Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 07h14

EUR/USD : Identification d'un biseau au sein d'un large canal

jeudi 18 mars 2021 à 12h24

(BFM Bourse) - Vendu ponctuellement hier après une réunion de politique monétaire une nouvelle fois très accommodante, le Dollar se reprend déjà face à un Euro sous la pression de la dégradation de la situation sanitaire, et de perspectives de reprises franches décalées dans le temps, après les pôles asiatiques, puis américains.

J Powell, particulièrement attendu au tournant alors qu'un début de tension sur les taux longs américains devenait palpables depuis plusieurs semaines, a visiblement réussi son délicat exercice de communication.

La puissante Institution monétaire n'a pas touché au loyer de l'argent - c'était acquis - et a révisé ses perspectives économiques. En particulier, sur l'inflation, elle voit les prix progresser de 2% environ sur 2021, 2022 et 2023. En faisant à la fois montre d'optimisme sur le front économique, et en assurant son soutien dans la durée, la Fed a réussi son périlleux numéro d'équilibriste.

Patrice Gautry, chef économiste à l'UBP, a apporté les commentaires suivants: "La Fed modifie ainsi sa règle de décision : elle attend l'amélioration réelle et constatée des indices d'inflation et de chômage avant d'agir. Ces deux indicateurs sont par nature décalés dans le cycle économique et ne s'améliorent en général que bien après le rebond cyclique et conjoncturel. Ceci laisse clairement la porte ouverte à une inflation et des taux long plus hauts et plus volatils sur les prochains trimestres sans que la Fed ne bouge. Powell amène la Fed à se positionner « behind the curve », soit après les mouvements de courbes de taux et de rebond d'activité, ce qui constitue un choix stratégique nouveau et important dans l'histoire de la banque centrale américaine."

Pour le moment, selon les analystes de Financière Arbevel, "la Reserve fédérale a fait le choix de marcher main dans la main avec le Trésor à un moment où il en a le plus besoin. Si Jerome Powell reste vague quant à sa zone de confort sur l'inflation, c'est sans doute pour se laisser de l'espace pour agir en cas de poussée de fièvre." Les experts de la société de gestion y voit une une "Fed résolument à l'offensive et qui ne voit dans la hausse des taux actuels que le reflet d'une normalisation de la croissance américaine."

Au chapitre sanitaire, les suspensions en cascade, notamment en Allemagne, en France et au Portugal, du vaccin de la firme suédo-britannique AstraZeneca, ne sont pas de nature à rassurer même si à ce stade, son efficacité n'est absolument pas remis en cause. Selon NatWest Markets, "le scenario de base semble être l'arrêt de la suspension de ce vaccin mais dans tous les cas la confiance sera altérée ce qui n'aidera pas à la campagne de vaccination européenne". En France de nouvelles mesures régionales, sur la table, seront le cas échéant annoncées ce soir par le Premier Ministre Jean Castex, en conférence de presse. Les yeux seront rivés sur le cas de l'Île de France, région capitale qui compte pour un tiers de la création de richesse nationale de la deuxième puissance économique de la Zone Euro.

Au chapitre statistique, les cambistes ont pris connaissance mercredi des données finales de l'indice des prix à la consommation en Zone Euro, confirmée en données annuels à +1.1%, hors éléments volatils. Dans l'assiette de produit la plus large, l'inflation est ressortie stable également, à +0.9%. Ce jeudi matin les chiffres de l'excédent commercial en Zone Euro, en contraction à un peu plus de 24 Milliards d'euros en janvier, ont manqué les attentes. Ils pèsent clairement sur le spot.

A suivre pour les Etats-Unis, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Philly Fed) ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 13h30.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1940$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La décrue de l'Euro face au Dollar s'organise encore graphiquement au sein d'un vaste canal baissier, sur lequel l'appui en borne basse a été net les 08 et 09 mars. Depuis, la réaction de contestation se construit au sein d'un figure en biseau (wedge), que nous avons représentée en pointillés plus large sur le graphique ci-dessous. Une fois que les oscillations se comprimeront en partie haute de ce "coin", on pourra anticiper une libération d'énergie vendeuse. Dans l'immédiat le point d'entrée n'est pas jugé suffisamment intéressant.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1875 USD et la résistance à 1.1964 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1964 / 1.2000 / 1.2099
Support(s) :
1.1875 / 1.1745 / 1.1620

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Identification d'un biseau au sein d'un large canal (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.30 % vs +24.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...