Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0475 +0.28 % Dernière cotation : 21h54

EUR/USD : C Lagarde envoie un message offensif

vendredi 10 juin 2022 à 10h29

(BFM Bourse) - Après avoir reflué vivement hier sur fond de perte d'appétit pour le risque après la conférence de presse de la BCE, l'Euro / Dollar se stabilisait ce matin, avec la perspective d'un amoindrissement de l'écart de "rémunération" entre les deux composantes du spot. Hier la Banque Centrale Européenne achevait une réunion clef de son Conseil des Gouverneurs. Si la puissante Institution monétaire de Francfort n'a pour l'heure pas touché au loyer de l'argent proprement dit, elle a entériné la fin de son programme de rachat d'actifs sur les marchés. La présidente de l'institution a explicitement annoncé une augmentation de 25 points de base (0,25 point de pourcentage) de ses taux d'intérêt en juillet, ce qui marquera le premier relèvement de taux depuis mai 2011, mais également signalé qu'elle pourrait donner en septembre un nouveau tour de vis et s'il le faut encore plus fortement, a priori de 0,5 point (50 pdb).

Les nouvelles projections d'inflation de la BCE passent de 5.1% à 6.8% en 2022, alimentation et énergie inclus. "On aurait préféré une plus forte visibilité monétaire à un moment où les pressions inflationnistes se sont intensifiées." juge Ronan Blanc, gérant analyste de Financière Arbevel. "Si la hausse des prix de l'énergie est en grande partie responsable de l'accélération des prix de ces derniers mois, ce n'est pas la seule raison. La diffusion est réelle notamment sur les services." L'analyste poursuit sur un ton incisif: "A vouloir satisfaire le plus grand nombre, on finit par ne faire que des déçus. C'est toute la difficulté de diriger une institution qui n'a de central que son siège social."

Pour Bill Papadakis, de Lombard Odier, l'éventualité d'un relèvement encore plus marqué des taux en septembre fait naître le risque d'une erreur de politique monétaire, alors qu'au contraire de la Fed, qui bénéficie d'une économie locale où la demande est en plein boom, la BCE fait face à une conjoncture moins robuste qu'avant la pandémie avec une croissance des salaires beaucoup moins sensible qu'aux Etats-Unis et une plus grande vulnérabilité face au conflit en Ukraine. En portant ses taux directeurs à plus de 2%, ce qui correspond aux attentes actuelles, la BCE pratiquerait une politique monétaire véritablement restrictive, que l'économie de la zone ne pourrait sans doute pas supporter.

Rendez-vous très important également ce vendredi avec les différents indices des prix à la consommation outre Atlantique. Soit de nouvelles indications sur les échauffements des prix, alors que le scénario "d'un-pic-d'inflation-déjà-derrière-nous" perd en crédibilité... Dans l'assiette de produits la plus large (alimentation et énergie incluses), les prix sont attendus en progression mensuelle de 0,7%, contre +0,3% en avril.

A suivre par ailleurs les données préliminaires de l'indice de confiance du consommateur (U-Mich) à 16h00. Soit une précieuse indication pour la Fed également, dans une économie où traditionnellement et structurellement, l'essentiel de création de richesse nationale est produit par la consommation intérieure.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,0620$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'échec au contact de la moyenne mobile à 50 jours (en orange) est désormais acté, et les cibles baissières en direction des 1,0454 et 1,0350$ sont verrouillées. Une clôture sur les points bas hebdomadaires viendrait renforcer le message baissier.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.0615 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.0351 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.0717 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 264 pips et le risque de perte s'établit à 102 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.0615 €
Objectif :
1.0351 (264 pips)
Stop :
1.0717 (102 pips)
Résistance(s) :
1.0758 / 1.0855 / 1.1000
Support(s) :
1.0484 / 1.0350

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : C Lagarde envoie un message offensif (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +19.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...