Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.1300 +0.11 % Dernière cotation : Hier

EUR/USD : Après le NFP, et avant le FOMC, le Dollar revient dans la partie

lundi 8 juin 2020 à 12h25

(BFM Bourse) - Après une vive prise de hauteur depuis le 26 mai, prise de hauteur qui a connu son paroxysme jeudi avec la conférence de presse de la BCE, un coup de frein brutal à signaler vendredi, avec un Dollar qui a repris un peu de couleur dans le sillage d'un rapport fédéral sur l'emploi. Les données du mois de mai ont très largement surpris.

Jeudi, à l'issue de son Conseil des Gouverneurs, la Banque Centrale Européenne (BCE) n'a - comme c'était ultra majoritairement anticipé - pas touché aux taux directeurs proprement dits, mais a réussi à surprendre les opérateurs, en annonçant qu'elle allait porter l'enveloppe consacrée au programme d'achats d'urgence face à la pandémie (pandemic emergency purchase programme, PEPP) à 1.350 milliards d'euros.

Si personne ne doutait que la banque centrale allait accélérer la cadence par rapport au budget initial de 750 milliards dévoilé en mars, la place misait sur un supplément de 500 milliards. Ce sera finalement, pour tenter de contrer la révision à la baisse de ses prévisions d''inflation (un maigre 1,3% attendu d'ici 2022), 600 milliards de mieux qui seront consacrés à des rachats d'actifs, sans plus se donner de contraintes en termes de types d'actifs et de juridiction.

John Placard (MIRABAUD) a synthétisé: "l'exercice de la conférence de presse (sans public) a cette fois-ci été pleinement rempli. On a pu constater une entière détermination de la BCE à réagir à une situation qui potentiellement pourrait s'aggraver à cause du coronavirus. L'institution sise à Frankfurt semble avoir pris les pleines mesures de la baisse de la croissance et de l'inflation. Don't fight the ECB !"

Désormais, les cambistes vont se trouver vers la Fed, qui achève mercredi une réunion de politique monétaire. Une confirmation d'un soutien sans faille de l'institution est attendue.

Franck Dixmier, Global CIO Fixed Income d'AllianzGI, s'avance: "Nous n'attendons pas d'annonces de mesures additionnelles de la part de la Fed au cours d'une réunion qui devrait être essentiellement un exercice de communication. Il sera particulièrement intéressant d'écouter les prévisions économiques des membres du Comité monétaire, ainsi que ses anticipations d'inflation et des taux d'intérêt Fed Funds (dots) jusqu'en 2022. Jerome Powell devrait également se livrer à un exercice d'équilibriste, soulignant l'ampleur de l'action de la Fed, tout en réitérant qu'elle conserve des marges de manœuvre dans un environnement encore incertain, notamment au niveau sanitaire. La confirmation par la Fed de sa volonté d'accompagner à tout prix la reprise de l'économie va conforter les investisseurs dans leur appétit pour le risque, notamment sur le crédit High Yield".

En point d'orgue statistique de la semaine passée, le rapport NFP (Non Farm Payroll) sur l'emploi américain a été publié vendredi. Et force est de constater que les données fédérales mensuelles (mai) sont moins catastrophiques qu'anticipé. Alors certes, la période de confinement, qui a provoqué une mise sous cloche de l'économie, s'est traduite par un bond historique du taux de chômage, à 13.7%, mais c'est à comparer avec un consensus médian bien plus pessimiste, à 19.4%. La dynamique des salaires moyens horaires, peu affectée en début de confinement, adopte une pente négative marquée, à -1.0% en rythme mensuel. Enfin, comble de la surprise, l'économie américaine aurait arrêté son processus de destruction de postes dans le secteur privé (hors agriculture) et aurait créé 2 509 000 postes !

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,1295$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le spot EURUSD a réalisé, puis confirmé une sortie de range très net par le haut, en dépassant sans aucune forme d'hésitation les 1,10$. La base de travail qui prévalait jusque-là (1,0785 - 1,1000$), n'est donc plus valable. La moyenne mobile à 100 jours (en orange) dépassée elle aussi sans aucune forme d'hésitation, amorce même un mouvement d'inflexion. En l'absence d'un quelconque point d'entrée graphique judicieux, les cambistes opteront éviteront dans l'immédiat de travailler la paire de devises.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre opinion est neutre à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Nous conserverons cette opinion neutre tant que les cours de la parité Euro Dollar (EURUSD) seront positionnés entre le support à 1.1110 USD et la résistance à 1.1440 USD.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Neutre
Objectif :
- (-)
Stop :
- (-)
Résistance(s) :
1.1440 / 1.1570 / 1.1690
Support(s) :
1.1110 / 1.1000 / 1.0785

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Après le NFP, et avant le FOMC, le Dollar revient dans la partie (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...