Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1846 -0.22 % Dernière cotation : 12h56

EUR/USD : En étau entre des forces antagonistes puissantes

jeudi 9 juillet 2020 à 11h59

(BFM Bourse) - Ambiance toujours aussi nerveuse sur le marché des changes, tout particulièrement sur la paire de devises Euro / Dollar, qui constitue un excellent - car fiable - baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers. Des marchés plus que jamais pris en étau entre entre d'une part des indicateurs macroéconomiques avancés qui laissent augurer une reprise plus rapide et vigoureuse qu'initialement anticipé, et d'autre part des statistiques très inquiétantes sur le front de la pandémie, qui constituent une menace, naturellement, pour lesdits scénarios.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité, outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les stocks des grossistes à 16h00, et les stocks de gaz naturel à 16h30. Soulagement sur le front des prix à la consommation Chine, qui ont été publiés cette nuit à +2.5% en rythme annualisé, conformes aux attentes. Aucun chiffre européen d'importance déterminante ne figure à l'agenda ce matin. Citons tout de même pour être complet l'excédent commercial allemand sur le mois de mai à 7.6 Milliards d'euros, dépassant la cible d'1 Milliard d'euros.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avertit clairement: la pandémie est en phase d'accélération dans certaines régions du monde (Brésil, Etats-Unis, Inde, Australie) et le pic n'est pas encore atteint. En France, le Directeur Général de la Santé, Jérôme Salomon, appelle à "se préparer à une reprise de l'épidémie", dans une interview accordée au Figaro. M. Delfraissy, qui préside depuis mars le Conseil Scientifique qui apporte son éclairage et son expertise à E. Macron, alerte sur l'abandon en France des "gestes-barrière", et sur les risques consécutifs d'une reprise de l'édémie avant même la fin de l'été.

"De plus en plus de régions dans le monde se reconfinent ou referment au moins leur économie, du fait d'une recrudescence du nombre de cas mais également du nombre d'hospitalisations, à l'image de Melbourne, du Texas ou encore de Miami, pour n'en citer que 3", observe Vincent Boy, analyste de marché pour IG France.

Le coronavirus gagne ainsi dangereusement du terrain également en Inde, en Australie et au Brésil, où le Président de la Fédération, J Bolsonaro (extrême droite) a été testé positif au Covid-19. Celui-là même qui qualifiait de "grippette" la maladie provoquée par l'infection par le SARS-Cov 2. Il "s'est par ailleurs permis de retirer son masque pour montrer aux journalistes qu'il se portait bien durant de la conférence de presse destinée à confirmer l'information. Cela montre un peu plus l'inconscience du chef de l'Etat et permet d'expliquer la sombre réalité qui touche durement le pays le plus peuplé d'Amérique du sud.", selon M. Boy.

L'Euro fait de la résistance dans l'immédiat, avec l'appui de Wall Street qui a poursuivi hier son inexorable avancée, et le contenu de la traditionnelle Lettre au Président du Gouverneur de la Banque de France, dans laquelle le passage sur la capacité de l'Eurosysteme (BCE + Banques centrales nationales des pays de la Zone Euro) à maintenir un niveau de liquidité abondant a rassuré. Sur France Inter ce matin, M Villeroy de Galhau a tenu a préciser que "la crise est peut être un peu sévère que nous le redoutions il y a quelques semaines, parce que la reprise semble plus rapide".

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1330$.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Même terreau, même psychologie de marché.

Après un franchissement sans aucune hésitation, de la borne haute d'un range, le 28 mai, sur accélération de la volatilité et extension ascensionnelle consécutive, le spot a libéré un potentiel d'énergie acheteuse important, jusqu'à revenir, quasiment sur ses points hauts de début mars. Momentanément, une phase de respiration, sous une forme de consolidation nerveuse, est envisagée. Cette consolidation large a enfin défini son ampleur (1,1170 / 1,1440). C'est dans cette bande de travail que sont envisagées, désormais, des oscillations erratiques et nerveuses.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1110 USD et la résistance à 1.1440 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1440 / 1.1570
Support(s) :
1.1110 / 1.1000 / 1.0785

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : En étau entre des forces antagonistes puissantes (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -1.93 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...