes de biens durables (hors éléments de transport) ont progressé de 0,3% en mai, au-delà de la cible. Déception en revanche sur le solde de la balance commerciale de mai, qui accroit son déficit, à proximité désormais immédiate des -75 Milliards de Dollars.

Au chapitre macroéconomique ce jeudi, à suivre en priorité côté américain les données finales du Produit Intérieur Brut (PIB) américain à 14h30, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les ventes de logements en cours à 16h00, et les stocks de gaz naturel à 16h30.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1370$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Un peu de recul nous permet désormais de voir deux points bas croissants (30 mai, 18 juin) et deux points hauts croissants (07 juin, 25 juin). Un retournement de tendance est en court de formation. Une pause sous les niveaux actuels, avant une respiration plus marquée est toutefois privilégiée. La capacité du spot à se maintenir toute la semaine au-dessus de la moyenne mobile à 100 jours (en orange) renforcera le scénario haussier en cours de construction. La structure de la bougie hebdomadaire en dira long sur la motivation du camp acheteur.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1348 USD et la résistance à 1.1410 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1410 / 1.1490 / 1.1570
Support(s) :
1.1348 / 1.1285 / 1.1120

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : La formation d'un flag se poursuit (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.40 % vs +12.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...