Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1680 +0.02 % Dernière cotation : 06h20

EUR/USD : C. Lagarde ne lésine pas sur les moyens

vendredi 5 juin 2020 à 13h03

(BFM Bourse) - L'Euro accentuait vivement sa prise de hauteur jeudi, dans le sillage des surprises concoctées par la Banque Centrale Européenne, qui achevait un nouveau Conseil des Gouverneurs. La puissante Institution monétaire n'a - comme c'était ultra majoritairement anticipé - pas touché aux taux directeurs proprement dits, mais a réussi à surprendre les opérateurs, en annonçant qu'elle allait porter l'enveloppe consacrée au programme d'achats d'urgence face à la pandémie (pandemic emergency purchase programme, PEPP) à 1.350 milliards d'euros.

Si personne ne doutait que la banque centrale allait accélérer la cadence par rapport au budget initial de 750 milliards dévoilé en mars, la place misait sur un supplément de 500 milliards. Ce sera finalement, pour tenter de contrer la révision à la baisse de ses prévisions d''inflation (un maigre 1,3% attendu d'ici 2022), 600 milliards de mieux qui seront consacrés à des rachats d'actifs, sans plus se donner de contraintes en termes de types d'actifs et de juridiction.

John Placard (MIRABAUD) a synthétisé: "l'exercice de la conférence de presse (sans public) a cette fois-ci été pleinement rempli. On a pu constater une entière détermination de la BCE à réagir à une situation qui potentiellement pourrait s'aggraver à cause du coronavirus. L'institution sise à Frankfurt semble avoir pris les pleines mesures de la baisse de la croissance et de l'inflation. Don't fight the ECB !"

Après cette conférence de presse très appréciée, un autre temps fort est au programme pour les cambistes cet après-midi, avec le rapport NFP (Non Farm Payroll), rapport fédéral mensuel sur l'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis. Les opérateurs ont déjà eu un avant-goût mercredi avec la traditionnelle enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP, qui avait mis en évidence des destructions de postes dans le secteur privé (hors agriculture) bien moins nombreuses qu'anticipé (-2 760 000). A comparer avec un effondrement à -20 236 000 en avril (données fédérales) et un consensus bien plus pessimiste pour mai (-9 000 000). Le taux de chômage est attendu en explosion à 19.4% de la population active. A noter ce matin la publication des commandes industrielles allemandes, en très forte contraction de 25.8% en avril, d'un mois sur l'autre.

Autre élément en faveur d'un rapport de force favorable à la monnaie unique dans l'immédiat: l'épidémie de Covid-19, qui sévit beaucoup plus faiblement dans les quatre puissances économiques de la Zone Euro (Allemagne, France, Espagne et Italie). En ce qui concerne la France, le Président du Conseil scientifique parler d'une épidémie "contrôlée". Aux Etats-Unis, la situation est inverse: selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité en la matière, près d'1 900 000 cas ont été recensés, pour plus de 108 000 décès. Le nombre de nouveau cas quotidien ne faiblit pas, en continuant de marquer un palier autour des 20 000...

A suivre à 14h30 le rapport NFP, dont on suivra trois éléments principaux: le taux de chômage, les salaires horaires moyens, et la variation du nombre d'employés dans le secteur privé (exc. agriculture).

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1325$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le spot EURUSD a réalisé, puis confirmé une sortie de range très net par le haut, en dépassant sans aucune forme d'hésitation les 1,10$. La base de travail qui prévalait jusque-là (1,0785 - 1,1000$), n'est donc plus valable. La moyenne mobile à 100 jours (en orange) dépassée elle aussi sans aucune forme d'hésitation, amorce même un mouvement d'inflexion. En l'absence d'un quelconque point d'entrée graphique judicieux, les cambistes opteront éviteront dans l'immédiat de travailler la paire de devises.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1110 USD et la résistance à 1.1440 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1440 / 1.1570 / 1.1690
Support(s) :
1.1110 / 1.1000 / 1.0785

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : C. Lagarde ne lésine pas sur les moyens (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -8.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...