Forex > Cours Devises > Cours Euro Dollar > EUR/USD : Ben bernanke et la fed affaiblissent le dollar
Euro Dollar (EUR/USD)Euro Dollar (EUR/USD) EURUSD - FX0000EURUSDEURUSD - FX0000EURUSD
1.1730 +0.12 % Dernière cotation : 04:48
Clôture veille : 1.1716 + Haut : 1.1736 + Bas : 1.1710
Point pivot : 1.1724 + Haut annuel : 1.1911 + Bas annuel: 1.0340

EUR/USD : Ben bernanke et la fed affaiblissent le dollar

(Forex.tradingsat.com) - Ces toutes dernières séances sur le marché des changes, nous avons à nouveau eu la confirmation d'une donnée technique que nous défendons depuis plusieurs mois : la politique monétaire est de loin la source principale qui façonne les tendances de fond des parités de devises du Forex.

Les cours de la parité Euro Dollar en sont l'illustration parfaite puisque malgré la résurgence de la crise de la dette souveraine, de la crise du système bancaire et des très médiocres perspectives macroéconomiques au sein de la zone euro, la parité euro dollar reste enfermé dans une phase de transition latérale depuis le mois de février dernier.

Le cadre moyen terme est neutre pour la parité euro dollar malgré la défiance évidente vis-à-vis de la zone euro et l'arbitrage en faveur de l'économie américaine et de Wall Street.

Ce phénomène observé sur le marché des changes s'explique par la dimension ultra accommodante et durable de la politique monétaire de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (Fed). Après 48 heures de réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed, son président Ben Bernanke a affirmé hier qu'il se tenait prêt à engager une troisième phase d'assouplissement quantitatif (QE3) pour soutenir le redressement économique des Etats-Unis si ce dernier devait se tarir.

L'assouplissement quantitatif repose sur une création monétaire qui va au-delà des besoins de fonctionnement de l'économie réelle, une création monétaire excessive qui a pour première conséquence d'affaiblir le dollar.

Alors que la Fed se dit prête à agir à tout moment, le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), Mario Draghi, s'est déclaré en faveur d'un pacte de croissance au sein de la zone euro mais n'a pas réactivé pour autant le financement à long terme des banques européennes (LTRO) ou le programme d'achat d'obligations d'Etat européennes de la BCE (SMP).

Les mesures quantitatives de la Fed prennent donc clairement le dessus sur celle de la BCE et la parité euro dollar voit son cours logiquement augmenter.

Notons cependant que si la zone euro devait s'enfoncer dans une année de récession qui atteindrait l'Allemagne et la France (ce risque est réel au regard des toutes dernières statistiques économiques publiés pour les deux premières économies de la zone euro), nul doute que l'euro dollar irait plus bas.

D'un point de vue graphique, nous avons déjà identifié le support majeur des 1.30$ comme la frontière graphique qui sépare encore les cours de la parité euro dollar de la relance de la tendance baissière de fond initié au printemps 2011.

Si les 1.30$ venaient à être rompus, l'euro dollar rejoindrait alors rapidement ses plus bas annuels, soit 1.2625$.

A plus court terme, la résilience de l'euro dollar se poursuit et elle est surprenante au regard des derniers chiffres économiques de la zone euro. Quoiqu'il en soit la tendance est haussière à court terme, nous confirmons donc notre objectif de la veille, soit la résistance graphique à 1.3278$.

Le conseil EUR/USD
Positif à -
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Scénario EUR/USD
  • Objectif : - (-)
  • Stop : - (-)

Graphique en données quotidiennes

EUR/USD : Ben bernanke et la fed affaiblissent le dollar (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données horaires

EUR/USD : Ben bernanke et la fed affaiblissent le dollar (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Indice des prix à la consomma… 1503059400
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :