Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.2153 +0.07 % Dernière cotation : 22h24

EUR/USD : Après le Conseil des Gouverneurs, l'attention se porte sur le FOMC

lundi 25 janvier 2021 à 12h11

(BFM Bourse) - La situation sanitaire préoccupante de part et d'autre de l'Atlantique impose un statu quo des grandes Banques Centrales. Statu quo largement intégrés et attendus, mais les commentaires ou inflexions dans les éléments de langage utilisés sont décortiqués.

La BCE achevait jeudi nouveau Conseil des Gouverneurs jeudi et sans surprise, a réaffirmé son soutien à l'économie, sans toucher à ses taux.

"En l'état, la politique monétaire de la BCE semble donc adaptée, ce qui maintiendra les taux souverains à un niveau faible et contiendra largement les pressions haussières en provenance des Etats-Unis", pour CIC Market Solutions. "Ce faisant, elle limitera également l'appréciation de l'euro. En outre, les outils mis en œuvre pour assurer la liquidité du secteur bancaire sont plus que nécessaires dans un contexte où les conditions d'octroi des crédits en zone euro continuent de se dégrader dans l'ensemble, notamment pour les entreprises. Ceci est particulièrement le cas en France et en Italie."

John Plassard (Mirabaud) a constaté que "la conférence de presse de Christine Lagarde fut une nouvelle fois sans grande surprise et «cousue de fil blanc». Tout comme lorsqu'elle était à la tête du FMI, elle a une nouvelle fois appelé les Etats membres à accélérer le processus de ratification de leurs plans de relance et de soutien afin qu'ils déploient les fonds pour une dépense publique productive et des politiques structurelles de relance de la production. Les marchés ont très peu réagi à cette réunion « sans histoire ». Les yeux sont maintenant focalisés sur la réunion de la Fed de mercredi prochain."

Un statu quo monétaire est attendu également cette semaine, mais l'issue de la réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) sera scrutée pour évaluer l'avis de la Fed sur la campagne de vaccination et le nouveau stimulus package souhaité par Biden. Verdict mercredi.

Franck Dixmier (Allianz) estime que "la Fed pourrait commencer à communiquer sur un ralentissement de ses achats d'actifs en fin d'année, si le rebond de l'économie se matérialise au second semestre et si la campagne de vaccination permet une reprise de la consommation. Le séquencement de la politique de sortie de la Fed a d'ailleurs déjà été précisé : celle-ci commencera d'abord par ralentir ses rachats, puis les arrêter. Ce ne sera qu'à ce stade qu'elle pourra envisager une remontée des taux d'intérêt, qui n'est pas anticipée avant 2023."

Au chapitre statistique, l'attention s'est portée vendredi sur la publication des PMI en toutes premières estimations pour le mois de janvier. Pas de mauvaise surprise à relever, au sens des écarts au consensus en tous cas, avec en particulier, pour l'ensemble de la Zone Euro, un PMI industriel à 54.7, conforme aux attentes, et un PMI services à 45.0, très légèrement au-dessus de la cible. Pour Chris Williamson, chef économiste chez IHS Markit "une récession à double creux semble désormais inévitable pour l'économie de la zone euro, le durcissement des mesures destinées à contenir la propagation du virus continuant de peser sur les performances des entreprises".

Dans l'immédiat, les cambistes ont pris connaissance de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne, qui se contracte ce mois-ci à 90.1, manquant de 1.4 point les attentes médianes.

A la mi-journée sur le marché des changes, l'Euro se traitait contre 1,2150$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La rupture désormais validée de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) change le cadre technique qui prévalait jusqu'alors. Après plus de deux mois de hausse ferme ininterrompue, l'heure est au reflux sous la courbe de tendance de court terme précitée, qui a désormais vivement infléchie sa pente à la baisse. Nous précisions en fin de semaine dernière deux points d'appui identifiables techniquement se présenteront le cas échéant sur poursuite du reflux les 1,2115 et 1,2000$. Le premier d'entre eux a été effacé sur accès de volatilité, ce qui nous amène à anticiper une rupture du second (encore en cours), et donc à réajuster la mire, en visant un objectif baissier plus ample. Avis négatif tant que le spot cote sous sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé). Courbe de tendance qui propose l'avantage, en l'espèce, d'identifier un trailing stop clair. La paire de devises EURUSD achève justement le tracé d'un biseau (wedge) peu engageant au contact de cette courbe de tendance.

PREVISION MOYEN TERME

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est négatif à moyen terme sur la parité Euro Dollar (EURUSD).

Notre point d'entrée est à 1.2156 USD. L'objectif de cours de notre scénario baissier se situe à 1.1876 USD. Pour préserver le capital engagé, nous vous conseillons de positionner un stop de protection à 1.2211 USD.

L'espérance de rentabilité de cette stratégie Forex est de 280 pips et le risque de perte s'établit à 55 pips.

Le conseilLogo TradingSat

EUR/USD
Négatif à 1.2156 €
Objectif :
1.1876 (280 pips)
Stop :
1.2211 (55 pips)
Résistance(s) :
1.2210 / 1.2397 / 1.2625
Support(s) :
1.2000 / 1.1875 / 1.1745

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

EUR/USD : Après le Conseil des Gouverneurs, l'attention se porte sur le FOMC (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +14.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...