Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 22h00

EUR/USD : L'Euro retrouve un peu d'oxygène

lundi 26 avril 2021 à 12h05

(BFM Bourse) - L'Euro validait pleinement, en fin de semaine dernière, son franchissement de borne haute de canal baissier, en accélérant à la hausse, avec le soutien d'une batterie d'indicateurs baromètres d'activité.

A l'échelle de la Zone Euro, le PMI industriel a progressé à 63.4, battant la cible, et la composante "services" a franchi la barre des 50 points, barre qui sépare pour rappel, par construction, une contraction d'une expansion du secteur considéré. A noter l'excellente performance de la composante industrielle allemande, à 66,4. Il s'agit des toutes premières estimations pour le mois en cours.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête PMI Flash: "L'économie de la zone euro a affiché un dynamisme rassurant en avril, malgré le durcissement des mesures de lutte contre laCovid-19 destinées à endiguer le nouvelles vagues épidémiques.S'il continue de pâtir des restrictions imposées dans de nombreux pays, le secteur des services de la zone euro a enregistré un retour à la croissance au cours du mois, les entreprises s'étant adaptées aux contraintes sanitaires et se préparant à un rétablissement prochain de l'économie. L'industrie manufacturière a quant à elle enregistré une très forte expansion en avril. Le dégel des dépenses, les reconstitutions de stocks, les investissements matériels ainsi que l'amélioration des perspectives d'activité ont entraîné de nouvelles hausses record de la production et du volume des nouvelles commandes."

Cette semaine, les cambistes vont se tourner vers l'issue du FOMC mercredi. Comme la BCE la semaine dernière, la Fed devrait adopter une posture prudente, sans modifier sa politique monétaire. Selon Franck Dixmier (AllianzGI), "la Fed va continuer à adopter une approche très pragmatique basée sur les faits, et non sur les anticipations, comme l'a indiqué récemment Richard Clarida, son vice-chairman. L'action de la Fed sera déterminée par les chiffres de l'emploi et de l'inflation. Ainsi, la Réserve fédérale américaine se place dans un mode « réactif » plutôt que « proactif », et assume un positionnement « behind the curve ». Elle devrait toutefois rester particulièrement vigilante sur l'inflation, comme l'a répété encore récemment Jerome Powell, qui s'est dit prêt à prendre les mesures nécessaires si l'inflation excédait substantiellement 2%, et ce sur une période prolongée".

La semaine dernière, la Banque Centrale Européenne a, comme attendu, confirmé ses mesures de soutien monétaire à l'économie alors que tarde le rebond espéré de l'activité. La présidente de l'institution Christine Lagarde a notamment jugé jeudi "prématuré" de débattre d'une fin progressive du programme monétaire d'urgence (PEPP) contre la pandémie. Pessimiste sur les perspectives économiques à court terme, Christine Lagarde mise néanmoins sur "un rebond ferme de l'activité" dans l'année grâce aux vaccinations.

«Le silence est d'or et la parole est d'argent», tel pourrait résumer la réunion d'hier, selon John Plassard (Mirabaud). "En effet, la présidente de la BCE a pris le choix de ne pas donner trop d'informations qui pourraient laisser suggérer un prochain mouvement de l'institution monétaire. Cependant il est probable que la réunion de juin soit plus difficile à «négocier» face à la progression de la campagne de vaccination et le hausse de l'inflation..."

A suivre les commandes de biens durables aux États-Unis à14h30 et l'indice des indicateurs avancés (CB) en Chine à 15h00. Les opérateurs seront particulièrement attentifs mercredi à l'issue du FOMC de la Fed.

Dans l'immédiat, les opérateurs sur devises viennent de prendre connaissance d'une très légère hausse, sous les attentes, de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne, première puissance économique de la Zone Euro. L'indice est toutefois au plus haut depuis juin 2019.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le franchissement de borne haute d'un ancien canal baissier est désormais pleinement validée, par l'accroissement de la volatilité en particulier vendredi, et par le franchissement consécutif, dans la foulée, sans aucune forme d'hésitation, de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). Avis neutre toutefois proposé en l'absence de point d'entrée graphique de qualité.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1964 USD et la résistance à 1.2100 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.2100 / 1.2210 / 1.2354
Support(s) :
1.1964 / 1.1776 / 1.1620

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : L'Euro retrouve un peu d'oxygène (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +28.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...