Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Euro Dollar (EUR/USD)

EURUSD - FX0000EURUSD
1.0769 +0.50 % Dernière cotation : 13h56

Eur/usd : L'euro et les taux obligataires en zone euro baissent après les annonces de la BCE

jeudi 27 octobre 2022 à 15h59
La BCE a annoncé une série de mesures pour lutter contre l'inflation

(BFM Bourse) - La devise de la zone euro perd plus de 0,7% face au dollar après que la Banque centrale européenne a décidé de relever ses taux directeurs de 75 points de base. Les rendements sur les obligations souveraines en zone euro se détendent pour leur part.

La détermination affichée par la Banque centrale européenne (BCE) et sa présidente, Christine Lagarde, ne laisse pas le marché indifférent.

A la suite des annonces de la banque centrale, l’euro a accéléré sa chute face au dollar et est repassé brièvement sous la parité. Vers 16h, la devise de la zone euro, reculait encore de 0,7% à 1,0014 dollar.

De leur côté, les rendements obligataires se détendent. Alors qu’ils évoluaient en hausse avant l’intervention de la banque centrale, le taux à 10 ans de la dette souveraine allemande abandonne 8 points de base (0,08%) tandis que le rendement de l’obligation assimilable du Trésor Français (OAT) abandonne 9 points de base également à 2,564%.

Comme anticipé par le marché, la BCE a relevé l’ensemble de ses taux directeurs de 75 points de base soit 0,75%. Mais le travail de la BCE "est loin d’être achevé", estime Jack Alleyn-Reynolds de Capital Economics qui s’attend à d’autres hausses de taux "agressives dans les mois à venir".

"Nous avons encore du chemin à effectuer", a reconnu sur ce point Christine Lagarde lors de sa conférence de presse. La banquière centrale a indiqué la BCE déciderait en décembre de mesures pour réduire son bilan.

Fin d'un "cadeau" aux banques

Outre les annonces sur les taux directeurs, la BCE a décidé de durcir les conditions de ses prêts ciblés (TLTRO) III accordés à des taux avantageux aux banques pour les inciter à prêter aux ménages et aux entreprises.

Ces prêts permettent actuellement aux banques de bénéficier d’un effet d’aubaine. En clair, les taux d’intérêt sur ces TLTRO III sont moins élevés que le taux de dépôt de la BCE. En conséquence, les banques ont intérêt à conserver ces prêts et à les placer au sein de la BCE, aux taux de dépôt, pour obtenir un gain.

Ce paradoxe est dû au fait que la BCE ne s’attendait pas à devoir remonter aussi vite ses taux directeurs lorsqu’elle a mis en place les conditions de ces TLTRO III.

La banque centrale a donc rectifié le tir. "La modification des conditions du TLTRO par la BCE supprime un potentiel d'arbitrage intéressant pour les banques, notent les analystes de Jefferies.

Selon Pictet Wealth Management, les emprunts TLTRO III des banques de la zone euro s’inscrivent à environ 2.100 milliards d’euros.

Julien Marion - ©2023 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +45.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...