Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Japon : La Banque du Japon déclare la guerre à la déflation

mardi 22 janvier 2013 à 11h00
La banque du japon déclare la guerre à la déflation, aidée par le gouvernement japonais

(BFM Bourse) - A l’issue de sa réunion de politique monétaire, qui s’est tenue les 21 et 22 janvier, le conseil de politique de la Banque du Japon s’est finalement rapprochée des thèses du gouvernement japonais. La BoJ a donc décidé de mettre en place toute une série de mesures fortes préconisées, voire quasiment imposées, par le premier ministre Shinzo Abe.

Un communiqué conjoint
La Banque a publié un communiqué conjointement avec le gouvernement dans lequel les deux parties s’engagent à renforcer leur politique de coordination afin de lutter côte à côte contre la déflation et d’assurer une croissance économique durable. Pour cela, le gouvernement et la BoJ mettent en avant comme but final une stabilité des prix qui contribuera au développement de l’économie et au maintien d’un système financier stable.

Afin de relancer l’économie du pays, le gouvernement va mettre en place des mesures pour renforcer la compétitivité et le potentiel de croissance de l’économie japonaise. Il souhaite concentrer ses ressources dans la recherche, l’innovation et le développement. Des réformes institutionnelles et une meilleure utilisation des taxes gouvernementales font également partie des priorités.

Le conseil de politique monétaire de la Banque du Japon a prévu de suivre régulièrement les progrès accomplis dans la stabilisation des prix tout en surveillant les conditions de l’emploi japonais.

L’inflation, un rêve lointain
Pour réaliser ses objectifs, le comité de politique monétaire de la Banque du Japon a décidé ce mardi de fixer son objectif d’inflation à 2%. La BoJ va poursuivre sa politique monétaire ultra accommodante afin d’atteindre cette cible d’inflation le plus rapidement possible.

Rachats d’actifs illimités et sans limite de durée
La BoJ a également décidé d’augmenter le montant de ses achats d’actifs financiers sans limite de durée. Cette décision reflète la politique monétaire agressive que Shinzo Abe souhaitait mettre en place. A partir de janvier 2014, la Banque injectera 13 000 milliards de yen d’actifs tous les mois, ce qui revient à des achats d’actifs quasiment illimités.

Statut quo sur les taux
L’institution a annoncé le maintien de son taux directeur au jour le jour inchangé dans une fourchette de 0% à 0.10%, niveau stable depuis le mois d’octobre 2010.

Une croissance de 2.3% en 2014 ?
La BoJ a revu ses prévisions de croissance pour les périodes 2012 à 2013 et 2013 à 2014. Pour la période d’avril 2012 à mars 2013, elle indique que le PIB n’augmentera finalement que de 1.0% contre 1.5% précédemment estimé en octobre 2012. Pour la période d’avril 2013 à mars 2014, elle pense que la progression sera plus importante et estime que le PIB devrait atteindre 2.3%, contre 1.6% estimé précédemment.

Un point sur les devises
Les devises à risque ont bien réagi à cette annonce, et tout particulièrement l’Euro qui comble en partie ses pertes de la semaine dernière face au dollar. Proche des 1.33 $ à 04h00 (heure de paris) à l’heure où nous écrivons la monnaie unique s’apprécie à 1.3365 $.

L’Euro a fait preuve d’une forte volatilité contre le Yen, oscillant entre 118.65 JPY et 120.15 JPY. Idem pour la Livre Sterling qui a touché un plus haut à 142.83 JPY et un plus bas à 140.95 JPY.

Le dollar fait également parti des devises qui ont fortement varié après l’annonce de la BoJ. Passant d’un plus haut à 90.14 JPY à un plus bas à 88.90 JPY, ce qui marque un nouvel échec dans le franchissement des 90 JPY, zone de résistance majeure.

L. L. - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.60 % vs -3.39 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...