Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 16h20

EUR/USD : Avantage Dollar

lundi 14 juin 2021 à 14h37

(BFM Bourse) - Depuis la rupture de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) sur le spot, un biais baissier s'installe progressivement sur la paire de devises Euro / Dollar. Et ce alors que les cambistes ont eu des repères de la BCE la semaine dernière et qu'ils attendent ceux de la Fed cette semaine. L'espoir de "rentabilité" du Dollar serait il pour les mois à venir supérieur à celui de l'Euro ? Autrement dit, la Fed adoptera-t-elle un ton plus ferme que son homologue européenne alors que les signes d'échauffement de l'économie (sur les prix, l'emploi, les chaînes d'approvisionnement) font leur apparition ?

La Fed réunira son comité de politique monétaire (FOMC) les 15 et 16 juin, demain et mercredi. Et ne semble à ce stade pas ébranlée par les signaux inflationnistes. Rappelons tout de même hors éléments jugés volatils (énergie, alimentation, alcool et tabac), les prix ont augmenté en mai en rythme mensuel de 0.7%, au-dessus d'un consensus à +0,5% et un mois d'avril à +0.9%. Soit 5% ramenés en rythme annualisé. Les Treasuries à 10 restent calmes toutefois. Une des pistes avancées est que "cette poussée de l'inflation pourrait avoir un impact négatif sur la croissance en pesant sur le pouvoir d'achat des ménages." Ce qui accréditerait la théorie privilégiée du caractère transitoire de l'inflation, et donc d'une absence de menace à ce stade d'un échauffement de l'économie préjudiciable aux valeurs de croissance... ", selon les stratèges d'Aurel BCG

La semaine passée, la BCE a confirmé son attitude ultra accommodante. Sans surprise, les "colombes" de la Banque Centrale Européenne l'ont encore une fois emporté, l'institution annonçant que le rythme rapide des achats d'actifs dans le cadre du programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP) serait maintenu au troisième trimestre. La banque centrale s'est cependant dit considérablement plus confiante quant aux perspectives économiques, relevant sensiblement relevé ses projections de croissance du PIB pour 2021 et 2022 et indiquant que les risques sur la conjoncture étaient désormais "équilibrés" (et non plus orientés davantage à la baisse comme c'était le cas jusqu'alors). Une analyse de la situation qui correspond à l'hypothèse d'une sortie, progressive, de la phase de politique ultra-accommodante à partir de l'automne.

Vincent Manuel, Directeur des investissements chez Indosuez Wealth Management, étaie cette idée: "Voici maintenant la partie difficile de l'équation : l'avenir des programmes d'achat d'actifs. La décision de lancer le Programme d'achat d'urgence face à la pandémie (PEPP) s'inscrivait dans un contexte de pandémie massive et de récession historique. Maintenant que la vaccination est en cours et que le retour au travail s'intensifie, avec une croissance du PIB revue à 4,6% cette année, il sera peut-être difficile pour la BCE de justifier de prolonger le PEPP au-delà du printemps 2022. A huis clos, on peut s'attendre à de longues discussions entre les membres du Conseil de la BCE sur ce sujet dans les mois à venir, et il ne faut pas s'attendre à ce que le PEPP devienne une mesure d'assouplissement quantitatif pour l'éternité."

La monnaie unique stabilisait ses pertes en ce début de semaine grâce en particulier à la bonne surprise de la production industrielle dans l'union monétaire, en hausse de 0.8% en rythme mensuel pour avril, dépassant de deux fois le consensus, selon les derniers chiffres d'EuroStat. L'Institut statistique paneuropéen précise que, comparé à avril 2020, la production industrielle a augmenté dans tous les États membres avec les augmentations les plus importantes en Italie (+79,5%), en Slovaquie (+69,1%).

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,2115$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), repère et outil d'aide à la décision précieux depuis de nombreux mois sur le spot est en phase de confirmation d'infléchissement baissier. L'ombre haute de la bougie du 09 juin, associée le cas échéant à une bougie rouge sans ombre basse ce vendredi viendrait étayer un scénario baissier matérialisable par des prises de positions short tant que l'Euro / Dollar navigue en deçà de la courbe de tendance précitée.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.2120 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1965 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.2160 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 155 pips et le risque de perte s'établit à 40 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.2120 €
Objectif :
1.1965 (155 pips)
Stop :
1.2160 (40 pips)
Résistance(s) :
1.2266 / 1.2354 / 1.2465
Support(s) :
1.2045 / 1.1964 / 1.1848

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Avantage Dollar (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.00 % vs +35.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...