Forex > Cours Devises > Cours Dollar Franc Suisse > Usd/chf : Fort décalage attendu dans les prochaines semaines
Dollar Franc Suisse (USD/CHF)Dollar Franc Suisse (USD/CHF) USDCHF - FX0000USDCHFUSDCHF - FX0000USDCHF
0.9656 -0.71 % Dernière cotation : 21:30
Clôture veille : 0.9725 + Haut : 0.9766 + Bas : 0.9649
Point pivot : 0.9729 + Haut annuel : 1.0335 + Bas annuel: 0.9439

Usd/chf : Fort décalage attendu dans les prochaines semaines

tradingsat

(DailyFX.fr) - Après presque deux ans de consolidation à plat contre le franc suisse, le dollar américain semble préparer le terrain pour un fort décalage bientôt alors que les perspectives d'une réduction du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale, anticipée pour cet automne, pourraient alimenter les spéculations d'un nouveau cycle monétaire aux Etats-Unis l'année prochaine.

Nous avons déjà vu les effets des spéculations d'un ralentissement du QE avec l'envolée des taux obligataires aux Etats-Unis en juin. Cette hausse des taux obligataires a naturellement alimenté l'appréciation du billet vert à la fin du deuxième trimestre, et hier justement nous avons vu un mouvement brusque similaire alors que le taux à 10 ans aux Etats-Unis a atteint son plus haut niveau depuis août 2011.

Comme les indices actions américains se retrouvent sous pression cette semaine, le marché semble nous dire qu'une nouvelle appréciation du dollar américain pourrait bien prendre forme dans les prochaines semaines, surtout si les prochaines publications macroéconomiques aux Etats-Unis renforcent la probabilité d'une réduction du QE lors de la prochaine réunion du FOMC le 18 septembre.

La Fed nous a donné des signaux mitigés ces derniers mois, surtout depuis juillet lorsque les responsables du FOMC ont voulu faire la distinction entre une réduction du QE et une hausse des taux d'intérêt. Mais si l'économie américaine continue de se porter bien durant le reste de cette année, et surtout si le taux de chômage continue de baisser avec une accélération des créations d'emplois aux Etats-Unis, il est bien probable que les marchés financiers interprètent un ralentissement du QE comme le début d'un nouveau cycle monétaire de la Fed à venir.

Si nous voyons une nouvelle envolée des taux obligataires aux Etats-Unis en septembre, il est très probable que le dollar américain continuera de grimper durant le reste de l'année. Un tel scénario plaide en faveur d'une baisse des marchés actions américains, ce qui est le cas en ce moment. Et normalement des perspectives haussières pour le dollar américain laissent penser que les matières premières, et notamment les métaux, se trouveront de nouveau sous pression. Mais ces actifs surperforment actuellement du fait de l'amélioration de la conjoncture économique en Chine et en Europe depuis juin.

Sur le Forex, une nouvelle hausse du dollar américain entraînera forcément une nouvelle chute des devises comme l'Euro, la Livre sterling et les dollars des matières premières (Dollars australien, néo-zélandais, canadien). Un tel scénario sera naturellement accompagné d'une hausse marquée de la volatilité sur le Forex, et c'est justement ce qui pourrait bientôt arriver sur la paire USDCHF.

Pourquoi l'USDCHF ? Depuis 2012, le cours de cette paire oscille entre 0,89 CHF et 0,9950 CHF sans direction claire. Après l'appréciation rapide du franc suisse entre juin 2010 et août 2011, l'intervention de la Banque nationale suisse (BNS) sur le cours de l'euro-franc et la mise en place du plancher des 1,20 CHF ont été suffisantes pour freiner la hausse de la monnaie helvétique.

En 2012, de nombreuses institutions financières ont spéculé sur une rupture du cours plancher de l'EURCHF du fait des craintes en zone euro. Mais la BNS a démontré son sérieux, justifiant ainsi sa politique, et le plafond du franc suisse est resté intact. Etant donné que les autorités de la BNS et les hommes politiques suisses parlent souvent d'un relèvement du taux plancher de l'EURCHF, le franc suisse restant surévalué selon eux, les perspectives sont plutôt orientées vers une dépréciation de la monnaie dans le temps, toutes choses égales par ailleurs.

Si les perspectives sont plutôt baissières pour le franc suisse, et s'il existe un risque de hausse du dollar américain avec une diminution du QE de la Fed, alors les prévisions s'orientent plutôt à la hausse pour la paire USDCHF.

Evidemment, il est impossible de savoir ce que la Fed annoncera, et donc la direction future de l'USDCHF ne peut pas être connue. Mais considérons le cas où le franc suisse devait se renforcer de façon rapide comme dans le passé. Une hausse généralisée de la monnaie helvétique mettrait le plancher EURCHF de nouveau à risque alors que l'EURCHF retomberait à 1,20. Or, si la BNS continuait de défendre ce seuil, la hausse du franc suisse serait limitée tant qu'elle arrivait à repousser les pressions acheteuses sur la monnaie nationale.

Le scénario baissier pourrait également avoir lieu avec une forte dépréciation du dollar américain, ce qui pourrait faire chuter l'USDCHF sans que le cours plancher de l'EURCHF ne soit menacé. , ceci est probablement la seule possibilité d'une nouvelle baisse de l'USDCHF sur le long terme. Or, pour que le dollar américain chute, il faudra que les fondamentaux vis-à-vis de la Fed changent radicalement. Même si la Fed ralentit le QE, si les responsables du FOMC indiquent que les taux vont rester bas pendant une période prolongée (au-delà de 2015 par exemple) le billet vert devrait se trouver sous pression. Un maintien du QE en septembre pourrait également peser sur le dollar, mais ce serait surtout des indications d'une prolongation de cette politique qui pourraient le faire chuter durablement.

Maintenant pour les scénarii qui n'incluent pas une baisse du dollar :

. Ce scénario semble peu probable étant donné des éléments graphiques qui laissent anticiper une augmentation de la volatilité. Le graphique mensuel de l'USDCHF ci-dessous (Graphique 1) montre un resserrement des bandes de Bollinger du fait de la stabilisation de la paire ces derniers mois. Or, de telles périodes de faible volatilité sont souvent suivies de périodes de forte volatilité comme tout trader adepte des bandes de Bollinger le sait.

. Une telle hausse du dollar serait alimentée par une nouvelle envolée des taux obligataires. Ce scénario pourrait évidemment se réaliser si la Fed réduit le QE et donne des indications de davantage de mesures de resserrement de sa politique monétaire en 2014. Vu la hausse des taux des Bons du Trésor au deuxième trimestre, le marché nous a déjà montré que les opérateurs sont prêts à sortir du marché obligataire rapidement s'ils jugent que le moment en est opportun. Graphiquement, ce scénario se réaliserait si l'USDCHF dépassait les 0,98 CHF. Une telle cassure aurait lieu en même temps d'un franchissement d'une résistance du RSI mensuel à 53. Notez que cette même résistance limite les rallyes du dollar depuis 2008.

USDCHF_Un_fort_decalage_a_venir_body_USDCHF_M1.png, USDCHF : Fort décalage attendu dans les prochaines semaines

Maintenant regardons un exemple d'une autre paire de devises qui, après une période de faible volatilité, a décalé fortement cette année : . Sur le graphique mensuel ci-dessous, on remarque qu'entre 2011 et novembre 2012, le cours de l'USDJPY était stable entre les 76 JPY et 84 JPY. Le bouleversement de l'ancien gouvernement japonais et le durcissement de la politique monétaire de la Banque du Japon ont entraîné une hausse de la volatilité et ont permis un changement clair de la direction du marché durant le deuxième semestre de cette année.

USDCHF_Un_fort_decalage_a_venir_body_USDJPY.png, USDCHF : Fort décalage attendu dans les prochaines semaines

Pour revenir sur l'USDCHF, il est certainement trop tôt pour savoir dans quelle direction le dollar décalera dans les prochains mois, mais un changement de la direction du marché est bien probable. Nous continuerons de surveiller un support technique qui a pris forme à 0,92 CHF ces deux derniers mois. Théoriquement, une tenue au-dessus de ce seuil pourrait donner suite à un nouveau rebond de la paire, au moins sur le court terme. Et dans le cas contraire, une rupture des plus bas de juin (0,9130) pourrait être le début d'une nouvelle phase baissière du dollar contre le franc suisse. Nous invitons donc nos lecteurs à suivre de près l'évolution de l'USDCHF pour le reste du trimestre alors qu'il y a une forte chance que le décalage ait lieu avant la fin de septembre.

USDCHF_Un_fort_decalage_a_venir_body_USDCHF_D1.png, USDCHF : Fort décalage attendu dans les prochaines semaines

USDCHF_Un_fort_decalage_a_venir_body_DFXLogo.png, USDCHF : Fort décalage attendu dans les prochaines semaines

original source

Adrian Raymond, Analyste de Marché Junior

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Variation de l'emploi 1502933400
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :