Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1711 +0.04 % Dernière cotation : 12h46

EUR/USD : L'Euro souffre et fragilise davantage une zone de support

mercredi 6 mai 2020 à 11h55

(BFM Bourse) - La semaine se poursuit dans le rouge vif pour l'Euro qui face au Dollar, a traversé à la baisse depuis lundi l'ensemble du cadre de travail identifié en range (1,0785$ - 1,10$), dans une contexte de pression sur l'appétence au risque, sur fond de regain très net de tensions commerciales et diplomatiques entre Washington et Pékin, depuis que Donald Trump accuse désormais ouvertement, sans apporter la moindre preuve tangible, Pékin d'avoir laissé se répandre le virus, par une rétention d'informations, et laisse clairement entendre que le SARS-Cov 2 provient du laboratoire de sécurité P4 de Wuhan.

Parallèlement, la monnaie unique, déjà sous pression en tant que baromètre d'appétit pour le risque, souffre d'une décision de la cour constitutionnelle allemande, susceptible de remettre en cause la participation de la Bundesbank au programme de rachats d'actifs de la Banque Centrale Européenne: la plus haute juridiction allemande, saisie par plusieurs requérants eurosceptiques, ordonne au conseil des gouverneurs de la BCE de démontrer "de façon compréhensible et substantielle" qu'il n'a pas outrepassé les traités européens dans le cadre du programme lancé sous Mario Draghi (pourtant validé par la cour de justice européenne), faute de quoi l'Allemagne ne devrait plus y participer.

Les implications concrètes de cet arrêt -qui ne vise pas le programme de 750 milliards d'euros d'aide d'urgence contre la pandémie (PEPP) annoncé mi-mars- sont encore peu claires. Mais dans tous les cas, et même si les conséquences paraissent nulles à très court terme, cette mise sous pression de la BCE par la cour constitutionnelle allemande met en lumière une nouvelle fois la question de sa latitude et liberté de manoeuvre.

Dans l'immédiat, les cambistes vont se préparer à la publication vendredi, forcément anxiogène, du rapport fédéral sur l'emploi américain au mois d'avril, avec un avant-goût dès cet après-midi (14h15): la traditionnelle enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP. Le consensus se stabilise autour d'un chiffre stratosphérique de destructions de postes dans le secteur privé (hors agriculture), de plus de 20 000 000 !

Et ce matin côté Zone Euro, les indicateurs baromètres de l'activité dans les services en Zone Euro, en données désormais définitives pour le mois d'avril, sont sans surprise tombés à des niveaux de faiblesse historique, à 12.0. Entre septembre 2013 et mars 2020, l'indicateur était resté campé au-dessus de la barre des 50 points qui sépare par construction, une expansion d'une contraction du secteur considéré. L'ndice final "composite" de l'activité globale dans la zone euro est tombé à 13.6. "Si les mesures destinées à endiguer l'épidémie de Covid-19 ont engendré une chute considérable de l'activité, elles ont aussi, sans surprise,donné lieu à une diminution sévère et sans précédent des nouvelles affaires reçues par les entreprises privées de la zone euro. Le volume des ventes à l'export a également enregistré sa plus forte contraction depuis le début de l'enquête, il y a près de vingt-deux ans" complète IHS Markit dans son communiqué.

La Commission Européenne, dans ses prévisions économiques du printemps 2020, publiés hier, chiffre ses projections de récession: l'économie de la zone euro devrait enregistrer une contraction record de 7,75 % en 2020, et croître de 6,25 % en 2021. "Malgré la rapidité avec laquelle les pouvoirs publics ont réagi en adoptant, au niveau national comme au niveau européen, un arsenal complet de mesures, l'économie de l'UE subira cette année une récession d'une ampleur historique" prévient la Commission.

Au chapitre statistique hier, les prix "producteurs" (IPP), avec leur valeur d'indicateur avancé de la dynamique des prix (inflation), ont vivement reculé en Zone Euro en mars (-1.5% d'un mois sur l'autre). Et ce avec des disparités sectorielles très fortes. "Les prix à la production industrielle dans la zone euro en mars 2020, par rapport à mars 2019, ont diminué de 11,3% dans le secteur de l'énergie et de 1,8% pour les biens intermédiaires, tandis que les prix ont augmenté de 1,1% pour les biens d'investissement, de 1,3% pour les biens de consommation durables et de 2,4 % pour les biens de consommation non durables", précisait hier Eurostat.

Outre Atlantique, les opérateurs ont pris connaissance de l'ampleur du déficit commercial en données définitives pour le mois de mars, à -44.4 Milliards de dollars, significativement sous les attentes. Le PMI non manufacturier (ISM) est pour sa part ressorti au-dessus des attentes, à 41.8 en avril.

A suivre, outre l'enquête ADP à 14h15, les stocks de pétrole aux Etats-Unis à 16h30.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,08$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après avoir traversé à la baisse, sans aucune forme d'hésitation, l'amplitude intégrale de la bande de travail (1,0785 - 1,10$) identifiée depuis de nombreuses semaines, et à validité hautement confirmée, l'Euro est techniquement sur une zone de support en bas de range. Les cambistes les plus actifs réaliseront que nous ne sommes plus sur un point d'entrée vendeur optimal. A terme, un rupture des 1,0785$, avec accroissement de la volatilité, viendrait ouvrir de nouvelles cibles baissières. Nous n'y sommes pas encore. L'heure est encore au bras de fer entre acheteurs et vendeurs du spot sur ce niveau technique davantage fragilisé.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.0785 USD et la résistance à 1.1000 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1000 / 1.1110 / 1.1440
Support(s) :
1.0785 / 1.0685 / 1.0630

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : L'Euro souffre et fragilise davantage une zone de support (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -2.29 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...