Forex > Actualités > Informations Devises > Marché : L'euro attend toujours la Fed

Marché : L'euro attend toujours la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'attentisme se fait de plus en plus sentir sur le marché des changes, alors que la Réserve fédérale américaine sera attendue au tournant la semaine prochaine. A cette heure, la monnaie unique européenne évolue toujours dans des marges étroites en se tassant de 0,28% à 1,1188 dollar. Si elle perd 0,50% contre le sterling à 0,7267, elle prend 0,43% face au yen à 135,56.

Au Japon, les dépenses fiscales annoncées soutiennent la sentiment sur la conjoncture et nombre intervenants s'attendent à ce que le QE de la Banque du Japon continue. Mais l'économiste américain Paul Krugman s'est (entre autres) inquiété que les 'Abenomics', soit la politique économique de relance du Premier ministre Shinzo Abe, ne soient un échec. Ce qui fait perdre du terrain au yen.

Et du côté du dollar ? 'Maintenant que les deux institutions financières issues des accords de Bretton Woods (à savoir le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, ndlr) se sont prononcées contre un durcissement de ses taux courts par la Fed ce mois-ci, il est de plus en plus clair que les forces du marché plaident en faveur de la poursuite d'une politique monétaire accommodante', indiquent les courtiers de Triland, à Londres. 'Comme des toxicomanes, les marchés financiers semblent apparemment incapables de tourner sans des taux d'intérêt artificiellement bas', ajoute Triland.

En effet, la Fed, qui a mis fin voilà près d'un an à la partie non conventionnelle de sa stimulation monétaire en arrêtant les QE, soit les rachats en masse d'actifs obligataires, entend maintenant relever ses taux courts, inchangés à 0-0,25% depuis fin 2008. Sans dire quand, l'institution se contentant d'indiquer que sa décision dépendrait notamment des indicateurs économiques américains, plutôt bons ces derniers temps.

Selon les analystes d'Aurel BGC, “les mouvements de taux de changes restent essentiellement déterminés par les anticipations sur la politique monétaire américaine et par l'appréciation du risque global. L'amorce prochaine de normalisation de la politique monétaire américaine devrait d'autant plus soutenir le dollar qu'elle pourra être interpréter comme un signe de confiance des autorités monétaires. D'ici la fin de l'année, le billet vert devrait s'apprécier face aux autres grandes devises, pour se rapprocher de ses points hauts de l'année, en particulier face à l'euro.“

Le prochain comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine se tiendra les 16 et 17 juin prochains.

En préambule, la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, qui devrait conserver son approche accommodante déjà exposée le mois dernier, sera suivie de près tout à l'heure, ainsi que ses commentaires : à la différence de la BCE, l'établissement émetteur britannique pourrait cependant remonter sous peu ses taux directeurs.

Enfin, le calendrier économique s'annonce chargé cette après-midi aux Etats-Unis, avec la parution des prix à l'importation, des inscriptions aux allocations chômage, des stocks des grossistes et des stocks de pétrole.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Discours du Président de la B… 1506067200
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...