Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1861 +0.12 % Dernière cotation : 17h00

EUR/USD : En partie basse de consolidation

mardi 30 juin 2020 à 12h37

(BFM Bourse) - L'Euro, l'un des baromètres les plus fiables et précis de la mesure de l'appétit pour le risque su les marchés financiers, poursuivait sa consolidation hachée et nerveuse, en partie basse, dans une ambiance de marché dominée par les craintes sur l'évolution de la pandémie de Covid-19 à l'échelle mondiale.

Sur le seul front épidémique aux Etats-Unis, par endroit incontrôlable, les derniers chiffres imposent de la mesure aux projections de reprise rapide de l'économie. Et ce en dépit d'une batterie d'indicateurs avancés encourageants car au-delà des attentes sur les deux dernières semaines. Selon les données de l'Université Johns Hopkins, dont les travaux font autorité en la matière, sur le seul territoire américain, près de 2 550 000 cas de positivité au SARS Cov-2 sont recensés, pour plus de 125 000 décès. Le nombre de nouveaux cas quotidiens, après avoir marqué un palier vers les 20 000, a explosé, avec en particulier un pic le 26 juin au-delà des 45 000.

Plus généralement, la conjonction de plusieurs actualités liées au Covid-19, sur les 15 derniers jours, ont progressivement forcé les intervenants à davantage de prudence. Citons notamment la résurgence de nouveaux cas à Pékin, la décision de reconfiner plus de 600 000 Allemands, de nouvelles mesures de restriction de regroupements de personnes à Lisbonne, les risques avec l'arrivée de la mousson, d'un engorgement supplémentaire des infrastructures indiennes, déjà saturées, des records de nouveaux cas quotidiens dans certains Etats du sud des USA (Nevada, Texas, Floride et Arizona).

La géopolitique va par ailleurs focaliser une partie de l'attention des cambistes, sur fond de tensions persistantes entre Washington et Pékin. "La Chine a validé la loi de sécurité à Hong Kong, ce qui devrait permettre à la seconde puissance mondiale d'assoir son pouvoir sur l'archipel, rétrocédé à la Chine en 1997 par le Royaume-Uni. Cette décision a conduit les Américains à retirer certains statuts spéciaux dont Hongkong jouissait jusque-là.", a noté V. Boy, analyste de marché IG France.

Au chapitre statistique, pas grand chose à se mettre sous la dent lundi. A noter les ventes de logement en cours aux Etats-Unis en mai (+44,3%), très largement au-delà des attentes. La semaine sera dominée par la publication du rapport NFP (Non Farm Payroll), très suivi rapport mensuel fédéral sur l'emploi américain. Le rapport sera exceptionnellement publié jeudi, et non pas vendredi, en raison de la fermeture de Wall Street à la veille du jour férié de l'indépendance (4th of July, Independence Day). Les opérateurs auront, comme à chacune de ces occasions, un avant-goût dès mercredi, avec la publication de la traditionnelle enquête du cabinet privé en RH ADP (Automatic Data Processing). Nous ne manquerons naturellement pas d'y revenir en détail.

A suivre l'indice S&P CS des prix de l'immobilier, 20 agglomérations représentatives à 15h00, l'indice PMI de Chicago à 15h45, et l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00.

Dans l'immédiat, deux statistiques plutôt intéressante pour la monnaie unique, sur le papier, ne suffisent pas à apporter le soutien nécessaire dans les faits. Les dépenses des consommateurs français ont explosé (+36.6%) en mai, en plein processus de sortie de confinement, au-delà des attentes, contre une chute de 19.1% (données révisées) en avril. Et surtout, l'inflation en Zone Euro est ressortis, en toutes premières estimations pour juin, à +0.3% en rythme annualisé, là où en moyenne, les économistes et analystes interrogés voyaient une légère contraction des prix.

A noter que le PMI manufacturier chinois publié dans la nuit est ressorti au-delà des attentes, à 50.9.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1200$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après un franchissement sans aucune hésitation, de la borne haute d'un range, le 28 mai, sur accélération de la volatilité et extension ascensionnelle consécutive, le spot a libéré un potentiel d'énergie acheteuse important, jusqu'à revenir, quasiment sur ses points hauts de début mars. Momentanément, une phase de respiration, sous une forme de consolidation nerveuse, est envisagée. Cette consolidation large a enfin défini son ampleur (1,1170 / 1,1440). C'est dans cette bande de travail que sont envisagées, désormais, des oscillations erratiques.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1110 USD et la résistance à 1.1440 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1440 / 1.1570 / 1.1690
Support(s) :
1.1110 / 1.1000 / 1.0785

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : En partie basse de consolidation (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.70 % vs +0.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...