Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 19h44

EUR/USD : Biais baissier inchangé de l'Euro face au Dollar

vendredi 17 septembre 2021 à 14h03

(BFM Bourse) - La dynamique de la paire de devises Euro / Dollar continuait de refléter le manque d'appétit que connait le marché pour le risque cette semaine, la menace d'une faillite de China Evergrande, deuxième plus gros promoteur immobilier chinois étant plus que jamais présente. L'approche d'un nouveau Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), la semaine prochaine, reste par ailleurs à l'esprit des cambistes qui se demandent comment l'Institution va encore pouvoir justifier l'assurance d'un soutien massif et durable.

Au chapitre statistique hier, cibles allègrement dépassées pour deux des trois principales statistiques macroéconomiques ce jeudi outre Atlantique. En particulier, les ventes au détail en août (hors automobiles) ont vivement accéléré (+1.8%) à la surprise des salles des marchés. L'indicateur a une portée importante dans une économie où traditionnellement, la création de richesse nationale (progression du PIB) est dépendante très largement de la consommation intérieure.

Le "Philly Fed", par ailleurs, a enflé, atteignant près de deux fois le consensus, comme l'indice Empire State avant-hier, montrant la bonne dynamique de la confiance dans la reprise de l'industrie. "Les réponses à l'enquête sur les perspectives des entreprises manufacturières suggèrent une expansion continue des conditions manufacturières régionales ce mois-ci. Les indicateurs de l'activité actuelle et des livraisons ont augmenté par rapport à leurs lectures d'août. Les indices des prix restent élevés et continuent de suggérer des augmentations généralisées des prix. Les futurs indices de l'enquête indiquent que les répondants continuent de s'attendre à une croissance au cours des six prochains mois, bien que les futurs indices d'activité générale et des nouvelles commandes aient continué à baisser" pouvait on lire dans une note synthétique en fin de document.

Enfin, RAS concernant les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 06 au 13 septembre, avec des données relativement en ligne avec les attentes, à un peu plus de 330 000 nouvelles inscriptions.

Des chiffres qui, vu sous le prisme de l'adage boursier "Good news is bad news", adage dont on peut au demeurant inverser les deux parties, vont dans le sens des dernières interventions de la Fed, à savoir vers davantage de fermeté, ou du moins vers une baisse progressive de son soutien à l'économie. Et donc dans le sens d'un Dollar potentiellement davantage rémunérateur.

Rendez-vous la semaine prochaine pour plus d'indices et d'éléments de langage de la Fed, qui achèvera un nouveau Comité de politique monétaire. Pour Thomas Costerg, économiste senior US chez Pictet Wealth Management, "le message principal à l'issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve Fédérale le 22 septembre sera qu'il est « urgent d'attendre » avant de réduire les achats d'actifs mensuels (actuellement 120 millards de dollars par mois). La Fed devrait guider plus ou moins explicitement vers un ‘tapering' pour la réunion suivante au mois de novembre. Nous nous attendons à une première coupe de 15 milliards de dollars effective à partir de début décembre ; le tapering devrait se terminer l'été prochain."

Pour autant, les débats en interne pourrait bien être tumultueux, toujours selon l'économiste, "puisque les membres régionaux de la Réserve Fédérale semblent vouloir un ‘tour de vis' plus ferme à la fois sur le QE et sur les taux par la suite, étant plus hésitant sur le risque inflationniste, pour le moment toujours balayé par Powell. Il y a aussi une crainte grandissante quant aux risques de stabilité financière de laisser une telle accommodation monétaire dans le système."

A suivre l'indice de confiance du consommateur américain (U-Mich), en données préliminaires, à 16h00. Dans l'immédiat, les opérateurs sur devises viennent de prendre connaissance d'une confirmation, en données finales pour aout, d'une progression de 3% des prix en Zone Euro (+1.6% hors alimentation, énergie, alcool et tabac).

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1780$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La tendance baissière court terme, comme à moyen terme sur le spot, s'aligne. L'idée générale reste baissière, en particulier depuis la formation de "trois corbeaux noirs" les 06, 07 et 08 septembre et les cambistes pourront initier des positions "courtes" sur la paire de devises Euro / Dollar en visant une première cible à 1,1674$. La seconde est verrouillée à 1,1486$.

Seul un franc dépassement de la moyenne mobile à 100 jours (en orange) viendrait valider une inversion comportementale. Or cette courbe de tendance de fond reprend un biais baissier accentué. Par ailleurs, une résistance graphique prend corps sous les 1,1880$.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.1787 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1621 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.1881 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 166 pips et le risque de perte s'établit à 94 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.1787 €
Objectif :
1.1621 (166 pips)
Stop :
1.1881 (94 pips)
Résistance(s) :
1.1880 / 1.1970 / 1.2045
Support(s) :
1.1674 / 1.1620 / 1.1486

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Biais baissier inchangé de l'Euro face au Dollar (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.30 % vs +34.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...